Skip to Main Navigation

Seychelles - Vue d'ensemble

Située au nord-est de Madagascar, la République des Seychelles est un archipel de 115 îles qui compte près de 98 000 habitants, dont les trois quarts vivent sur l’île principale de Mahé. Son Produit intérieur brut (PIB), qui s’élevait à 12,3 milliards de dollars en 2020, est le plus élevé d’Afrique. Les Seychelles sont fortement tributaires du tourisme et de la pêche, par ailleurs le changement climatique menace la pérennité de l’économie du pays à long terme.

Situation politique

Indépendante depuis 1976, la République des Seychelles est une démocratie relativement jeune : la première élection présidentielle pluraliste a été organisée en 1993, dans la foulée de l’adoption d’une nouvelle constitution. Le dernier scrutin présidentiel s'est déroulé en octobre 2020, en même temps que les élections législatives. Pour la première fois depuis l’instauration d'élections démocratiques, il a porté à la présidence de la République un candidat de l’opposition, Wavel Ramkalawan. Son parti, le Linyon Demokratic Sesel (« Union démocratique seychelloise »), a également remporté la majorité des sièges de l'Assemblée nationale.

Situation économique

Les Seychelles ont été frappées de plein fouet par le choc économique et social provoqué par la pandémie de COVID-19. La croissance, qui s'établissait à 3,1 % en 2019, s’est effondrée de -7,7 % en 2020 en raison des fortes perturbations qui ont touché l'activité économique, avec notamment une chute de plus de 60 % du tourisme. Le déficit budgétaire s’est creusé pour s'établir à 17,8 % du PIB en 2020, sous l’effet d’une baisse des recettes et d’une hausse des dépenses liée à la pandémie.

L’économie a entamé sa reprise post-COVID en 2021, avec un taux de croissance estimé à 7,9 % et tiré principalement par le redressement du secteur du tourisme. Les arrivées de touristes étrangers ont rebondi à la suite de la réouverture des frontières à la fin du mois de mars 2021 et de l’émergence de nouveaux marchés d’origine (Russie, Émirats arabes unis et Israël). Le déficit budgétaire est passé de 18,4 % du PIB en 2020 à 9,1 % en 2021, en raison du retrait des mesures budgétaires mises en place pour faire face à la pandémie, qui représentaient une part importante des transferts en 2020, ainsi que des ajustements budgétaires entrepris par le gouvernement.

La croissance économique devrait ralentir à 4,6 % en 2022 du fait de l’impact de l’invasion russe de l’Ukraine sur l’économie seychelloise. Cette invasion et les sanctions prises contre Moscou ont entraîné l’arrêt des vols internationaux de la compagnie aérienne nationale russe, Aeroflot, y compris vers les Seychelles, ce qui affectera directement les arrivées touristiques. De plus, la flambée des prix du carburant entraînera une hausse des tarifs aériens et créera un climat d’incertitude qui devrait faire baisser le nombre de voyages. Cette situation risque d'affecter également d’autres marchés touristiques. La hausse des prix des produits de base (pétrole et blé) devrait également avoir une incidence sur la valeur des importations et entrainer une détérioration de la balance courante ainsi qu’une hausse de l’inflation. Faute de mesures d’atténuation, le choc économique généré par l’envolée des prix alimentaires risque de frapper plus durement les populations pauvres.

Enjeux de développement

Si la priorité immédiate consiste à endiguer la pandémie et à limiter ses conséquences économiques et sociales en favorisant la relance, le pays doit aussi remédier à des problèmes structurels de plus long terme pour pouvoir poser les bases d’une reprise soutenue et résiliente.

Afin d’améliorer le partage de la prospérité, les Seychelles doivent s’efforcer notamment d’accroître la productivité, la participation et les performances de l’économie. Les difficultés pour créer et gérer une entreprise, l’inefficacité de la gestion du secteur public (à l’image du manque de capacités statistiques), l’adoption d’une approche plus stratégique et durable en matière de protection sociale ou encore la nécessité d’élargir l’accès à une éducation de qualité et au développement des compétences font partie des principaux enjeux institutionnels. S’y ajoute l’adaptation au changement climatique, à travers notamment le renforcement des systèmes de préparation aux catastrophes et une meilleure gestion des zones côtières.

Dernière mise à jour: 10 mai 2022

FINANCEMENTS

Seychelles: Engagements par exercice (en millions de dollars)*

*Les montants comprennent les engagements de la BIRD et de l’IDA
Image
GALERIE PHOTO
Plus de photos

POUR APPROFONDIR

Autres ressources:

Coordonnées du bureau-pays

Point de contact principal
1 Rue Andriamifidy
BP 4140
Antananarivo 101, Madagascar
+261-20-22-560-00
Informations générales et renseignements
Rafael Saute
Chargé des relations extérieures
Maputo, Mozambique
+258-21-482-944
Plaintes et problèmes liés aux projets