COMMUNIQUÉS DE PRESSE

Le Groupe de la Banque mondiale soutient l’amélioration du système de protection sociale au Rwanda

22 janvier 2015


World Bank Group

 

 

 

 

 

 

 

 

 

WASHINGTON, 22 janvier 2015 – Le Conseil des administrateurs du Groupe de la Banque mondiale a approuvé aujourd’hui un crédit de l’Association internationale de développement (IDA) d’un montant de 70 millions de dollars destiné à aider le gouvernement rwandais à améliorer l’efficacité, la couverture et à harmoniser son système de protection sociale. 

Ce concours de la Banque mondiale sous la forme d’une opération à l’appui des politiques de développement (DPO) vise à accompagner la Stratégie nationale de protection sociale du Rwanda et soutenir les efforts engagés par ce pays pour lutter contre une pauvreté chronique et réduire les conséquences de chocs externes sur les pauvres, à travers un système de protection sociale élargi et plus efficace.

« Faisant suite à la précédente série d’opérations à l’appui des politiques de développement, le programme proposé aidera le gouvernement rwandais à maintenir le cap sur la réalisation des objectifs de réduction de la pauvreté, tout en ouvrant un nouveau chantier de réformes essentielles au renforcement du système de protection sociale au Rwanda », déclareCarolyn Turk, responsable des opérations de la Banque mondiale pour le Rwanda.

Soutenu par le Groupe de la Banque mondiale et d’autres donateurs internationaux, le Rwanda va améliorer son système de protection sociale en mettant l’accent sur le volet administratif et les interventions, afin d’en assurer la cohésion et l’efficacité. L’opération de la Banque va participer à la promotion de l’éthique de responsabilité et de la transparence, dans le droit fil de l’action des pouvoirs publics en faveur de la responsabilité en matière de gouvernance. Elle va enfin contribuer à donner une place centrale aux couches les plus pauvres et vulnérables de la population en finançant la phase d’élargissement de la couverture du Programme Vision Umurenge.   

« Ce programme va aider le gouvernement à réaliser les objectifs de la Stratégie nationale de protection sociale, et doter le Rwanda des moyens de renforcer la résilience des populations pauvres et vulnérables et créer des débouchés pour sortir davantage de personnes de la pauvreté », affirme Laura Rawlings, spécialiste principal et chef d’équipe du Programme de protection sociale du Rwanda à la Banque mondiale.

En œuvrant pour une gestion renforcée, l’harmonisation des interventions et une meilleure couverture des couches pauvres et vulnérables de la population, le programme va donner lieu à un système de protection sociale amélioré et efficace.  

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L’Association internationale de développement (IDA), une institution de la Banque mondiale fondée en 1960, accorde des dons et des crédits sans intérêts aux pays les plus pauvres afin de les aider à mettre en œuvre des programmes qui stimulent la croissance économique, contribuent à la réduction de la pauvreté et améliorent les conditions de vie des pauvres. L’IDA est l’un des principaux bailleurs d’aide aux 81 pays les plus déshérités du monde, dont 39 se trouvent en Afrique. Les ressources de l’IDA bénéficient concrètement à 2,5 milliards de personnes vivant avec moins de deux dollars par jour. Depuis sa création, l’IDA a soutenu des activités dans 108 pays. Le volume annuel de ses engagements est en constante augmentation et a représenté en moyenne 15 milliards de dollars au cours des trois dernières années, environ 50 % de ce montant étant destiné à l’Afrique.


Contacts médias
À Rwanda
Rogers Kayihura
Téléphone : 250 591-3303
rkayihura@worldbank.org
À Washington
Aby K Toure
Téléphone : 202 473-8302
akonate@worldbank.org


COMMUNIQUÉ DE PRESSE N° :
2015/284/AFR

Api
Api