Skip to Main Navigation

Vue d'ensemble

Le pôle mondial d’expertise en Développement numérique accompagne les pays clients afin qu’ils établissent des bases solides pour une économie digitale prospère. Il s’emploie à lever les freins liés à l'offre et à la demande et à articuler la transformation numérique autour d’éléments clés, comme l'accès pour tous à des services internet rapides, fiables, sûrs et abordables. Selon une démarche qui englobe l’ensemble du Groupe de la Banque mondiale, ce pôle se mobilise pour stimuler la demande d'applications, de compétences et de plateformes numériques afin que les administrations publiques, les entreprises et les particuliers puissent pleinement prendre part à l'économie numérique.  

Fers de lance du développement, les technologies numériques offrent aux pays des perspectives uniques pour accélérer la croissance économique et connecter leurs habitants aux services et aux emplois. Lors d’une crise (catastrophes naturelles ou pandémies, comme la COVID-19), elles sont le fil qui permet aux populations, aux pouvoirs publics et aux entreprises de rester reliés. Face à des enjeux de développement complexes, elles peuvent libérer l’innovation et permettre aux pays de s’affranchir du processus de développement traditionnel et sauter des étapes en exploitant les mutations apportées par les services bancaires virtuels, les blockchains ou encore la télémédecine...

Or, fin 2021, quelque 3 milliards de personnes dans le monde n’avaient toujours pas accès à l’internet, sachant que la grande majorité d’entre eux vit dans des pays en développement. En outre, le déficit d’utilisation reste un obstacle majeur : près de la moitié des habitants (43 % précisément) n’utilisent pas l’internet mobile alors même qu’ils résident dans des zones qui en sont dotées.

Favoriser l'inclusion numérique est crucial. Un milliard de personnes dans le monde ne peuvent pas prouver leur identité, ce qui restreint leur accès aux services et aux opportunités numériques. Les disparités entre les sexes demeurent importantes : 62 % des hommes se connectent à l’internet, contre 57 % des femmes. La proportion d’internautes dans les zones urbaines est deux fois plus élevée que dans les zones rurales. Enfin, 71 % de la population mondiale âgée de 15 à 24 ans utilisent l’internet, contre 57 % dans les autres classes d'âge.

Les technologies numériques ont la capacité d’élargir l'accès aux marchés et d’ouvrir plus de perspectives. Voilà pourquoi l’investissement dans le développement numérique constitue une part importante de l’action de la Banque mondiale en faveur de la réduction de la pauvreté et des inégalités. Les chiffres sont éloquents : l'économie numérique pèse 15,5 % du PIB mondial et a augmenté deux fois et demie plus vite que le PIB mondial au cours des 15 dernières années. D’après certains travaux, une hausse de 10 % de la pénétration du haut débit mobile en Afrique entraînerait un gain de 2,5 % du PIB par habitant. Au sortir de la COVID-19, tous les pays voudront donner un coup d’accélérateur au numérique, mais la plupart d’entre eux dans le monde en développement ne sont pas encore dotés d’outils et d’environnements adaptés.

Quelles solutions adopter pour que les pays récoltent les fruits des progrès technologiques et participent pleinement à l'économie numérique mondiale ?

Résorber la fracture numérique dans le monde : même si la diffusion des innovations technologiques est rapide, on estime que 37 % de la population mondiale — soit 2,9 milliards de personnes — n'a jamais utilisé l'internet.  

Se préparer aux emplois de demain : le travail se métamorphose par l'innovation : de nouveaux métiers apparaissent, d'autres évoluent. Pour devenir compétitifs dans l'économie numérique, les pays devront donner la priorité à l’éducation et doter leurs actifs de compétences numériques. Autrement dit, investir dans le capital humain.

Développer des systèmes numériques sûrs et fiables : face à l’essor du numérique dans le monde, le renforcement des capacités dans la cybersécurité ou la protection des données n’a jamais paru aussi essentiel.

Dernière mise à jour: avr. 20, 2022