Skip to Main Navigation

Haïti Présentation

Le développement économique et social d'Haïti continue d'être entravé par l'instabilité politique, l’augmentation de la violence, un niveau d'insécurité sans précédent et une fragilité exacerbée. Haïti reste le pays le plus pauvre de la région Amérique latine et Caraïbes et parmi les pays les plus pauvres du monde. En 2021, Haïti avait un PIB par habitant de 1 815 USD, le plus bas de la région Amérique Latine et Caraïbes et moins d'un cinquième de la moyenne des pays de la région qui est de 15 092 USD. Selon l'indice de développement humain de l'ONU, Haïti est classé 170 sur 189 pays en 2020

Alors que l'économie d'Haïti se contractait, confrontée à d'importants déséquilibres budgétaires, les impacts de la pandémie de COVID-19 ont déclenché un ralentissement économique encore plus important. En 2020, le PIB s'est contracté de 3,3 % et on estime qu'il s'est contracté de 1,8 % en 2021.

Les modestes progrès enregistrés dernièrement en matière de réduction de la pauvreté ont été atténués par une succession de crises, la pandémie de COVID19, l'assassinat du président Jovenel Moïse et le tremblement de terre d'août 2021 étant les plus récents. Les dernières estimations évaluent le taux de pauvreté de 2021, en utilisant un seuil de pauvreté des pays à revenu intermédiaire inférieur à 3,2 dollars, à 52,3 %, contre 51 % en 2020. Haïti fait également partie des pays les plus inégalitaires de la région. Cela est dû en grande partie aux deux tiers des pauvres vivant dans les zones rurales et aux conditions défavorables de la production agricole, créant un écart de bien-être entre les zones urbaines et rurales. Les 20 % les plus riches de sa population détiennent plus de 64 % de sa richesse totale, tandis que les 20 % les plus pauvres en possèdent moins de 1 %.

Haïti reste l'un des pays du monde les plus vulnérables aux aléas naturels, principalement les ouragans, les inondations et les tremblements de terre. Plus de 96% de la population est exposée à ces types de chocs. Le 14 août 2021, un séisme de magnitude 7,2 sur l'échelle de Richter a frappé la région sud d'Haïti, une région où vivent environ 1,6 million de personnes. L'épicentre du séisme a été enregistré à environ 12 km au nord-est de Saint-Louis-du-Sud, à environ 125 km à l'ouest de la capitale Port-au-Prince.

Le bilan humain direct du séisme a fait 2 246 morts, 12 763 blessés et 329 disparus dans les trois départements de la Péninsule Sud. En termes d'infrastructures, 54 000 maisons ont été complètement détruites tandis que 83 770 autres bâtiments ont été endommagés, notamment des écoles, des établissements de santé et des bâtiments publics. Sur demande du gouvernement, la Banque mondiale a travaillé avec des partenaires de développement pour produire une évaluation des besoins post-catastrophe afin d'estimer l'étendue des dégâts et de tracer la voie du relèvement. Les résultats de l'évaluation des dommages générés par le tremblement de terre du 14 août 2021 indiquent un total de 1,6 milliard $ US de dommages et de pertes. La même région a été touchée par l'ouragan Matthew, qui a frappé le pays en 2016. Il a causé des pertes et des dommages estimés à 32% du PIB de 2015, tandis que le tremblement de terre de 2010, qui a tué environ 250 000 personnes, a décimé 120% du PIB du pays. Alors que le changement climatique risque d’augmenter la fréquence, l'intensité et les impacts des événements météorologiques extrêmes, le pays fait toujours face à un manque de mécanismes de préparation et d'adaptation adéquats.

En ce qui a trait au développement humain, Haïti a fait des progrès significatifs dans la lutte contre le choléra, le pays n’a enregistré aucun cas confirmé en laboratoire depuis 2019. Malgré ces progrès, les améliorations du capital humain ont stagné et, dans certains cas, se sont détériorées depuis 2012. La mortalité infantile et maternelle reste à des niveaux élevés et la couverture des mesures de prévention stagne ou diminue, en particulier pour les ménages les plus pauvres.

Selon l'indice du capital humain, un enfant né aujourd'hui en Haïti ne deviendra que 45% aussi productif qu'il pourrait l'être s'il avait bénéficié d'une éducation et d'une santé complètes. Plus d'un cinquième des enfants sont à risque de limitations cognitives et physiques, et seulement 78 pour cent des jeunes de 15 ans survivront jusqu'à 60 ans.

Dernière mise à jour: 14 juin 2022

Image

filles adolescentes entre 17 et 20 ans recevront un entraînement professionel.

FINANCEMENTS

Haïti: Engagements par exercice (en millions de dollars)*

*Les montants comprennent les engagements de la BIRD et de l’IDA
Image
GALERIE PHOTO
Plus de photos

Autres ressources:

Coordonnées du bureau-pays

HAITI +509 2812 2200
7, Rue Ogé, Pétion Ville