Cette page en :

COMMUNIQUÉS DE PRESSE

La Banque mondiale annonce les lauréats du concours « Vos applis pour le climat »

28 juin 2012

Les développeurs de 28 pays exploitent la technologie et les données libres d’accès pour faire face au changement climatique

WASHINGTON, le 28 juin 2012. Une application logicielle développée en Argentine et portant sur la consommation d’énergie, le changement climatique et les actions nécessaires pour réduire les émissions de carbone a obtenu aujourd’hui le premier prix du concours de la Banque mondiale « Vos applis pour le climat ». « Ecofacts » était l’un des 14 finalistes du monde entier récompensés aujourd’hui lors de la soirée Connecting for Climate qui s’est tenue au Newseum de Washington.

« Calculateurs d’émissions de carbone, applications scolaires ou logiciels offrant de nouvelles manières de visualiser les données climatiques et de planifier l’action des pouvoirs publics, les propositions présentées au concours « Vos applis pour le climat » sont impressionnantes. Les développeurs sont parvenus à relever le défi posé par l’initiative de la Banque mondiale pour le libre accès aux données sur le climat en mettant au point des produits exceptionnels », s’est félicitée la directrice générale de la Banque mondiale Caroline Anstey, dans son discours ouvrant la cérémonie de remise des prix.  

Le concours « Vos applis pour le climat » avait été annoncé en décembre 2011 dans le cadre de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP17) à Durban, en Afrique du Sud. Les développeurs pouvaient soumettre leurs applications jusqu’au 16 mars 2012, et celles-ci sont à présent à la disposition du public sur le site http://worldbank.org/appsforclimate. Des prix d’un montant total de 55 000 dollars ont été remis aux lauréats.

Les soumissions ont été examinées par un jury d’experts, composé de Christiana Figueres, Secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations Unies sur le changement climatique ; Rachel Kyte, Vice-présidente de la Banque mondiale pour le développement durable ; Juliana Rotich, Administratrice d’Ushahidi ; Andrew Steer, Envoyé spécial chargé des questions climatiques à la Banque mondiale ; et Patrick Svenburg, Directeur et développeur-évangéliste au sein de la division Secteur public de Microsoft.

Les trois premiers lauréats du concours « Vos applis pour le climat » sont :

  • 1er prix: Ecofacts (Argentine, 15 000 dollars). Ecofacts permet à ses utilisateurs de comprendre les rapports entre la consommation d’énergie et le changement climatique, en montrant comment les actions individuelles peuvent donner lieu à des changements de grande ampleur au niveau national.
  • 2e prix: My Climate Plan (Norvège, 10 000 dollars). My Climate Plan permet à l’utilisateur de créer son propre plan national de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le programme s’applique actuellement à la Norvège, mais pourrait être adapté à d’autres pays.
  • 3e prix: Globe Town (Royaume-Uni, 5 000 dollars). Globe Town montre comment les pays du monde entier sont reliés par le commerce, l’immigration ou l’aide internationale, ainsi que leurs profils nationaux dans des domaines comme la consommation d’énergie et l’adaptation au changement climatique.

En outre, l’application « Climate for Children », créée par un développeur originaire de Macédoine, a remporté le Prix du public et reçu 5 000 dollars. Destinée aux élèves, elle explique les problèmes du changement climatique grâce à une collection de présentations et de jeux interactifs. Enfin, le Prix d’honneur des grandes organisations a été décerné à « ClimaScope », une appli britannique destinée aux responsables politiques et de la planification qui permet de visualiser les scénarios de l’évolution future du climat.

« La résolution du problème du changement climatique exige une modification de nos comportements et la prise de décisions informées sur la base des meilleures données disponibles », a déclaré Rachel Kyte, vice-présidente de la Banque mondiale pour le développement durable, lors de la remise des prix. « Il ne suffit pas de collecter des données. Quand on parvient à interpréter et visualiser ces données, on en fait de puissants instruments d’action. Ces applis ont la capacité d’apporter des données et des connaissances à ceux-là mêmes qui en ont besoin pour comprendre quelles conséquences le changement climatique va entraîner sur leur vie. »

« Ces applis démontrent comment le libre accès aux données peut enrichir la compréhension et ouvrir de nouvelles perspectives », a observé Shaida Badiee, directrice du Groupe de gestion des données sur le développement de la Banque mondiale. « L’une d’entre elles, par exemple, intègre les modèles climatiques avec des données libres d’accès provenant de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, et montre ainsi comment les prévisions pourraient influer sur les décisions d’ensemencement et d’irrigation pour les principales cultures dans le monde. »

LIENS

Vos applis pour le climat : http://worldbank.org/appsforclimate

1er prix, Ecofacts : http://www.jengibre.com.ar/ecofacts

eprix, My Climate Plan : http://www.myclimateplan.org

3e prix, Globe Town : http://globe-town.org/worldbank

Prix du public, Climate for Children : http://fon.edu.mk/cc

Prix d’honneur des grandes organisations, ClimaScope : http://climascope.wwfus.org

Site web Données de la Banque mondiale : http://data.worldbank.org.

Connect for Climate : http://connect4climate.org/

 

 

Contacts médias
COMMUNIQUÉ DE PRESSE N° :
2012/535/DEC