COMMUNIQUÉS DE PRESSE 12 octobre 2017

Réponse du Groupe de la Banque mondiale face à la situation au Myanmar

En tant qu’institution profondément attachée aux principes fondamentaux de la non-discrimination, de l’inclusion sociale et des perspectives économiques pour tous, nous sommes vivement préoccupés par les violences et les destructions perpétrées à l’encontre des Rohingyas, ainsi que par le déplacement forcé de ces populations.

Face à cette crise, nous avons réexaminé nos opérations dans le pays à l’effet de mettre davantage l’accent sur les projets à fort impact que nous y menons dans les domaines de l’éducation, des services de santé, de l’électricité, des routes rurales et de l’inclusion de l’ensemble des groupes ethniques et confessions religieuses, particulièrement dans l’État de Rakhine. Nous avons également évalué les conditions du prêt à l’appui des politiques de développement que nous avons approuvé récemment et déterminé que des progrès supplémentaires devront être accomplis avant l’entrée en vigueur dudit prêt. 

Nous agissons en étroite coordination avec les Nations Unies et la communauté internationale tout entière. Ensemble, nous encourageons les autorités à prendre d’urgence les mesures qui s’imposent pour apaiser la situation et soutenir une action humanitaire inclusive et de grande envergure, y compris en ouvrant la voie au retour des réfugiés et des personnes déplacées à l’intérieur du pays.

Hier, le Bangladesh a requis l’aide de la Banque mondiale pour faire face à des centaines de milliers de réfugiés rohingyas. En réponse, nous avons fait part de notre disponibilité à mettre en place un programme d’appui à l’administration, aux communautés d’accueil et aux réfugiés. 


Contacts

In Washington, DC
David Theis
(202) 458-8626
dtheis@worldbankgroup.org
Api
Api
Bienvenue