COMMUNIQUÉS DE PRESSE

La Banque mondiale soutient le rétablissement du système statistique de la Centrafrique

31 mars 2017


BANGUI, le 31 mars 2017 – La Banque Mondiale a approuvé un don de 10 millions de dollars au profit de la République centrafricaine (RCA) pour soutenir la modernisation et la professionnalisation de la collecte et diffusion d’informations statistiques dans le pays. Ce projet, qui s’échelonnera sur cinq ans, s’inscrit dans le cadre du réengagement de sortie de crise de la Banque mondiale, suite à la table ronde des donateurs organisée à Bruxelles en novembre 2016.

Ce don va aider à reconstruire le système statistique de la RCA sérieusement affecté par le conflit, en réhabilitant les bâtiments, en reconstituant les documents et les données, et en rendant ces informations accessibles au public. Cet appui permettra également de renforcer l’autonomie de l’Institut centrafricain des statistiques, des études économiques et sociales (ICASEES) en le dotant d’un système de gestion moderne basé sur la performance.

« Ce prêt est d’une importance capitale pour l’ICASEES et lui permettra une fois de plus de jouer un rôle central dans la production des statistiques nationales » a précisé Roy Katayama, responsable du projet à la Banque Mondiale.

La collecte, analyse et diffusion de statistiques officielles font partie des objectifs prioritaires du Plan de redressement et construction de la paix en Centrafrique (RCPCA). Cet appui permettra de rendre toutes les données publiques afin d’informer correctement les dirigeants, les acteurs du secteur privé, les chercheurs et les citoyens centrafricains.

« Ce don aidera énormément les décideurs politiques » a précisé Jean-Christophe Carret, représentant résident de la Banque Mondiale en RCA. « Certains résultats anticipés de ce projet, en l’occurrence l’Enquête nationale sur les monographies communales (ENMC) ont déjà montré qu’il est très utile pour la conception de nouveaux projets par la Banque Mondiale. Nos attentes sont très élevées et nous attendons la mise en œuvre de ce projet pour plus de résultats », précise-t-il.

Toutes les activités prévues dans le cadre de ce projet permettront d’élargir substantiellement les bases de données statistiques et les connaissances économiques et sociales disponibles. Elles permettront ainsi de mettre en place des politiques économiques et sociales pertinentes pour le redressement du pays. Elles faciliteront également les choix d’investissements dans les secteurs sociaux dans l’ensemble du pays. Le soutien du Groupe de la Banque Mondiale à la RCA est centré sur la stabilisation pour briser le cycle de violence et soutenir le redressement et le développement socio-économique. 

Contacts médias
À N’Djamena
Edmond B. Dingamhoudou
Téléphone : + 235 6543 0614
edingamhoudou@worldbank.org
À Washington
Ekaterina Svirina
Téléphone : +1 (202) 458-1042
esvirina@worldbank.org


COMMUNIQUÉ DE PRESSE N° :
2017/101/AFR