Cette page en :

COMMUNIQUÉS DE PRESSE

La Croissance Inclusive : une priorité pour la nouvelle Envoyée Spéciale de la Banque mondiale en Haïti

25 juillet 2013

Port-au-Prince, le 25 Juillet 2013 - Mary A. Barton-Dock, qui a commencé sa carrière il y a 25 ans en Bolivie, est devenue la deuxième Envoyée spéciale de la Banque en Haïti le 1er Juillet 2013. Elle remplace M. Alexandre Abrantes qui a occupé ce poste au cours des trois années précédentes. Mme Barton-Dock a passé sa première semaine en Haïti dans les départements du Nord, de l'Artibonite et du Centre,  à visiter les programmes actuels et potentiels soutenus par le Groupe de la Banque mondiale.

Avant d'occuper ce poste, Mme Barton-Dock dirigeait le Département de la Banque mondiale pour l'Environnement et le Changement climatique. Elle a été auparavant le Directeurpays au Cameroun, en République centrafricaine, au Tchad, en Guinée équatoriale, au Gabon et à Sao Tomé-et-Principe, où elle a acquis une vaste expérience dans les domaines de la reconstruction et de la croissance inclusive.

"L’expérience vaste et diversifiée de Mary sera très utile en Haïti étant donné le large portefeuille de reconstruction de la Banque mondiale», a déclaré Hasan Tuluy, vice-président de la Banque mondiale pour l'Amérique latine et les Caraïbes. «Aider le Gouvernement à améliorer la vie des citoyens est au cœur de son mandat avec pour objectif immédiat d’augmenter l'accès à l'électricité pour 600.000 personnes et à des services sociaux et sanitaires pour 1,8 million de femmes et enfants. A très court terme, des dizaines de milliers de personnes seront relogées des camps vers des logements plus sûrs tandis qu’à long terme une croissance inclusive sera tirée par le développement du tourisme dans le Nord et le soutien à des programmes favorisant le développement des entreprises et des investissements ".

Mme Barton-Dock a également occupé d’autres postes de direction, tels que représentant résident au Tchad et Responsable du Secteur  Agriculture et Environnement de 14 pays en Afrique de l'Ouest. Elle a développé d’excellentes relations avec les gouvernements, et a établi des partenariats solides dans des environnements complexes impliquant de nombreux partenaires bilatéraux et multilatéraux, la société civile, du secteur privé et d'autres intervenants clés.

"Créer une prospérité partagée est une responsabilité partagée  et je me tiens prête à travailler avec le Gouvernement haïtien et toutes les parties prenantes pour aider à surmonter et faire face  aux défis de développement auxquels le pays est confronté. Je me réjouis d'en apprendre davantage sur le pays et de conduire un programme d'assistance adapté à ses besoins et priorités ", a déclaré Mary.

Mary Barton-Dock a rejoint la Banque en 1993 dans le cadre du programme des jeunes professionnels. Au cours de sa carrière, elle a travaillé en Amérique latine, en Afrique et en Asie du Sud-Est. Elle est la première femme à diriger le programme de la Banque mondiale en Haïti.

Mme Barton-Dock  détient une maîtrise en politique publique de l’Université de Harvard, et a travaillé dans de nombreux secteurs, notamment l'environnement, l'agriculture, l'énergie, les infrastructures, l'exploitation minière, le développement communautaire et l'éducation.

Contacts:
Washington: Stevan Jackson, + 1 202 458-5054 , sjackson@worldbank.org
Port-au-Prince: Berdine Edmond, + 509 3106-4831, bedmond@worldbank.org

Contacts médias
COMMUNIQUÉ DE PRESSE N° :
2014/001/HT