COVID-19 : Comment le Groupe de la Banque mondiale aide-t-il les pays à faire face à la pandémie ? Suivez notre actualité

Skip to Main Navigation
COMMUNIQUÉS DE PRESSE 22 janvier 2020

République centrafricaine : le projet ‘argent contre travail’ LONDO améliore le quotidien des ménages, selon une nouvelle étude

BANGUI, 22 Janvier 2020— Les résultats d’une évaluation d’impact du projet d’argent contre le travail LONDO (« Debout ») présentés aujourd’hui examine les impacts du programme sur le bien-être des ménages entre 2 et 21 mois après leur participation et montre une amélioration de près de 10% des revenus mensuels des ménages et de leur bien-être.

LONDO vise à consolider la paix à travers des travaux publics à haute intensité de main-d’œuvre pour promouvoir la cohésion sociale, la relance économique et une bonne gouvernance locale. Le projet fournit un emploi temporaire et investit dans les zones rurales pour remédier aux inégalités régionales à l’origine de nombreux conflits. Il s’agit du plus important programme « argent contre travail » en République Centrafricaine, visant à créer plus de 155 000 d’emplois temporaires dans les 71 sous-préfectures du pays. Près de 35 000 emplois ont déjà été créés depuis le lancement du projet.

Les bénéficiaires sélectionnés lors de loteries publiques à grande échelle se voient proposer 40 jours de travail en échange d’un salaire de 1 500 francs CFA (environ 3 dollars) par jour et un vélo qu’ils peuvent conserver une fois leur travail accompli.

L’étude du Africa Gender Innovation Lab est basée sur une enquête auprès de plus de 6000 individus. Les principaux résultats de l’évaluation sont les suivants :

  • L’analyse montre une hausse d’environ 10% des revenus mensuels et un léger impact sur le nombre de jours travaillés, longtemps après la fin du programme. Cette amélioration se traduit différemment pour les hommes et pour les femmes : les premiers intensifient la production agricole et se diversifient dans des petites activités de fabrication, tandis que les femmes se lancent dans des activités secondaires de petit commerce.
  • LONDO augmente la richesse matérielle des ménages qui améliore leur quotidien et leur activités économiques, notamment par l’acquisition des meubles et des téléphones ainsi que des équipements agricoles et du bétail.
  • Toutefois, les femmes des ménages les plus démunis ne bénéficient pas de la hausse des gains mensuels ni des actifs.  Ces résultats révèlent l’importance d’intégrer des mesures spécifiques pour les populations les plus vulnérables, notamment les veuves et les femmes des ménages très pauvres.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE N° : 2020/057/AFR

Contacts

Bangui
Armel Samoue
(242) 06 809 08 80
asamoue@worldbank.org
Api
Api