COMMUNIQUÉS DE PRESSE

Renforcer l’innovation scientifique et technologique pour alimenter une croissance soutenue au Viet Nam

24 novembre 2014


HANOÏ, 24 novembre 2014 – Le Viet Nam doit davantage recourir à l’innovation pour réaliser les gains de productivité qui lui permettront de doper son économie, selon une nouvelle étude conjointe de la Banque mondiale et de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) publiée aujourd’hui.

Cette étude consacrée à l’examen de la situation des sciences et technologies au Viet Nam se penche sur les principales caractéristiques, interactions et dynamiques qui régissent le système d’innovation vietnamien et sur les politiques publiques susceptibles de l’améliorer.

« Sur des marchés mondialisés synonymes de concurrence accrue, il est plus important que jamais d’investir tôt dans des capacités technologiques de pointe, affirme Victoria Kwakwa, directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Viet NamCes investissements aideront les entreprises vietnamiennes à mieux se positionner dans les chaînes de valeur mondiales. »

S’il existe au Viet Nam une tradition de recherche scientifique, le pays doit encore se doter d’un système d’innovation moderne. Ses capacités actuelles sur le plan des sciences, des technologies et de l’innovation sont faibles, et le système d’innovation national apparaît balbutiant et fragmenté. La recherche-développement aussi bien dans le secteur public que dans le privé doit considérablement être améliorée, souligne le rapport.

« La difficulté, pour le Viet Nam, c’est d’enregistrer une croissance de son PIB élevée et durable dans un environnement international moins porteur, explique Andrew Wyckoff, à la tête de la Direction de la science, de la technologie et de l’innovation à l’OCDEPour éviter de tomber dans le ‘piège du revenu intermédiaire’, le pays va devoir notablement accroître ses capacités nationales d’innovation. »                                                                                                     

L’étude Banque mondiale-OCDE suggère aux pouvoirs publics un certain nombre de recommandations destinées à promouvoir le domaine des sciences, des technologies et de l’innovation au Viet Nam :

• Améliorer les conditions nécessaires à l’innovation : Le cadre macroéconomique, l’environnement général des affaires, la réglementation des marchés de produits, l’intensité de la concurrence, l’ouverture au commerce extérieur et à l’investissement direct étranger, le financement des entreprises, le régime des impôts, le niveau et la qualité de l’entrepreneuriat, et, enfin, l’infrastructure, sont autant de conditions qui influent sur la situation de l’innovation au Viet Nam.

• Améliorer la gouvernance du système d’innovation : Les pouvoirs publics, qui ont un rôle capital en matière d’orientation de long terme sur les priorités économiques et sociales, doivent veiller à ce que les ressources consacrées à l’innovation répondent bien aux besoins, que les acteurs du secteur public accomplissent leur mission et que les différents maillons du système d’innovation soient bien reliés et qu’ils forment un tout cohérent.

• Renforcer le socle des ressources humaines : Le pays doit favoriser le retour de ses cerveaux, améliorer la qualité des enseignements à tous les niveaux, accroître les possibilités de mise à niveau des compétences de la main-d’œuvre, mettre davantage l’accent sur l’entrepreneuriat et les compétences relationnelles, et faciliter les échanges de savoirs entre les universités, les organismes publics de recherche et le monde de l’industrie.

• Promouvoir l’innovation dans le secteur des entreprises : Les autorités devront pour cela améliorer les conditions de l’innovation et mettre en place des mesures ciblées et des moyens d’action efficaces pour attirer et intégrer des sociétés étrangères qui sont en mesure de stimuler et promouvoir l’innovation.

• Accroître la contribution de la recherche publique : Les politiques publiques devront à l’avenir s’efforcer d’améliorer l’adéquation des organismes publics de recherche et des universités à l’économie et au marché de l’emploi, de remédier au manque de ressources et de piloter et financer de manière plus efficace la recherche soutenue par des fonds publics.

• Favoriser les interactions dans le système d’innovation : Des efforts doivent être entrepris afin de renforcer la collaboration entre entreprises ou entre entreprises et acteurs de la recherche publique.


Image

Cliquez ici pour accéder à l'infographie complète en anglais (aussi disponible en vietnamien).


Contacts médias
À Hanoi
Huong Lan Vu
Téléphone : (84-4) 39346600 ext. 8373
hvu2@worldbank.org
À Washington
Diana Chung
Téléphone : (1-202) 473-8357
dchung1@worldbank.org



COMMUNIQUÉ DE PRESSE N° :
20141124

Api
Api