Skip to Main Navigation
publication 03 octobre 2018

Djibouti : rapport de suivi de la situation économique (octobre 2018)

Selon les estimations, la croissance devrait atteindre 6,7 % en 2018, contre 5,7 % en 2017, stimulée par la capacité de réexportation liée aux nouvelles infrastructures ferroviaires et à l’amélioration des installations portuaires, associée à la construction de la nouvelle zone franche destinée au traitement des exportations. Du côté de la demande, la croissance devrait être soutenue par la hausse des exportations nettes et des investissements. Les services logistiques liés aux activités portuaires et le développement des activités industrielles devraient stimuler la croissance du côté de l’offre. L’inflation devrait s’établir autour de 2 % en 2018, contre 0,6 % en 2017, sous l’effet de la hausse de la demande. 

Les perspectives à court terme suggèrent un renforcement continu de la croissance, supérieure à 7 % en 2019-2020, grâce à l’augmentation de la capacité de réexportation et à la reprise du transit commercial éthiopien, à mesure que l’effet de la dévaluation du birr éthiopien sur ses importations diminue. De plus, le récent changement de dirigeant en Éthiopie devrait favoriser l’ouverture de l’économie éthiopienne et stimuler le transit commercial dans les ports djiboutiens, malgré l’émergence potentielle d’autres ports de la Corne de l’Afrique comme Berbera et Assab.