Ressources sur la petite enfance

Contexte

Investir dans la petite enfance est l’un des choix les plus avisés qu’un pays peut faire pour éradiquer l’extrême pauvreté, lutter contre les inégalités et stimuler la productivité plus tard dans la vie. A l’heure actuelle, des millions de jeunes enfants ne réalisent pas leur plein potentiel parce que leur développement est freiné par la malnutrition, un manque de stimulation et d’apprentissage précoces, et l’exposition aux stress. Les investissements dans le développement physique, cognitif, linguistique, social et émotionnel des jeunes enfants—dès avant la naissance et jusqu’à leur entrée au primaire—sont essentiels pour aider les pays à devenir plus productifs et plus compétitifs sur une scène économique mondiale en mutation rapide.

Image

Q & A

Pourquoi les pays devraient-ils investir dans la petite enfance?

Réaliser des investissements avisés dans le développement physique, cognitif, linguistique, social et émotionnel des jeunes enfants—dès avant la naissance et jusqu’à leur entrée au primaire—sont cruciaux pour les mettre sur la voie d’une plus grande prospérité et aider les pays à devenir plus productifs et plus compétitifs sur une scène économique mondiale en mutation rapide.

Quel est l'impact du développement de la petite enfance sur les salaires des adultes?

Les données factuelles indiquent que les programmes préscolaires de qualité ciblant les populations vulnérables ont un taux de rendement potentiel de 7 à 16% par an.

Une étude sur 20 ans réalisée en Jamaïque par James Heckman, Paul Gertler et d’autres lauréats du prix Nobel, a montré que les nourrissons et les enfants en bas âge qui ont bénéficié d’interventions favorisant une stimulation précoce, obtenaient une fois adultes des salaires plus élevés de 25%, c’est-à-dire équivalents à ceux d’adultes issus de familles plus aisées.

Combien d'enfants n'ont pas accès à l’apprentissage?

Seule la moitié des enfants de trois à six ans ont accès à l’éducation préélémentaire. En Afrique subsaharienne, 20% seulement des enfants ont accès à ces opportunités éducatives si cruciales. Dans les pays en développement, moins de la moitié des enfants de moins de cinq ans a plus de trois livres à la maison, ce qui limite leurs chances de se développer.

Le «retard de croissance» (c.-à-d., Les enfants en retard pour leur âge) est-il un problème?

Oui. Un quart des enfants de moins de cinq ans dans le monde entier—ce qui représente 156 millions d’enfants d’après des estimations de 2016—porte les preuves d’une malnutrition chronique (insuffisance pondérale ou retards de croissance par rapport à l’âge).

Qu'est-ce que le retard de croissance a à voir avec les progrès d'un pays?

A l’heure actuelle, des millions de jeunes enfants ne réalisent pas leur plein potentiel parce que leur développement est freiné par la malnutrition, un manque de stimulation et d’apprentissage précoces, et l’exposition aux stress. Selon une analyse du Groupe de la Banque mondiale (GBM), un pays qui n’a pas éliminé les retards de croissance chez les enfants devenus les travailleurs actuels subit une perte moyenne de PIB par habitant de 7%, un pourcentage qui grimpe à 9% et 10% en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud respectivement.

Quel est le rôle des mères et des futures mères?

On doit s’assurer que les mères, actuelles et futures, soient correctement nourries. Leurs nouveau-nés doivent être exclusivement allaités pendant les six premiers mois et doivent ensuite recevoir une alimentation appropriée et riche en micronutriments.

Comment les parents ou gardiens peuvent-ils tirer le meilleur parti des premières années d'un enfant?

Les familles doivent bénéficier de soins de santé de qualité et de vaccinations et être à même d’appliquer de bons principes d’hygiène familiale. En outre, il faut soutenir les parents pour qu’ils entretiennent des relations positives avec leurs enfants et leur proposer des activités d’apprentissage adaptées à leur âge. Ils doivent aussi être en mesure de protéger leurs enfants des types de stress qui risquent de nuire à leur développement, tels que ceux provoqués par la violence, la négligence, les déplacements, les catastrophes naturelles ou l’appauvrissement.



 

 


Participez avec #EarlyYears



Api

Api