Un développement conscient du défi climatique pour lutter contre l'extrême pauvreté

08 novembre 2015

Selon un nouveau rapport du Groupe Banque mondiale intitulé “Shock Waves: Managing the Impacts of Climate Change on Poverty”, consacré à la gestion des effets du changement climatique sur la pauvreté, plus de 100 millions de personnes pourraient tomber sous le seuil de pauvreté à l’horizon 2030 si l’on échoue à mettre en œuvre un développement rapide, solidaire et qui intègre pleinement les problématiques liées au climat. De mauvaises récoltes dues à une pluviosité trop faible, des flambées des prix alimentaires provoquées par des phénomènes météorologiques extrêmes, une augmentation de l’incidence des maladies sous l’effet de vagues de chaleur et d’inondations, sont autant de risques qui menacent de réduire à néant des décennies de progrès accomplis, en particulier en Afrique et en Asie du Sud.