Jim Yong Kim : "Il faut être audacieux pour mettre fin à la pauvreté"

02 octobre 2013

Un milliard d'individus vivent avec moins de 1,25 dollar par jour. Une réalité qui, selon Jim Yong Kim, fait de l'extrême pauvreté « le principal enjeu moral de notre époque » et justifie les nouveaux axes de la stratégie de l'organisation internationale, entièrement tendue vers l'éradication de la pauvreté d'ici 2030 et la promotion de la prospérité partagée. Dans son discours à l'université George Washington, à la veille des Assemblées annuelles du Groupe de la Banque mondiale e du FMI, Jim Yong Kim a affirmé que son institution ferait preuve d'audace et ne craindrait pas de prendre des « risques intelligents » pour investir dans des projets susceptibles de transformer un pays ou une région.