COMMUNIQUÉS DE PRESSE

La Banque mondiale renforce son soutien au Programme de productivité agricole en Afrique de l’Ouest

03 février 2017


WASHINGTON, le 3 février 2017 – La Banque mondiale a approuvé aujourd’hui des crédits supplémentaires d’un montant total de 68 millions de dollars en faveur du Programme de productivité agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO). Cette enveloppe de financement se répartit comme suit : 20 millions de dollars sont destinés au Bénin, 23 millions de dollars à la Guinée, 15 millions de dollars au Niger, et 10 millions de dollars au Togo.

« La population ouest-africaine passera de 300 millions d’habitants en 2011 à environ 500 millions en 2030. Comment satisfaire la demande d’une population qui croît rapidement ? C’est l’un des plus grands défis auxquels est confrontée l’Afrique de l’Ouest, explique Rachid Benmessaoud, directeur des opérations de la Banque mondiale au Nigéria et coordinateur du programme d’intégration régionale en Afrique de l’Ouest. Ce financement additionnel mettra à profit les réalisations déjà obtenues dans le cadre du PPAAO et permettra d’accélérer l’adoption de technologies améliorées et d’innovations agricoles. »

Grâce à l’introduction de nouvelles variétés de cultures, de pratiques culturales améliorées et de petits systèmes de transformation des produits agricoles, le programme est déjà parvenu à accroître d’au moins 30 % les récoltes et les revenus des petits producteurs concernés, tout en réduisant de moitié la période de soudure et en améliorant la situation nutritionnelle des ménages.

Les crédits supplémentaires approuvés aujourd’hui financeront principalement les activités suivantes :

  • la transformation des centres nationaux de spécialisation en centres régionaux d’excellence ;
  • la consolidation et l’expansion des échanges régionaux de technologies et d’innovations agricoles afin de généraliser leur diffusion et leur adoption ;
  • la modernisation des services de vulgarisation agricole et des systèmes de transfert de technologies, en étendant notamment les approches novatrices actuellement expérimentées par le projet dans un certain nombre de pays (plateformes d’innovation et outils basés sur les technologies de l’information et de la communication tels que les services de vulgarisation agricole électroniques et les bons prépayés électroniques pour l’accès aux intrants) ;
  • le renforcement parallèle des systèmes nationaux de production et de distribution de semences et du marché régional de semences, afin de garantir la disponibilité et l’utilisation de graines certifiées.  

En outre, dans chacun des quatre pays concernés, ces fonds additionnels financeront des activités liées à la participation citoyenne, en s’inspirant de l’expérience acquise par le PPAAO au Burkina Faso et au Bénin.  

***

Pour en savoir plus sur les activités de la Banque mondiale au Bénin, en Guinée, au Niger et au Togo :

http://www.banquemondiale.org/fr/country/benin 
http://www.banquemondiale.org/fr/country/guinea
http://www.banquemondiale.org/fr/country/niger
http://www.banquemondiale.org/fr/country/togo

Pour en savoir plus sur l’IDA : ida.banquemondiale.org

Rejoignez-nous sur Facebook : http://www.facebook.com/worldbankafrica
Suivez-nous sur Twitter : https://twitter.com/WorldBankAfrica
Retrouvez-nous en image sur YouTube : http://www.worldbank.org/africa/youtube
Écoutez nos podcasts sur Soundcloud : https://soundcloud.com/worldbank/sets/world-bank-africa

Contacts médias
À Conakry et Niamey
Habibatou Gologo
Téléphone : +223 20 70 22 06
hgologo@worldbank.org
À Cotonou et Lomé
Sylvie Nenonene
Téléphone : +229-21-30-5857
Snenonene@worldbank.org
À Washington
Ekaterina Svirina
Téléphone : +1 (202) 458-1042
esvirina@worldbank.org

COMMUNIQUÉ DE PRESSE N° :
2017/058/AFR




Bienvenue