Actuel président

Dr Jim Yong Kim

Président du Groupe de la Banque mondiale

Jim Yong Kim est devenu le 12e président du Groupe de la Banque mondiale le 1er juillet 2012.

Docteur en médecine et également titulaire d’un doctorat en anthropologie, M. Kim se consacre à la cause du développement international depuis plus de 20 ans, et a contribué à ce titre à améliorer l’existence des populations défavorisées à travers le monde.

Avant d’être nommé à la tête de la Banque mondiale, il était président du Dartmouth College, établissement d’enseignement supérieur réputé et régulièrement classé parmi les tout premiers organismes universitaires des États-Unis. Il est également cofondateur de l’organisation Partners in Health et ancien directeur du Département VIH/SIDA de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

À la tête du Dartmouth College, M. Kim s’est forgé une solide réputation en parvenant à redresser une situation financière qui était déficitaire, sans pour autant amputer les programmes d’enseignement. Doté d’un budget de 700 millions de dollars et de 3 300 employés (personnel enseignant et non enseignant compris), Dartmouth est une université à part entière qui dispense des enseignements de culture générale et de sciences de premier cycle et de deuxième cycle (19 programmes sont offerts), et qui englobe également des écoles de médecine, d’ingénierie et d’administration des entreprises.

À l’initiative de M. Kim, un nouvel établissement multidisciplinaire y a également été fondé, le Dartmouth Center for Health Care Delivery Science, qui a pour vocation de mettre au point de nouveaux modèles de prestation de soins de santé afin d’assurer de meilleurs résultats pour un coût moindre.

Avant d’assumer la présidence de Dartmouth, il a été professeur et directeur de départements à la Faculté de médecine et à l’Institut de santé publique de l’Université Harvard, ainsi qu’au Brigham and Women’s Hospital de Boston. Il a également dirigé le Centre François-Xavier Bagnoud pour la santé et les droits de l’homme de Harvard.

C’est en 1987 que M. Kim a cofondé à Boston l’organisation sans but lucratif Partners In Health, qui est aujourd’hui à l’œuvre au sein de communautés pauvres sur quatre continents. Réfutant l’idée reçue selon laquelle il n’est pas possible de traiter les cas de tuberculose et de VIH/SIDA résistant aux médicaments dans les pays en développement, celle-ci a mené avec succès la lutte contre ces maladies en intégrant des programmes de traitement à grande échelle au niveau des centres communautaires de soins primaires.

À la tête du Département VIH/SIDA de l’OMS, il a dirigé l’Initiative « 3 par 5 », premier effort d’envergure mondiale destiné à faire en sorte que 3 millions de nouveaux malades dans les pays en développement aient accès à un traitement antirétroviral à l’horizon 2005. Lancé en septembre 2003, cet ambitieux programme a fini par atteindre cet objectif en 2007.

M. Kim a obtenu de multiples distinctions pour l’ensemble de son action. Il a reçu le prix MacArthur (« prix des génies ») en 2003, et figuré au palmarès des « 25 meilleurs leaders » en Amérique du magazine US News & World Report pour 2005, ainsi que sur la liste des « 100 personnes les plus influentes du monde » établie par le magazine TIME en 2006.

Né en 1959 à Séoul (Corée du Sud), il a immigré avec sa famille aux États-Unis à l’âge de 5 ans, et grandi à Muscatine, dans l’Iowa. Après avoir été diplômé (magna cum laude) de l’Université Brown en 1982, il a obtenu ses doctorats en médecine et en anthropologie à Harvard en 1991 et 1993. Sa femme, Younsook Lim, est pédiatre de profession, et ils sont parents de deux jeunes garçons.