Image

Perspectives économiques mondiales

Un redressement généralisé, mais pour combien de temps ?

Vue d'ensemble

Perspectives Globales

Prévisions Janvier 2018

                      

La croissance globale devrait atteindre 3.1 % en 2018 et diminuer légèrement en 2019-2020. Les dernières prévisions peuvent être téléchargées en format Excel. Les graphiques correspondants sont accessibles sur le site web de la Banque Mondiale (DataBank website).

  2015 2016 2017e 2018p 2019p 2020p
PIB réel*            
Monde 2.8 2.4 3.0 3.1 3.0 2.9
   Économies avancées 2.2 1.6 2.3 2.2 1.9 1.7
       États-Unis 2.9 1.5 2.3 2.5 2.2 2.0
        Zone euro 2.1 1.8 2.4 2.1 1.7 1.5
        Japon 1.4 0.9 1.7 1.3 0.8 0.5
   Marchés émergents et économies en développement (EMDE) 3.6 3.7 4.3 4.5 4.7 4.7
           EMDEs exportateurs de produits de base 0.4 0.8 1.8 2.7 3.1 3.1
          Autres EMDE 6.1 5.9 6.0 5.7 5.7 5.7
              Autres EMDE excluant la Chine 5.2 4.9 5.1 4.8 5.1 5.1
     Asie de l’Est et Pacifique 6.5 6.3 6.4 6.2 6.1 6.0
           Chine 6.9 6.7 6.8 6.4 6.3 6.2
           Indonésie 4.9 5.0 5.1 5.3 5.3 5.3
           Thaïlande 2.9 3.2 3.5 3.6 3.5 3.4
      Europe et Asie centrale 1.0 1.7 3.8 2.9 3.0 3.0
           Russie, Fédération de -2.8 -0.2 1.7 1.7 1.8 1.8
           Turquie 6.1 3.2 6.7 3.5 4.0 4.0
          Pologne 3.8 2.9 4.5 4.0 3.5 3.1
      Amérique latine et Caraïbes -0.6 -1.5 0.9 2.0 2.6 2.7
           Brésil -3.5 -3.5 1.0 2.0 2.3 2.5
           Mexique 3.3 2.9 1.9 2.1 2.6 2.6
           Argentine 2.6 -2.2 2.7 3.0 3.0 3.2
      Moyen-Orient et Afrique du Nord 2.8 5.0 1.8 3.0 3.2 3.2
           Arabie saoudite 4.1 1.7 0.3 1.2 2.1 2.2
           Iran, République islamique d' -1.3 13.4 3.6 4.0 4.3 4.3
           Égypte, Rep. Árabe de** 4.4 4.3 4.2 4.5 5.3 5.8
     Asie du Sud 7.1 7.5 6.5 6.9 7.2 7.2
           Inde 8.0 7.1 6.7 7.3 7.5 7.5
           Pakistan** 4.1 4.5 5.3 5.5 5.8 6.0
           Bangladesh** 6.6 7.1 7.2 6.4 6.7 6.7
      Afrique subsaharienne 3.1 1.3 2.4 3.2 3.5 3.6
           Afrique du Sud 1.3 0.3 0.8 1.1 1.7 1.7
           Nigéria 2.7 -1.6 1.0 2.5 2.8 2.8
           Angola 3.0 0.0 1.2 1.6 1.5 1.5
Autres éléments:            
   PIB réel            
      Pays à revenu élevé 2.3 1.7 2.2 2.2 1.9 1.8
      Pays en voie de développement 3.6 3.8 4.5 4.7 4.8 4.9
         Pays à faible revenu 4.7 4.5 5.1 5.4 5.5 5.7
      BRICS 4.0 4.4 5.2 5.3 5.4 5.4
      Monde (poids PPP 2010) 3.3 3.2 3.7 3.7 3.7 3.7
   Volume du commerce mondial 2.7 2.3 4.3 4.0 3.9 3.8
   Prix des matières premières            
      Prix du pétrole -47.3 -15.6 23.8 9.4 1.7 1.7
      Indice des prix des produits non énergétiques -15.0 -2.6 4.9 0.6 0.8 1.2

Source: Banque mondiale. 

* e = estimation; p = prévision. Les prévisions de la Banque mondiale sont fréquemment mises à jour en fonction de nouvelles informations et de circonstances changeantes (mondiales). Par conséquent, les projections présentées ici peuvent différer de celles contenues dans d'autres documents de la Banque, même si les évaluations de base des perspectives des pays ne diffèrent pas de façon significative à un moment donné. Voir le site anglais pour plus de détails (http://www.worldbank.org/gep).

** Année financière

Prévisions régionales

La croissance dans les marchés émergents et les économies en développement s’est accélérée pour atteindre 4.3 % en 2017, reflétant à la fois une reprise dans les pays exportateurs de produits de base et une activité soutenue dans les pays importateurs. Cette croissance devrait se renforcer encore pour atteindre 4.5 % en 2018, et une moyenne de 4.7 % en 2019-2020 (proche du potentiel de croissance), soutenue par la dissipation des obstacles à l’activité dans les pays exportateurs de produit de base. La croissance potentielle est cependant susceptible de décliner dans les dix prochaines années, sous l’effet de la faiblesse accumulée des investissements, d’un ralentissement de la croissance de la productivité, et de tendances démographiques défavorables. Nous proposons ci-dessous un examen approfondi des perspectives économiques par région.

  • Image

    Asie de l’Est et Pacifique

    Selon les prévisions, la croissance de la région ralentira pour s’établir à 6,2 % en 2018, contre 6,4 % en 2017, le ralentissement structurel de l’économie chinoise étant compensé par une légère reprise cyclique dans le reste de la région. Les risques qui pèsent sur les perspectives de croissance se sont équilibrés. La croissance plus forte que prévu dans les économies avancées pourrait accélérer la croissance de la région. D’un autre côté, la montée des tensions géopolitiques et du protectionnisme dans le monde, le durcissement soudain de la conjoncture financière mondiale et le ralentissement plus marqué que prévu des grandes économies, y compris la Chine, assombrissent les perspectives économiques de la région. En Chine, la croissance devrait ralentir, passant de 6,8 % en 2017 à 6,4 % en 2018. L’Indonésie devrait voir sa croissance s’accélérer pour atteindre 5,3 % en 2018, contre 5,1 % en 2017.
      2015 2016 2017e 2018p 2019p 2020p
    Asie de l’Est et Pacifique 6.5 6.3 6.4 6.2 6.1 6.0
    Cambodge 7.0 7.0 6.8 6.9 6.7 6.7
    Chine 6.9 6.7 6.8 6.4 6.3 6.2
    Fidji 3.6 0.4 3.8 3.5 3.3 3.2
    Îles Salomon 2.5 3.3 3.0 3.0 2.8 2.7
    Indonésie 4.9 5.0 5.1 5.3 5.3 5.3
    Lao,  République démocratique populaire  7.4 7.0 6.7 6.6 6.9 6.9
    Malaisie 5.0 4.2 5.8 5.2 5.0 4.7
    Mongolie 2.2 1.4 2.8 3.1 7.3 5.5
    Myanmar 7.0 5.9 6.4 6.7 6.9 6.9
    Papouasie-Nouvelle-Guinée 8.0 2.4 2.1 2.5 2.4 3.4
    Philippines 6.1 6.9 6.7 6.7 6.7 6.5
    Thaïlande 2.9 3.2 3.5 3.6 3.5 3.4
    Timor-Leste 4.0 5.7 2.4 4.2 5.0 5.0
    Viet Nam 6.7 6.2 6.7 6.5 6.5 6.5

    Source: Banque mondiale. 

    * e = estimation; p = prévision. Les prévisions de la Banque mondiale sont fréquemment mises à jour en fonction de nouvelles informations et de circonstances changeantes (mondiales). Par conséquent, les projections présentées ici peuvent différer de celles contenues dans d'autres documents de la Banque, même si les évaluations de base des perspectives des pays ne diffèrent pas de façon significative à un moment donné. Voir le site anglais pour plus de détails (http://www.worldbank.org/gep).

  • Image

    Europe et Asie centrale

    La croissance de la région devrait ralentir à 2,9 % en 2018, contre 3,7 % en 2017. La reprise devrait se poursuivre dans l’est de la région sous l’impulsion des pays exportateurs de produits de base, freinée cependant par un ralentissement progressif dans l’ouest de la région compte tenu de l’essoufflement de l’activité économique dans la zone euro. L’incertitude qui entoure les politiques publiques et la nouvelle baisse des prix du pétrole risquent de se traduire par une croissance plus faible que prévu. La Russie devrait afficher en 2018 le même taux de croissance qu’en 2017, soit 1,7 %. La Turquie verra sa croissance ralentir à 3,5 % cette année, contre 6,7 % en 2017.
      2015 2016 2017e 2018p 2019p 2020p
    Europe et Asie centrale 1.0 1.7 3.8 2.9 3.0 3.0
    Albanie 2.2 3.4 3.8 3.6 3.5 3.5
    Arménie 3.2 0.2 3.7 3.8 4.0 4.0
    Azerbaïdjan 1.1 -3.1 -1.4 0.9 1.5 2.6
    Biélorussie -3.8 -2.6 1.8 2.1 2.4 2.4
    Bosnie-Herzégovine 3.0 3.1 3.0 3.2 3.4 3.5
    Bulgarie 3.6 3.9 3.8 3.9 4.0 3.9
    Croatie 2.3 3.2 3.0 2.6 2.8 3.0
    Géorgie 2.9 2.8 4.3 4.2 4.7 5.0
    Hongrie 3.4 2.2 3.9 3.8 3.1 2.9
    Kazakhstan 1.2 1.1 3.7 2.6 2.8 3.0
    Kirghizistan 3.9 3.8 3.5 4.2 4.8 4.6
    Kosovo 4.1 3.4 4.4 4.8 4.8 4.7
    Macédoine, ex-République yougoslave de 3.8 2.4 1.5 3.2 3.9 4.0
    Moldova, République de  -0.4 4.3 3.5 3.8 3.6 3.3
    Monténégro 3.4 2.9 4.2 2.8 2.5 2.1
    Ouzbékistan 8.0 7.8 6.2 5.6 6.3 6.5
    Pologne 3.8 2.9 4.5 4.0 3.5 3.1
    Roumanie 3.9 4.8 6.4 4.5 4.1 3.5
    Russie, Fédération de  -2.8 -0.2 1.7 1.7 1.8 1.8
    Serbie 0.8 2.8 2.0 3.0 3.5 4.0
    Tadjikistan 6.0 6.9 5.2 5.0 5.5 5.7
    Turkménistan 6.5 6.2 6.4 6.3 6.3 6.3
    Turquie 6.1 3.2 6.7 3.5 4.0 4.0
    Ukraine -9.8 2.3 2.0 3.5 4.0 4.0

    Source: Banque mondiale. 

    * e = estimation; p = prévision. Les prévisions de la Banque mondiale sont fréquemment mises à jour en fonction de nouvelles informations et de circonstances changeantes (mondiales). Par conséquent, les projections présentées ici peuvent différer de celles contenues dans d'autres documents de la Banque, même si les évaluations de base des perspectives des pays ne diffèrent pas de façon significative à un moment donné. Voir le site anglais pour plus de détails (http://www.worldbank.org/gep).

  • Image

    Amérique latine et Caraïbes

    Selon les prévisions, la croissance de la région passera de 0,9 % en 2017 à 2 % en 2018, tirée par la hausse de la consommation des ménages et des investissements, en particulier dans les pays exportateurs de produis de base. Mais les nouvelles incertitudes qui pèsent sur l’action publique, les catastrophes naturelles, la montée du protectionnisme commercial aux Etats-Unis ou une nouvelle détérioration des conditions budgétaires nationales pourraient freiner cette croissance. Le Brésil devrait voir son économie progresser au rythme de 2 % en 2018, contre 1 % en 2017. Au Mexique, la croissance devrait s’accélérer à 2,1 % cette année, contre 1,9 % l’année dernière.
      2015 2016 2017e 2018p 2019p 2020p
    Amérique latine et Caraïbes -0.6 -1.5 0.9 2.0 2.6 2.7
    Argentine 2.6 -2.2 2.7 3.0 3.0 3.2
    Belize 2.9 -0.8 0.8 2.2 1.7 1.7
    Bolivie 4.9 4.3 3.9 3.8 3.4 3.3
    Brésil -3.5 -3.5 1.0 2.0 2.3 2.5
    Chili 2.3 1.6 1.7 2.4 2.7 2.8
    Colombie 3.1 2.0 1.8 2.9 3.4 3.4
    Costa Rica 4.7 4.3 3.9 3.6 3.5 3.5
    Équateur 0.2 -1.5 1.4 0.8 0.9 1.0
    El Salvador 2.3 2.4 2.1 1.8 1.8 1.9
    Grenade 6.2 3.9 2.4 2.2 2.1 2.1
    Guatemala 4.1 3.1 3.2 3.4 3.5 3.5
    Guyane 3.1 3.4 2.9 3.8 3.7 3.7
    Haïti 1.2 1.4 1.1 2.2 2.5 2.5
    Honduras 3.6 3.6 4.1 3.6 3.5 3.5
    Jamaïque 0.9 1.4 1.4 1.8 2.0 2.0
    Mexique 3.3 2.9 1.9 2.1 2.6 2.6
    Nicaragua 4.9 4.7 4.5 4.4 4.4 4.4
    Panama 5.8 4.9 5.5 5.6 5.6 5.7
    Paraguay 3.0 4.0 3.8 4.0 4.0 4.0
    Pérou 3.3 4.0 2.6 3.8 3.8 4.0
    République dominicaine 7.0 6.6 4.5 4.9 4.7 4.7
    Sainte-Lucie 2.0 0.9 2.0 2.2 1.8 1.8
    Saint-Vincent-et-les Grenadines 1.4 1.9 2.5 2.7 2.8 2.8
    Suriname -2.7 -5.1 0.0 2.2 1.2 1.2
    Trinité-et-Tobago -0.6 -5.4 -3.2 1.9 2.2 1.6
    Uruguay 0.4 1.5 2.5 2.8 3.2 3.2
    Venezuela, RB -8.2 -16.1 -11.9 -4.2 0.6 0.9

    Source: Banque mondiale. 

    * e = estimation; p = prévision. Les prévisions de la Banque mondiale sont fréquemment mises à jour en fonction de nouvelles informations et de circonstances changeantes (mondiales). Par conséquent, les projections présentées ici peuvent différer de celles contenues dans d'autres documents de la Banque, même si les évaluations de base des perspectives des pays ne diffèrent pas de façon significative à un moment donné. Voir le site anglais pour plus de détails (http://www.worldbank.org/gep).

  • Image

    Moyen-Orient et Afrique du Nord

    Selon les projections, la croissance de la région s’accélérera pour atteindre 3 % en 2018, contre 1,8 % en 2017. Les programmes de réforme devraient se poursuivre, la fermeté des prix du pétrole devrait atténuer les difficultés budgétaires et l’amélioration du tourisme devrait stimuler la croissance dans les pays non tributaires des exportations de pétrole. La poursuite des conflits géopolitiques et un affaiblissement des prix du pétrole pourraient freiner la croissance économique. En Arabie saoudite, la croissance s’accélérera à 1,2 % en 2018, contre 0,3 % en 2017, tandis que la République arabe d’Égypte devrait afficher un taux de croissance de 4,5 % pendant l’exercice 18, contre 4,2 % l’année dernière.
      2015 2016 2017e 2018p 2019p 2020p
    Moyen-Orient et Afrique du Nord 2.8 5.0 1.8 3.0 3.2 3.2
    Algérie 3.7 3.3 2.2 3.6 2.5 1.6
    Bahreïn 2.9 3.2 2.4 2.0 1.6 1.7
    Djibouti 6.5 6.5 7.1 7.0 7.0 7.0
    Égypte, Rep. Árabe de 4.4 4.3 4.4 4.9 5.6 5.8
      Égypte, Rep. Árabe de, année financière 4.4 4.3 4.2 4.5 5.3 5.8
    Arabie saoudite 4.1 1.7 0.3 1.2 2.1 2.2
    Cisjordanie et Gaza 3.4 4.1 3.0 3.0 2.9 2.9
    Émirats arabes unis 3.8 3.0 1.4 3.1 3.3 3.3
    Iran, République islamique d' -1.3 13.4 3.6 4.0 4.3 4.3
    Iraq 4.8 11.0 -0.8 4.7 1.7 1.9
    Jordanie 2.4 2.0 2.1 2.2 2.4 2.5
    Koweït 0.6 3.6 -1.0 1.9 3.5 3.5
    Liban 0.8 2.0 2.0 2.2 2.0 2.0
    Maroc 4.5 1.2 4.1 3.1 3.2 3.2
    Oman 4.7 5.4 0.7 2.3 2.5 2.5
    Qatar 3.6 2.2 1.7 2.6 3.0 3.0
    Tunisie 1.1 1.0 2.0 2.7 3.3 4.0

    Source: Banque mondiale. 

    * e = estimation; p = prévision. Les prévisions de la Banque mondiale sont fréquemment mises à jour en fonction de nouvelles informations et de circonstances changeantes (mondiales). Par conséquent, les projections présentées ici peuvent différer de celles contenues dans d'autres documents de la Banque, même si les évaluations de base des perspectives des pays ne diffèrent pas de façon significative à un moment donné. Voir le site anglais pour plus de détails (http://www.worldbank.org/gep).

  • Image

    Asie du Sud

    Dans cette région, la croissance devrait s’accélérer pour atteindre 6,9 % en 2018, contre 6,5 % en 2017. La consommation devrait rester ferme et les exportations devraient reprendre, tandis que la refonte des politiques publiques et l’amélioration des infrastructures devraient relancer les investissements. Un ralentissement des programmes de réforme, des catastrophes naturelles ou un accroissement de l’instabilité financière mondiale pourraient freiner la croissance. L’Inde devrait voir sa croissance s’accélérer pour s’établir à 7,3 % pendant l’exercice 2018/19 (l’exercice budgétaire commence le 1er avril), contre 6,7 % pendant l’exercice 2017/18. L’économie pakistanaise devrait prendre de la vitesse pour afficher un taux de croissance de 5,8 % pendant l’exercice 2018/19 (l’exercice budgétaire commence le 1er juillet), contre 5,5 % pendant l’exercice 2017/18.
      2015 2016 2017e 2018p 2019p 2020p
    Asie du Sud 7.1 7.5 6.5 6.9 7.2 7.2
    Année civile            
    Afghanistan 1.1 2.2 2.6 3.4 3.1 3.1
    Maldives 3.3 4.7 4.8 4.9 5.0 5.0
    Sri Lanka 4.8 4.4 4.1 5.0 5.1 5.1
    Année financière 15/16 16/17 17/18e 18/19f 19/20f 20/21f
    Bangladesh 7.1 7.2 6.4 6.7 6.7 6.7
    Bhoutan 6.6 8.0 6.7 6.9 7.6 7.6
    Inde 8.0 7.1 6.7 7.3 7.5 7.5
    Népal 0.4 7.5 4.6 4.5 4.5 4.5
    Pakistan (au prix des facteurs) 4.5 5.3 5.5 5.8 6.0 6.0

    Source: Banque mondiale. 

    * e = estimation; p = prévision. Les prévisions de la Banque mondiale sont fréquemment mises à jour en fonction de nouvelles informations et de circonstances changeantes (mondiales). Par conséquent, les projections présentées ici peuvent différer de celles contenues dans d'autres documents de la Banque, même si les évaluations de base des perspectives des pays ne diffèrent pas de façon significative à un moment donné. Voir le site anglais pour plus de détails (http://www.worldbank.org/gep).

  • Image

    Afrique subsaharienne

    La croissance dans cette région devrait passer de 2,4 % en 2017 à 3,2 % en 2018. Cette accélération dépendra toutefois du raffermissement des prix des produits de base et de la mise en œuvre de réformes. Une baisse des prix des produits de base, une augmentation plus forte que prévu des taux d’intérêt mondiaux et des mesures insuffisantes pour améliorer la dynamique de la dette pourraient freiner la croissance économique. L’Afrique du Sud devrait voir son taux de croissance passer de 0,8 % en 2017 à 1,1 % en 2018. Au Nigéria, la croissance devrait s’accélérer à 2,5 % cette année, contre 1 % l’année dernière.
      2015 2016 2017e 2018p 2019p 2020p
    Afrique subsaharienne 3.1 1.3 2.4 3.2 3.5 3.6
    Afrique du Sud 1.3 0.3 0.8 1.1 1.7 1.7
    Angola 3.0 0.0 1.2 1.6 1.5 1.5
    Bénin 2.1 4.0 5.4 6.0 6.3 6.7
    Botswana -1.7 4.3 4.5 4.7 4.8 4.8
    Burkina Faso 4.0 5.9 6.4 6.0 6.0 6.0
    Burundi -3.9 -0.6 0.5 1.5 2.5 2.5
    Cameroun 5.8 4.5 3.7 4.1 4.3 4.3
    Cap-Vert 0.9 3.8 3.5 3.6 3.8 3.8
    Comores 1.0 2.2 2.5 2.7 2.9 2.9
    Congo, République démocratique du 6.9 2.4 2.6 3.0 3.3 3.3
    Congo, République du 2.6 -2.8 -1.1 2.3 1.5 1.5
    Côte d'Ivoire 8.9 8.3 7.6 7.2 7.2 7.2
    Guinée équatoriale -9.1 -9.0 -8.5 -6.0 -4.2 -4.2
    Éthiopie 9.6 7.5 8.5 8.2 7.8 7.8
    Gabon 4.0 2.1 1.1 2.4 3.7 3.7
    Gambie 4.1 2.2 3.0 3.5 4.2 4.2
    Ghana 3.8 3.7 6.1 8.3 5.5 5.5
    Guinée 3.5 6.6 6.7 5.8 5.9 5.9
    Guinée-Bissau 6.1 5.8 5.5 5.2 5.4 5.4
    Kenya 5.7 5.8 4.9 5.5 5.9 5.9
    Lesotho 5.6 2.3 4.0 4.0 4.2 4.2
    Libéria 0.0 -1.6 2.5 3.9 5.0 6.0
    Madagascar 3.1 4.2 4.1 5.1 5.6 5.4
    Malawi 2.8 2.5 4.5 5.0 5.4 5.4
    Mali 5.7 5.8 5.3 5.0 4.7 4.7
    Mauritanie 1.4 2.0 3.5 3.0 4.6 4.6
    Maurice 3.5 3.7 3.9 3.8 3.7 3.7
    Mozambique 6.6 3.8 3.1 3.2 3.4 3.4
    Namibie 6.0 1.1 1.7 3.0 3.5 3.5
    Niger 4.0 5.0 5.2 5.2 5.4 5.6
    Nigéria 2.7 -1.6 1.0 2.5 2.8 2.8
    Ouganda 5.2 4.7 4.0 5.1 5.7 6.0
    Rwanda 8.9 5.9 5.2 5.9 6.8 6.8
    Sénégal 6.5 6.7 6.8 6.9 7.0 7.0
    Seychelles 3.5 4.4 4.2 3.8 3.5 3.5
    Sierra Leone -20.6 6.3 5.6 6.3 6.7 6.7
    Soudan 4.9 4.7 4.1 3.7 3.7 3.7
    Swaziland 1.5 1.3 0.9 1.9 1.8 1.8
    Tanzanie 7.0 7.0 6.6 6.8 6.9 6.9
    Tchad 1.8 -6.4 -2.7 3.7 2.9 6.8
    Togo 5.3 5.0 5.0 5.3 5.4 5.4
    Zambie 2.9 3.0 4.2 4.5 5.0 5.0
    Zimbabwe 1.4 0.7 2.8 0.9 0.2 0.2

    Source: Banque mondiale. 

    * e = estimation; p = prévision. Les prévisions de la Banque mondiale sont fréquemment mises à jour en fonction de nouvelles informations et de circonstances changeantes (mondiales). Par conséquent, les projections présentées ici peuvent différer de celles contenues dans d'autres documents de la Banque, même si les évaluations de base des perspectives des pays ne diffèrent pas de façon significative à un moment donné. Voir le site anglais pour plus de détails (http://www.worldbank.org/gep).