COVID-19 : Comment le Groupe de la Banque mondiale aide-t-il les pays à faire face à la pandémie ? Suivez notre actualité

Skip to Main Navigation
COMMUNIQUÉS DE PRESSE 28 avril 2020

Benin : Un financement additionnel de 10,4 millions de dollars pour la lutte contre le coronavirus

WASHINGTON, 28 avril 2020 – La Banque mondiale a approuvé un financement additionnel de 10,4 millions de dollars de l’Association internationale de développement (IDA)* pour appuyer les efforts du Bénin dans la lutte contre le Covid-19 (coronavirus) et l’aider à mieux répondre aux urgences de santé publique.

Ce financement porte désormais à environ 40 millions de dollars, le montant total alloué par la Banque mondiale au profit du Bénin pour faire face aux mesures d’urgence. Vingt millions de dollars ont été mobilisés à travers le programme d'amélioration des systèmes régionaux de surveillance des maladies (REDISSE) et 10 millions de dollars par le biais du mécanisme d'intervention d'urgence (CERC) à travers le projet de nutrition et de développement de la petite enfance (PNDPE).

Le nouveau projet de préparation et de riposte contre le COVID-19 renforcera le système de surveillance des maladies, l’équipement des laboratoires et la capacité de dépistage et de confirmation des cas. Il prévoit la construction et l’équipement en matériel de pointe de deux centres de traitement des infections respiratoires aiguës, la modernisation de dix établissements de santé existants pour les transformer en centres de gestion du traitement COVID-19. Il renforcera également les capacités du personnel des centres de traitement ainsi que la communication auprès des communautés. Il appuiera également les mesures de distanciation sociale mises en place par le gouvernement.

« Ces appuis viennent renforcer la capacité de riposte du Bénin contre le COVID-19 et devront par ricochet rendre le pays plus résilient face aux urgences de santé publique », souligne Atou Seck, responsable des opérations de la Banque mondiale pour le Bénin. « Nous sommes heureux de constater que de nombreux équipements et matériels médicaux commandés sont déjà réceptionnées par les autorités béninoises »

Au Bénin, la Banque mondiale a déjà soutenu le gouvernement, entre autres, dans l’équipement du centre d’isolement et de prise en charge, la formation du personnel de santé et des équipes de réaction rapide ainsi que l’achat de masques, de tests de laboratoire pour le diagnostic, de respirateurs, des caméras thermiques, des équipements et matériels médicaux d'urgence.

Le Groupe de la Banque mondiale, l’une des principales sources de financements et de connaissances pour les économies en développement, prend des mesures rapides et de grande envergure en vue d’aider ces pays à renforcer leur action contre la pandémie. Il s’attache notamment à améliorer la veille épidémiologique et les interventions de santé publique, tout en soutenant le secteur privé pour permettre aux entreprises de poursuivre leurs activités et maintenir les emplois. Le Groupe de la Banque mondiale prévoit de déployer jusqu’à 160 milliards de dollars de financements au cours des 15 prochains mois afin d’aider les pays à protéger les populations pauvres et vulnérables, soutenir les entreprises et favoriser le redressement de l’économie, ce montant comprenant 50 milliards de dollars sous forme de nouveaux dons et crédits hautement concessionnels fournis par l’IDA.

* L’Association internationale de développement (IDA) est l’institution de la Banque mondiale qui aide les pays les plus pauvres de la planète. Fondée en 1960, elle accorde des dons et des prêts à faible taux d’intérêt ou sans intérêts en faveur de projets et de programmes de nature à stimuler la croissance économique, à réduire la pauvreté et à améliorer la vie des plus démunis. L’IDA figure parmi les principaux bailleurs de fonds des 76 pays les plus pauvres de la planète, dont 39 se trouvent en Afrique. Les ressources de l’IDA permettent d’apporter des changements positifs dans la vie de 1,6 milliard de personnes résidant dans les pays éligibles à son aide. Depuis sa création, l’IDA a soutenu des activités dans 113 pays. Le volume annuel des engagements est en constante augmentation et s’est élevé en moyenne à 21 milliards de dollars au cours des trois dernières années, 61 % environ de ce montant étant destinés à l’Afrique.


COMMUNIQUÉ DE PRESSE N° : 2020/105/AFR

Contacts

Cotonou
Gnona Afangbedji
yafangbedji@worldbank.org
Api
Api