COVID-19 : Comment le Groupe de la Banque mondiale aide-t-il les pays à faire face à la pandémie ? Suivez notre actualité

COMMUNIQUÉS DE PRESSE 18 mars 2020

La Banque mondiale dévoile la première base de données mondiales sur les marchés publics pour promouvoir les réformes et l’innovation

WASHINGTON, 18 mars 2020 — La Banque mondiale lance aujourd’hui une base de données en ligne sur les lois et les systèmes régissant la passation de marchés publics dans le monde et sur les performances des pays en la matière. La Global Public Procurement Database (GPPD) est une ressource documentaire unique en son genre, qui met à la disposition des professionnels du secteur, responsables gouvernementaux, universitaires, organisations de la société civile, entreprises privées et citoyens, des données sur les marchés publics dans 218 pays et territoires.

Conçue comme un portail exhaustif, la base GPPD entend améliorer la transparence, la responsabilité et l’efficacité pour installer les conditions propices à une réforme des processus de passation des marchés publics dans le monde et l’adoption des meilleures pratiques.

« Le fait que les données sur les marchés publics partout dans le monde soient accessibles en un clic va évidemment renforcer la transparence et la responsabilité en matière d’utilisation des deniers publics. La base GPPD a ceci d’inédit qu’elle contribue à améliorer l’élaboration des réformes des marchés publics indispensables pour accélérer le développement social et la croissance économique d’un pays », souligne Vinay Sharma, directeur mondial pour les marchés publics au pôle Gouvernance de la Banque mondiale.

Grâce à une interface cartographique conviviale et à un outil de recherche approfondie, les utilisateurs de la base GPPD n’auront aucun mal à trouver des informations sur les appels d’offres dans tel ou tel pays, puis à procéder à des comparaisons entre pays et régions. Toutes les données recensées dans la base GPPD sont accessibles au public, consultables et téléchargeables. Les utilisateurs auront également accès à une bibliothèque documentaire, rassemblant des rapports d’évaluation plus détaillés, les textes de lois régissant les marchés publics dans chaque pays et toute autre information communiquée par les organismes chargés des marchés publics ou les représentants autorisés des gouvernements.

Pour pouvoir refléter tous les indicateurs, l’équipe de la Banque mondiale a mené des recherches exhaustives afin de recueillir des informations sur les 218 pays et territoires couverts, en s’appuyant sur des ressources internes existantes et les organismes officiels.

« Le lancement de cette base de données marque une étape cruciale dans les efforts visant à améliorer l’efficacité des dépenses publiques au service de la lutte contre la pauvreté, se félicite Hunt La Cascia, spécialiste senior des marchés publics et chef d’équipe du projet. Nous poursuivrons notre collaboration avec les responsables des marchés publics partout dans le monde afin de recueillir des informations pertinentes et actualisées. Notre objectif est de proposer une série d’indicateurs mondiaux utiles pour promouvoir les réformes de la passation des marchés publics. »

Le projet est commandé et financé par la Banque mondiale, à travers le fonds fiduciaire multidonateurs du Partenariat mondial pour les marchés publics (GPP).


COMMUNIQUÉ DE PRESSE N° : 2020/136/GOV

Contacts

À Washington :
Lara Saade
+1 202 560-2914
lsaade@worldbank.org
Service audiovisuel :
David W. Young
+1 202 473-4691
dyoung7@worldbank.org
Api
Api