COMMUNIQUÉS DE PRESSE 01 mars 2019

La Banque mondiale renforce son soutien au programme national de certification foncière

WASHINGTON, 1er mars 2019 – La Banque mondiale a approuvé aujourd’hui un don de 52 millions de dollars de l’Association internationale de développement (IDA) pour consolider les acquis du projet de croissance agricole et de sécurisation foncière (CASEF) et établir des mécanismes de pérennisation des dispositifs communaux. Ce financement additionnel renforcera essentiellement l’appui à la certification foncière ainsi que la production de statistiques agricoles de base, indispensables pour l’analyse et la prise de décisions en matière de politique agricole.

« Le projet initial CASEF, mis en œuvre depuis septembre 2016, a déjà bénéficié à plus de 228 000 ménages agricoles », a déclaré Coralie Gevers, Représentante de la Banque mondiale à Madagascar. « L'agriculture concerne environ 80% de la population et a le potentiel de sortir des millions de Malgaches de la pauvreté. À moins que les droits fonciers et la propriété ne soient sécurisés, il est peu probable que les agriculteurs investissent à long terme dans les terres qu'ils utilisent. C'est pourquoi la Banque mondiale s'est engagée à soutenir davantage le gouvernement à mettre en œuvre sa stratégie nationale de certification foncière pour que de nombreuses autres communautés puissent en tirer avantage ».

Ce financement additionnel visera la distribution de 2 millions de certificats fonciers supplémentaires d’ici juin 2022 et appuiera 309 guichets fonciers communaux supplémentaires, ce qui portera le total des guichets fonciers soutenus sous le projet de 191 à 500. A vec un total de 2,5 millions certificats fonciers qui seront distribués, le CASEF soutiendra la plus grande intervention foncière à ce jour à Madagascar. Ce projet visera également à promouvoir les droits fonciers des femmes en enregistrant les droits sous leur nom (seules ou conjointement) sur 1,1 million de parcelles. Les zones du projet relevant de la composante « Soutien à la politique foncière et à la certification foncière » seront étendues à sept régions supplémentaires : Diana, Sava, Boeny, Betsiboka, Sofia, Alaotra Mangoro, Bongolava, Haute Matsiatra et Amoron'i. Mania.

Le financement additionnel appuiera en outre la production de statistiques agricoles de base. L'accent sera mis sur l'amélioration de l'information sur les chaînes de valeur. Un entrepôt de données sera conçu et développé pour soutenir l'intégration et l'harmonisation des données agricoles.


COMMUNIQUÉ DE PRESSE N° : 2019/055/AFR

Contacts

Madagascar
Dia Styvanley
+261 32 05 001 27
dstyvanley@worldbank.org
Api
Api