COMMUNIQUÉS DE PRESSE

La Banque mondiale alloue 300 millions de dollars au renforcement d’appui aux collectivités locales en Tunisie

24 juillet 2014


Washington, 24 juillet 2014­ – Le Conseil des Administrateurs de la Banque mondiale a approuvé aujourd’hui un financement de 300 millions de dollars en faveur d’un programme destiné à améliorer la performance et la gouvernance des municipalités tunisiennes. Première étape d’une opération d’appui au processus de décentralisation en Tunisie, une priorité nationale, ce programme vise à doter les municipalités des moyens de prendre des décisions, renforcer leur capacité à fournir des services et les rendre plus responsables vis-à-vis des sept millions de Tunisiens — 70 % de la population totale — qui résident en ville.  

Le Programme de développement urbain et de gouvernance locale concerne les 264 municipalités tunisiennes et soutient le plan d’investissement municipal du gouvernement pour 2014-19. Bien qu’elles soient de tailles différentes, les municipalités tunisiennes présentent des caractéristiques similaires, à savoir : pouvoir de décision limité, manque de financements, déficit de moyens de gestion, faible participation au développement local et rapports distants avec la population. Ces faiblesses se traduisent par une piètre exécution des fonctions municipales et une dégradation constante de la qualité des services. Le problème se pose avec plus d’acuité dans les municipalités des régions défavorisées.

« La Tunisie a engagé une réforme historique qui consiste à redistribuer les fonctions de décision pour répondre aux besoins et aux priorités des citoyens », déclare Inger Andersen, vice-présidente de la Banque mondiale pour la Région Moyen-Orient et Afrique du Nord. « Ce programme va contribuer fondamentalement à préparer les autorités municipales à assumer pleinement leur rôle de planification et de financement des investissements municipaux et à conclure un nouveau contrat social avec leurs citoyens. »

En plus des initiatives visant à renforcer les capacités administratives et financières des collectivités locales dans le but d’améliorer leurs performances, le programme va encourager la participation des populations locales, y compris les femmes et les jeunes, à la prise de décisions sur l’affectation des fonds publics. Il va également contribuer à améliorer l’accès aux services municipaux pour près d’un demi-million d’habitants de localités défavorisées. 

« En récompensant progressivement l’amélioration des performances, ce programme encourage les collectivités locales à relever leurs standards de service et associer plus pleinement leurs citoyens à la gestion locale », déclare Jaafar Sadok Friaa, chef d’équipe du programme pour la Banque mondiale. « Il vise également à répondre à une demande tout aussi forte pour plus de voix et de participation en encourageant la collaboration des citoyens à l’élaboration des plans d’investissement et la vulgarisation de l’information sur l’action municipale ».



Contacts médias
À Tunis
Sadok Ayari
Téléphone : +216 71 96 71 97
sayari@worldbank.org
À Washington
William Stebbins
Téléphone : +1 (202) 458-8783
wstebbins@worldbank.org


COMMUNIQUÉ DE PRESSE N° :
2015/048/MENA

Api
Api