Skip to Main Navigation
DISCOURS ET TRANSCRIPTIONS 01 juin 2021

Allocution du Président du Groupe de la Banque mondiale, David Malpass, lors du point de presse de l’Organisation mondiale de la Santé sur la COVID-19 et l’équité en matière de vaccins

Je joins ma voix à celle de mes collègues pour rappeler l’urgence de mettre rapidement les vaccins homologués à la disposition de tous.  

Ma priorité immédiate est que les pays disposant de provisions suffisantes donnent rapidement des doses aux pays ayant mis en place des programmes de déploiement des vaccins. 

La Banque mondiale offre actuellement 12 milliards de dollars, voire plus s’il le faut, au titre du financement des vaccins, afin d’aider les pays à acheter et distribuer les vaccins contre la COVID-19 et encourager la vaccination. 

À la fin du mois de juin, la Banque aura approuvé des opérations de vaccination dans plus de cinquante pays. Ces pays peuvent utiliser sans attendre les vaccins obtenus grâce au mécanisme COVAX ou auprès des fabricants et des pays donateurs eux-mêmes dès leur mise à disposition

Il est crucial d’accélérer la chaîne d’approvisionnement.  Nous devons raccourcir le délai entre la fabrication d’un vaccin et son administration aux individus.  À l’heure actuelle, de trop nombreuses doses attendent d’être distribuées,  bloquées peut-être à cause des formalités administratives ; ou dans un stock quelque part ; ou encore parce que ce n’est pas le type de vaccin que le pays peut utiliser.  Pour maximiser le nombre de vaccinations, les doses doivent être mises en adéquation avec les programmes des pays dès leur fabrication. 

Il est important de communiquer les informations sur la distribution pour permettre aux pays de planifier.  La Banque mondiale partage de façon transparente des informations très détaillées sur ses projets sur un portail en ligne accessible à l’adresse https://www.worldbank.org/vaccines.  Nous invitons d’autres partenaires de développement à publier des informations détaillées sur leurs programmes de financement et de déploiement des vaccins ainsi que leurs calendriers de livraison.  

Notre site web contient aussi les liens vers les 140 évaluations de l’état de préparation à la vaccination évoquées dans notre op-ed.  Elles nous permettront de combler les lacunes en matière de capacité et d’ajouter rapidement d’autres opérations de financement.  Les pays peuvent disposer des financements immédiatement.  Pour les pays les plus pauvres, ce serait sous forme de don ou à des conditions très favorables.  

Nous nous employons aussi à élargir l’offre et annoncerons les investissements d’IFC, l’institution du Groupe de la Banque mondiale chargée du développement du secteur privé. 

Dans l’effort engagé pour fournir des vaccins aux pays en développement ayant préparé des programmes de déploiement, chaque jour compte.  Je me réjouis de collaborer étroitement avec mes collègues sur ces actions cruciales. 

Je vous remercie.

VOIR AUSSI

Tribune : Un nouvel engagement pour l’équité en matière de vaccins et pour vaincre la pandémie

Groupe de la Banque mondiale et vaccins anti-COVID : données clés

Api
Api