COVID-19 : Comment le Groupe de la Banque mondiale aide-t-il les pays à faire face à la pandémie ? Suivez notre actualité

COMMUNIQUÉS DE PRESSE 01 mai 2020

Mouhamadou Diagne nommé vice-président du Groupe de la Banque mondiale pour l’Intégrité

Une vaste expérience des audits et des enquêtes

WASHINGTON, 1er mai 2020 — Le président du Groupe de la Banque mondiale, David Malpass, a annoncé aujourd’hui la nomination de Mouhamadou Diagne au poste de vice-président du Groupe de la Banque mondiale chargé des questions d’intégrité (INT).

« Je suis très heureux d'annoncer cette nomination, qui renforce notre responsabilité fiduciaire, a déclaré M. Malpass. Mouhamadou Diagne jouit d’une vaste expérience dans la protection des institutions contre la fraude et la corruption et d’une solide réputation de leader en matière de redevabilité, qualités dont il faisait montre jusqu’à tout récemment au Fonds mondial. »

Dans ses nouvelles fonctions, M. Diagne supervisera les activités d’enquêtes indépendantes sur les allégations de fraude et de corruption et autres activités illégales concernant les projets et activités financés par le Groupe de la Banque mondiale, ses fournisseurs et son personnel, ainsi que la gestion des risques et la mise en œuvre des pratiques optimales en matière de prévention de la fraude et de la corruption. Il travaillera sous l’autorité directe du président du Groupe de la Banque mondiale.

« Il est capital que nous préservions les ressources limitées consacrées au développement. Je sais que la protection des lanceurs d’alerte comptera au nombre des priorités de M. Diagne, le personnel chargé des opérations de la Banque mondiale constituant la première source des signalements effectués auprès de l’INT. Nous apprécions leur courage et leur détermination qui nous aide à protéger l'intégrité de nos projets », a déclaré M. Malpass.

M. Diagne a la double citoyenneté sénégalaise et américaine. Il justifie de plus de 20 années d’expérience dans la gestion d’équipes d’auditeurs et d’analystes financiers engagés dans la lutte contre la fraude et la corruption. Il est actuellement inspecteur général du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, un des plus importants mécanismes mondiaux de financement de la santé. Il est responsable à ce titre des fonctions d’enquête et d’audit de l’organisation, et supervise les enquêtes sur les allégations de fraude, de corruption, de détournement de fonds et d’autres formes d’abus dans le cadre des programmes financés par le Fonds mondial ainsi que dans l'ensemble de ses opérations.

Sa mission consiste en outre plus largement à aider l'organisation à atténuer les risques qui pèsent sur son intégrité et à promouvoir la bonne gouvernance, une gestion saine des risques, et des contrôles internes efficaces pour soutenir la réalisation des principaux objectifs stratégiques.

Avant d’entrer au Fonds mondial, M. Diagne était directeur de la stratégie et des opérations au département d’audit interne du Groupe de la Banque mondiale, où il a piloté la transition stratégique du Groupe d’un système basé sur la vérification de conformité à un système axé davantage sur le risque. Auparavant, il avait entre autres travaillé dans des cabinets d’expertise comptable internationaux.

« Je saisis la présente occasion pour exprimer mes remerciements à Ethiopis Tafara, qui a dirigé l’INT pendant la période de transition et qui a gracieusement accepté de continuer d’assumer les fonctions de vice-président de l’INT en attendant que M. Diagne prenne officiellement ses fonctions », a ajouté M. Malpass.

À propos de la vice-présidence Intégrité

La vice-présidence Intégrité (INT) est un service indépendant du Groupe de la Banque mondiale chargé d’enquêter sur les allégations de fraude et de corruption dans les activités financées par l’organisation, et d'imposer des sanctions, le cas échéant. L'INT vient en aide aux principaux services du Groupe de la Banque mondiale ainsi qu'à ses parties prenantes extérieures afin d'atténuer les risques de fraude et de corruption en partageant les résultats de ses enquêtes, en prodiguant des conseils, en appliquant des mesures de prévention et en menant des efforts de sensibilisation. L’INT est placée sous l’autorité directe du président des institutions du Groupe de la Banque mondiale et sous la supervision du comité d’audit du Conseil des administrateurs.


COMMUNIQUÉ DE PRESSE N° : 2020/184/INT

Contacts

À Washington
Daniel Nikolits
(202) 473-2475
dnikolits@worldbankgroup.org
Api
Api