COVID-19 : Comment le Groupe de la Banque mondiale aide-t-il les pays à faire face à la pandémie ? Suivez notre actualité

COMMUNIQUÉS DE PRESSE

Déclaration du Président du Groupe de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, concernant l’accord mondial sur le climat adopté à la COP21 à Paris

12 décembre 2015


WASHINGTON, 12 décembre 2015 — Le Groupe de la Banque mondiale a rendu publique la déclaration suivante de son président, Jim Yong Kim, concernant l’accord international sur les changements climatiques conclu à la COP21 :

« Nous nous félicitons de l’accord historique qui vient d’être adopté à Paris.  Le monde a fait front commun pour conclure un accord qui reflète enfin l’ambition et l’importance de préserver notre planète pour les générations futures.

Premièrement, cet accord ne laisse personne sur la touche – il protège les populations les plus pauvres et les pays les plus vulnérables en nous appelant tous à contenir le réchauffement de la planète sous le seuil de 2 °C, et à poursuivre les efforts pour le limiter à 1,5 °C. 

Deuxièmement, il envoie le signal indispensable pour dégager les sommes massives d’investissements publics et privés nécessaires pour pousser les économies vers un monde décarboné comme le préconisent les scientifiques. Dans le même temps, nous nous efforcerons de veiller à la disponibilité des financements nécessaires au renforcement de la résilience des pays en développement.

Troisièmement, cet accord change la conception du développement. Nous convenons qu’il ne saurait y avoir de développement si nous ne nous attaquons pas au changement climatique. Nous ne pouvons pas empoisonner la planète et prospérer.

Nous avons recommandé une grande ambition, des partenariats remarquables, la mobilisation des financements et l’application de plans nationaux pour le climat. Paris y a répondu favorablement. Maintenant, ce qu’il y a lieu de faire relève désormais de notre responsabilité commune. Le Groupe de la Banque mondiale est disposé à apporter son aide sans délai et fera tout son possible pour réaliser cette vision de la prospérité.

Nous sommes reconnaissants envers les chefs d’État et de gouvernement pour leur sens de l’initiative, envers le gouvernement français et le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, pour leur détermination indéfectible et exemplaire, et envers les négociateurs, les entreprises et la société civile du monde entier pour leurs efforts inlassables, qui ont rendu cet accord possible. »

Contacts médias
Nicholas Keyes
Téléphone : +1 202-758-5079
nkeyes@worldbankgroup.org
Camille Funnell
Téléphone : +1 202-294-4804
cfunnell@worldbankgroup.org
Contact presse (service français)
Camila Perez
Téléphone : +33 (0) 6 99 55 75 13
cperez3@worldbankgroup.org


COMMUNIQUÉ DE PRESSE N° :
2016/221/GCC

Api
Api