COVID-19 : Comment le Groupe de la Banque mondiale aide-t-il les pays à faire face à la pandémie ? Suivez notre actualité

COMMUNIQUÉS DE PRESSE

La Banque mondiale finance un projet d’électricité au Myanmar

24 septembre 2013


World Bank Group

Des turbines efficaces peu polluantes fourniront davantage d’électricité propre à la population

Washington, 24 septembre 2013 – La Banque mondiale financera la mise en place d’une centrale électrique moderne efficace dans l’État de Mon. Ce projet s’inscrit dans le cadre du plan d’expansion de l’énergie électrique du Myanmar et représente la pièce maîtresse de l’aide du Groupe de la Banque mondiale au secteur de l’énergie du Myanmar. Le projet remplacera les vieilles turbines à gaz par de nouvelles unités, qui produiront 250 % plus d’électricité avec le même volume de gaz et réduiront les émissions. Le projet constitue la première mesure visant à fournir une électricité plus propre et en plus grande quantité aux populations du Myanmar.

Le Conseil des administrateurs de la Banque a approuvé ce jour, pour financer ce projet, un crédit sans intérêt de 140 millions de dollars EU de l’Association internationale de développement (IDA), le guichet d’aide de la Banque aux plus pauvres. Au Myanmar, où plus de 70 % de la population n’a pas accès à l’électricité, la fourniture de l’éclairage constitue une priorité urgente. Le remplacement des turbines à gaz actuelles par de nouvelles fonctionnant de façon plus propre, plus verte et plus efficace représente le moyen le moins coûteux d’augmenter la production d’électricité.   

« La fourniture de services d’énergie fiables à ceux qui en manquent sera indispensable pour mettre fin à l’extrême pauvreté et construire une prospérité partagée,» a estimé  Axel van Trotsenburg, Vice-président régional de la Banque mondiale pour l’Asie de l’Est et le Pacifique. « Le Groupe de la Banque mondiale fournit des financements, des analyses et des services-conseil, apportant ainsi au secteur de l’énergie du Myanmar les bonnes pratiques en cours à travers le monde.  Nous nous employons également  à mobiliser les investissements du secteur privé pour la production et la distribution de l’électricité. »

Plus du quart de la population du Myanmar vit actuellement sous le seuil de la pauvreté, et le taux d’électrification est parmi les plus faibles d’Asie du Sud-Est. Dans les zones rurales, 16 % seulement des ménages ont accès à l’électricité en réseau. Le projet s’inscrit dans le cadre de la stratégie de la Banque au Myanmar, qui vise à  produire rapidement des effets bénéfiques pour les communautés, à l’appui des réformes axées sur les populations mises en œuvre par le gouvernement.

« La transition du Myanmar pourrait contribuer grandement à réduire la pauvreté. La fourniture d’électricité plus fiable permettra de créer des emplois et d’améliorer les moyens d’existence, » a déclaré Kanthan Shankar, directeur des opérations pour le Myanmar. « Ce projet constituera la première initiative du Myanmar, avec l’appui du Groupe de la Banque mondiale, visant à mettre en place un secteur de l’électricité efficace et transparent qui fournira de meilleurs services, en particulier dans les zones rurales où vit la majorité des pauvres.»

À long terme, le Myanmar devra développer des sources d’énergie diversifiées. Le Groupe de la Banque mondiale œuvre en étroite collaboration avec les autorités du Myanmar et d’autres partenaires de développement pour appuyer la réforme du secteur de l’électricité et l’élaboration et la mise en œuvre de son plan directeur pour ce secteur. La Banque espère qu’à l’avenir l’aide éventuelle dans le secteur de l’énergie sera axée sur l’électrification rurale, les améliorations du cadre réglementaire et le fonctionnement du marché de l’électricité. L’IFC, le guichet du Groupe de la Banque consacré au secteur privé, s’emploie à faire entrer les investisseurs privés sur le marché de l’énergie du Myanmar en vue de contribuer à améliorer l’efficacité.

Le financement du projet d’électricité par la Banque mondiale intervient après l’octroi d’un autre crédit de 80 millions de dollars à l’appui d’un projet national de développement de proximité. Ce projet de développement vise à améliorer les infrastructures au profit de 3, 5 millions de personnes dans les communautés rurales sur une période de six ans, ainsi qu’à réaliser des études relatives à l’amélioration de la gestion des finances publiques. Le Groupe de la Banque mondiale collabore également avec le Myanmar à la préparation d’une éventuelle aide future dans des domaines prioritaires comme les télécommunications, l’eau et l’éducation.

Le projet d’électricité du Myanmar en bref

  • La centrale à turbines à gaz de Thaton sera rénovée pour devenir la première centrale thermique moderne du Myanmar utilisant des turbines à gaz à cycle combiné de 106 MW, ce qui réduira le bruit et les émissions de CO2  et améliorera les normes de santé et de sécurité de l’usine.
  • La centrale fournira de l’électricité au réseau national et au réseau local couvrant 5 % de la demande de pointe au Myanmar et 50 % de la demande de pointe de l’État de Mon.
  • L’assistance technique permettra aux ministères d’élaborer des politiques et des réglementations dans le secteur de l’électricité.
Contacts médias
À Washington
Carl Hanlon
Téléphone : (202) 473-8087
chanlon@worldbank.org
À Bangkok
Paul Risley
Téléphone : 66807815165
prisley@worldbank.org
À Yangon
Kyaw Soe Lynn
Téléphone : (95-1) 654-82
klynn@worldbank.org


COMMUNIQUÉ DE PRESSE N° :
2014/095/EAP

Api
Api