COVID-19 : Comment le Groupe de la Banque mondiale aide-t-il les pays à faire face à la pandémie ? Suivez notre actualité

COMMUNIQUÉS DE PRESSE

La MIGA soutient un projet d’extension d’un champ de gaz en Côte d’Ivoire

11 janvier 2013




Washington, 11 janvier 2013 — L’Agence multilatérale de garantie des investissements (MIGA), organe du Groupe de la Banque mondiale spécialisé dans l’assurance contre les risques politiques, a annoncé aujourd’hui l’octroi de garanties pour un projet d’investissement dans la construction et l’exploitation d’installations d’hydrocarbures onshore et offshore devant permettre à la Côte d’Ivoire de faire face à une demande énergétique croissante au plan intérieur. Portant sur un montant maximum de 437 USD Million, ces garanties viennent à l’appui d’une prise de participation effectuée par la firme française SCDM Energie SAS et d’une opération de prêt structurée par la banque britannique HSBC Bank plc.

Le projet d’extension du Bloc CI-27, situé au large de la Côte d’Ivoire, porte sur des améliorations au niveau de la plateforme de production actuellement en exploitation, ainsi que la construction et l’exploitation d’une nouvelle plateforme, en vue d’assurer un approvisionnement fiable et continu en gaz naturel pour la consommation intérieure. Le secteur de l’énergie ivoirien a en effet souffert d’un manque d’investissements au cours des dix dernières années, du fait des troubles civils qui ont agité le pays. À présent que la situation intérieure s’améliore, le pays fait face à un accroissement de sa demande d’énergie de 7 % par an, selon les prévisions actuelles, ce qui nécessite d’importants investissements sur l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement dans ce secteur.

Les garanties de la MIGA protégeront les investissements en question sur une période de huit ans contre les risques de restrictions sur les transferts de devises, de guerre et de troubles civils, d’expropriations et de ruptures de contrats.

« Nous sommes heureux d’apporter notre appui à ce projet d’investissement, qui va aider la Côte d’Ivoire à tirer parti de ses ressources en hydrocarbures et à assurer l’approvisionnement continu et fiable en gaz naturel pour la production d’électricité », a déclaré à ce sujet Michel Wormser, vice-président et directeur des opérations de la MIGA.

Le directeur général de Foxtrot International Christian Sage a déclaré pour sa part : « L’extension du champ Foxtrot et la construction du champ Marlin vont nous permettre de répondre à la demande croissante à laquelle nous faisons face. La participation de la MIGA nous fournit la tranquillité d’esprit nécessaire pour lancer cet investissement, et a été essentielle également pour en assurer le financement. »

L’appui fourni par la MIGA à ce projet s’inscrit dans la logique de la stratégie d’aide-pays tracée par le Groupe de la Banque mondiale pour la Côte d’Ivoire, qui met l’accent sur l’importance primordiale d’un renforcement de la capacité énergétique de ce pays en vue de soutenir son essor économique.

Contacts médias
À Washington
Mallory Saleson
Téléphone : +1 202 473-0844
msaleson@worldbank.org
À Washington
Rebecca Post
Téléphone : +1 202 473-1964
rpost@worldbank.org
À Washington
Cara Santos Pianesi
Téléphone : +1 202 458-2097
csantospianesi@worldbank.org


COMMUNIQUÉ DE PRESSE N° :
NA

Api
Api