COVID-19 : Comment le Groupe de la Banque mondiale aide-t-il les pays à faire face à la pandémie ? Suivez notre actualité

COMMUNIQUÉS DE PRESSE

Sélection du Président du Groupe de la Banque mondiale

17 février 2012




WASHINGTON, 17 février  2012 – Les Administrateurs de la Banque mondiale se sont réunis aujourd'hui sous la direction du Doyen du Conseil, M. Abdulrahman M. Almofadhi, pour examiner la question de la sélection du prochain président du Groupe de la Banque mondiale, le Président actuel, Robert B. Zoellick, ayant annoncé qu'il ne solliciterait pas le renouvellement de son mandat qui arrive à expiration le 30 juin 2012.
 
Les Administrateurs ont exprimé leur profonde gratitude au Président Zoellick pour l'action qu'il a menée à la tête du Groupe de la Banque mondiale et pour les progrès très importants qui ont été accomplis durant son mandat, notamment la réponse souple, décisive et efficace aux crises alimentaires et financières, l'accroissement de l'appui aux opérations de redressement après une catastrophe ainsi qu’aux États fragiles, à la parité hommes-femmes, à l’adaptation au changement climatique et à l’atténuation de ses effets grâce au lancement des Fonds d'investissement climatiques ; l’attention renouvelée portée au développement du secteur privé, notamment avec la création de Asset Management Company de la Société financière internationale ; l'apport de modifications à la structure de l'actionnariat pour renforcer la voix et la représentation des pays en développement et en transition ; la première augmentation générale de capital en plus de 20 ans ; et deux reconstitutions d'un montant sans précédent des ressources de l'Association internationale de développement (IDA), qui est le guichet de financement concessionnel du Groupe de la Banque.
 
En 2011, les Administrateurs ont approuvé le processus de sélection du Président. Ils ont reconfirmé l'importance d'un processus de sélection ouvert, fondé sur le mérite et transparent dans le cadre duquel tous les Administrateurs peuvent désigner des candidats puis examiner toutes les candidatures soumises à l'examen du Conseil. 
 
Les Administrateurs sont convenus des critères de sélection indiqués ci-après, aux termes desquels un candidat doit :

  • avoir fait ses preuves à des postes de direction ;
  • posséder une expérience de l’administration des grandes institutions d’envergure internationale et une bonne connaissance du secteur public ;
  • être en mesure de présenter une vision claire de la mission de développement de la Banque ;
  • être fermement déterminé à promouvoir la coopération multilatérale et être convaincu de son importance ; et
  • être en mesure de communiquer de manière efficace et diplomatique, et de faire preuve d’impartialité et d’objectivité dans l’exercice de ses fonctions. 

Les candidatures devront être soumises avant la fermeture des bureaux le vendredi 23 mars 2012 ; elles pourront être déposées par les Administrateurs ou par les Gouverneurs par l'intermédiaire des Administrateurs qui les représentent. Les candidats doivent être des ressortissants des États membres de la Banque.
 
Au terme du processus de nomination, les Administrateurs arrêteront une liste restreinte comptant au maximum trois candidats, dont ils publieront le nom avec l'assentiment des personnes concernées. Les Administrateurs mèneront des entretiens informels avec tous les candidats figurant sur la liste restreinte en vue de sélectionner le nouveau président par voie de consensus à l'horizon des Réunions de printemps 2012.

*****

Aux termes des Statuts de la Banque, Le Président est le chef des services opérationnels de la Banque et gère les affaires courantes de l’institution sur la base des instructions des Administrateurs. Le Président est responsable de l’organisation des services, ainsi que de la nomination et de la révocation des cadres et des agents sous le contrôle général des Administrateurs. Le président, les cadres et les agents doivent remplir leurs fonctions de manière à servir uniquement les intérêts de la Banque, à l’exclusion de toute autre autorité.
 
Le Président de la Banque mondiale préside ès qualités le Conseil des administrateurs de la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD) et de l’Association internationale de développement (IDA). Il préside également ès qualités le Conseil d’administration de la Société financière internationale (IFC), le Conseil d’administration de l’Agence multilatérale de garantie des investissements (MIGA), et le Conseil administratif du Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (CIRDI).

Contacts médias
À Washington
David Theis
Téléphone : (202) 458-8626

COMMUNIQUÉ DE PRESSE N° :
2012/279/SEC

Api
Api