COVID-19 : Comment le Groupe de la Banque mondiale aide-t-il les pays à faire face à la pandémie ? Suivez notre actualité

COMMUNIQUÉS DE PRESSE

Pour faciliter la coopération et l’échange de savoirs, la Ligue des États arabes et le Groupe de la Banque mondiale signent un accord sur un programme d’intégration économique

18 janvier 2011




Charm el-Sheikh, le 18 janvier 2011 – Afin de renforcer leur collaboration dans les domaines du développement économique et social dans le monde arabe, la Ligue des États arabes (LEA) et le Groupe de la Banque mondiale signent un protocole d’accord technique en marge du Deuxième sommet économique et social arabe qui se tient à Charm El-Sheikh, en Égypte.

Amr Mousa, Secrétaire général de la Ligue des États arabes, s’est félicité de la signature de ce protocole d’accord qui porte sur les objectifs que la Ligue cherche à réaliser, notamment, promouvoir le développement économique et social dans la région et surmonter les obstacles auxquels se heurte l’intégration économique des pays de la région.

S’exprimant lors de la cérémonie de ratification, Mahmoud Mohieldin, directeur général de la Banque mondiale, a déclaré que l’institution continuera à fournir tous les efforts pour répondre aux besoins de développement des pays ainsi qu’aux priorités du renforcement de l’intégration économique telles que déterminées par les pays arabes.

Il a ajouté que cet accord va permettre d’accélérer le développement des activités régionales qui investissent dans le capital humain arabe, l’infrastructure et le développement des micro, petites et moyennes entreprises (MPME). « Des gains énormes peuvent être réalisés par les pays arabes en adoptant une stratégie régionale face aux principaux défis du développement économique et social, » a-t-il dit. « Une meilleure intégration tant régionale que mondiale aidera les pays arabes à réaliser une croissance plus élevée et plus durable, condition vitale pour employer productivement une population active en pleine croissance, et en particulier les jeunes. »

Résumant l’importance de ce partenariat pour l’avenir de la région, Shamshad Akhtar, Vice-Présidente de la Banque mondiale pour la région Moyen-Orient et Afrique du Nord a observé que  les pays du monde arabe avaient accompli des progrès économiques et sociaux considérables. « La réalisation d’une croissance économique durable et plus forte, ainsi que la résolution des grands défis que sont l’emploi, la diversification, la compétitivité et la viabilité environnementale dans un contexte mondial en mutation rapide, pourront être accomplies plus rapidement encore dans une région économiquement plus intégrée », a-t-elle déclaré.

« Cet accord fait de la Banque mondiale un partenaire prêt à mettre ses connaissances et ses ressources au service des efforts du monde arabe visant le développement économique de la région. »

La LEA et le Groupe de la Banque mondiale ont convenu d’encourager la coopération et la coordination en matière de développement économique et social, en particulier en ce qui concerne l’enseignement; la recherche scientifique ; la société du savoir; la santé publique; la condition féminine; les problèmes de la jeunesse; la lutte contre le chômage; le commerce international et l’investissement; le développement du secteur privé; l’accès au crédit des micro, petites et moyennes entreprises; l’infrastructure; l’allègement de la pauvreté; et le changement climatique.

Contacts médias
À Washington
Hafed Al-Ghwell
Téléphone : (202) 123-4567
HAlghwell@worldbank.org
À Cairo
Eman Wahby
Téléphone : (20-2) 2-574-1670/71
EWahby@worldbank.org


COMMUNIQUÉ DE PRESSE N° :
2011/296/MNA

Api
Api