COVID-19 : Comment le Groupe de la Banque mondiale aide-t-il les pays à faire face à la pandémie ? Suivez notre actualité

COMMUNIQUÉS DE PRESSE

218 millions de dollars pour améliorer l'accès à l'eau et développer les réseaux de traitement des eaux usées au Maroc

15 juin 2010




WASHINGTON, le 15 juin 2010 – Le Conseil des administrateurs de la Banque mondiale a approuvé aujourd'hui le projet régional de réseau d'approvisionnement en eau potable et le projet d'assainissement d’Oum Er Rbia. L'objectif du premier projet est d'améliorer l'accès à l'approvisionnement en eau potable de certaines collectivités locales des provinces de Nador, Driouch, Safi, Youssoufia, Sidi Bennour et Errachidia. Le deuxième projet vise à augmenter le taux global d'accès à l'assainissement et au traitement des eaux usées dans onze villes du bassin de l'Oum Er Rbia.

Le projet régional de réseau d'approvisionnement en eau potable (175 millions de dollars) contribuera à réaliser l'objectif du Maroc d'accroître l'accès à l'eau potable dans les zones rurales et urbaines défavorisées et, ce faisant, il améliorera les conditions de vie des collectivités locales. Il favorisera également le développement social et économique des zones rurales. Le projet contribuera en particulier à accroître la participation aux activités éducatives et économiques, à réduire la prévalence des maladies d'origine hydrique (particulièrement chez les enfants de moins de cinq ans) et à créer des possibilités d'emplois. « La grande valeur ajoutée de ce projet est qu'il aidera l'ONEP à relever le défi du passage des bornes fontaines communes à des réseaux ruraux avec raccordement des ménages, qui répondront mieux à la demande dans les zones rurales » a déclaré Pier Francesco Mantovani, chef du groupe de travail du projet.

Le projet d'assainissement d’Oum Er Rbia (43 millions de dollars) contribuera à réaliser l’objectif du gouvernement du Maroc d'augmenter le taux global d'accès à l'assainissement et à réduire la pollution de l’environnement naturel. Il vise également à combler l'écart qui existe entre les grandes villes et les petites agglomérations au niveau des services publics. « Comme la plupart des projets des eaux usées, ce projet facilitera également le développement économique et social des petites villes du bassin hydrographique de l’Oum Er Rbia », a ajouté Alexander Bakalian, chef du groupe de travail du projet d'assainissement d’Oum Er Rbia.

La Banque mondiale et le Gouvernement du Maroc ont choisi l'eau comme point d'entrée sectoriel pour leur partenariat 2005-2009 et ont créé un « pilier Eau » spécifique visant à « améliorer la gestion de l'eau et l'accès aux services d'eau et d'assainissement ». L'eau reste une priorité importante de l'actuelle stratégie nationale de partenariat 2010-2013, avec des engagements renouvelés de mise en place de services équitables et durables d’approvisionnement en eau et d’assainissement, à un coût abordable.

Contacts médias
À Rabat
Anwar Soulami
Téléphone : (212) 05 37 63 60 50
asoulami@worldbank.org
À Washington
Hafed Al-Ghwell
Téléphone : (202) 473-8930
halghwell@worldbank.org


COMMUNIQUÉ DE PRESSE N° :
2010/479/MENA

Api
Api