ARTICLE

Un tournant majeur pour la sécurité énergétique dans les Caraïbes

04 mai 2016


Image

En Jamaïque, un parc éolien de 36 mégawatts a reçu un financement d’US $ 63 millions de dollars de la Société financière internationale de la Banque mondiale et d'autres donateurs.

© Jamaica Public Service Company Ltd.

Ecrit par Jorge Familiar, Vice Président de la Banque Mondiale pour l'Amérique Latine et les Caraïbes

Les pays de la Caraïbe viennent d’entamer une révolution verte. Aujourd’hui, ils montrent la voie à d'autres petits Etats insulaires en voie de développement dans le cadre de l’effort mondial pour limiter la hausse de la température mondiale à 1,5 degré celsius. Cinq mois après l'accord historique sur le climat de Paris, bien que les défis demeurent, ils restent déterminés à économiser de l'énergie et à investir dans les énergies renouvelables.

A un moment où les prix du pétrole sont bas, certains diront qu’il y a des avantages à ralentir cet effort. Mais, bien au contraire, c’est le moment pour ces pays de tirer parti des économies réalisées et aller plus loin dans leur vision ambitieuse pour l'avenir. Et voilà précisément ce qu'ils espèrent faire lors du Sommet sur l’Energie Etats-Unis/Caraïbes/Amérique centrale de cette semaine, organisée par le vice-président Joe Biden.

Les Caraïbes se trouvent à un tournant décisif. La route sera longue: en dépit d’efforts substantiels pour investir dans l’énergie propre, les énergies renouvelables continuent à représenter moins de 10 pour cent de la production d'électricité dans les Caraïbes.
 
Depuis le premier sommet de l'année dernière, les engagements se sont traduits par des actions concrètes de la part des dirigeants. Ils ont joué un rôle majeur dans la promotion du développement de l'énergie propre, l'efficacité énergétique et la résilience climatique dans toute la région. Avec le soutien des institutions régionales et internationales, telles que la CARICOM et la Banque mondiale, les pays des Caraïbes ont commencé une transition vers de nouvelles sources d’énergie propre.
 
L’utilisation de l’énergie solaire est en expansion grâce aux avancées technologiques et la chute des coûts de production. L'énergie éolienne est également plus répandue : la production est devenue commercialement plus viable et la technologie peut maintenant mieux gérer l'imprévisibilité des ressources éoliennes et solaires.

Les pays des Caraïbes orientales sont en train d’éliminer les obstacles au développement de toutes les énergies renouvelables. Ils sont même activement en train d’explorer l'énergie géothermique pour alimenter leur pays d'une manière fiable, propre et rentable. Des forages exploratoires et des travaux préparatoires sont en cours à la Dominique, la Grenade, Monserrat, Sainte-Lucie, Saint-Kitts-et-Nevis et Saint-Vincent-et-les Grenadines.
 
Il est important que ces transitions vers les énergies renouvelables aillent de pair avec des efforts visant à améliorer l'efficacité et réduire les coûts. Les gouvernements des Caraïbes connaissent l'importance de réduire les inefficacités en modernisant les entreprises et les réseaux de distribution d'électricité, et grâce à des mesures simples telles que rendre les bâtiments plus économes en énergie et utiliser des climatiseurs à haute efficacité et des ampoules LED.
 
Cela est particulièrement important dans les Caraïbes, où de nombreux pays dépensent plus de cinq pour cent de leur revenu en importations de pétrole, mais ne peuvent toujours pas satisfaire pleinement la demande. L'incertitude autour de l'avenir des prix du pétrole et du financement concessionnel du pétrole, sont les raisons pour lesquelles il est encore plus important pour les petites économies des Caraïbes de diversifier leurs sources d'énergie.
 
Les gains en efficacité énergétique aident le secteur privé à se développer et à devenir plus compétitif. Même avec les prix bas actuels du pétrole, les prix de l'électricité dans la région s’élèvent en moyenne à plus de US$  0,25 par kWh, environ trois à quatre fois plus qu’aux  États-Unis ou dans d'autres pays développés.


Pour les petites îles dépendantes du tourisme comme la Barbade, où l'air conditionné représente à lui seul 48 pour cent de la consommation d'électricité hôtelière, des gains constants en matière d'efficacité énergétique permettront aux entreprises de réduire les coûts et rendre l'industrie hôtelière plus compétitive.
 
À une époque de ralentissement économique mondial, c'est un puissant exemple de la façon dont l'énergie verte peut consolider les budgets, stimuler les économies et  libérer une croissance durable.


« C’est le moment pour ces pays de tirer parti des économies réalisées et aller plus loin dans leur vision ambitieuse pour l'avenir. Les Caraïbes se trouvent à un tournant décisif.  »

Jorge Familiar

Vice-président de la Banque mondiale pour l'Amérique latine et les Caraïbes

Le secteur privé peut également jouer un rôle important dans le développement du secteur de l'énergie, par le biais de partenariats public-privé (PPP). En Dominique et Sainte-Lucie, la Banque mondiale travaille avec le gouvernement pour aider à atténuer les risques liés aux investissements dans la production d'électricité, développer des PPP bancables et attirer des promoteurs du secteur privé qualifiés. En Jamaïque, un parc éolien de 36 mégawatts a reçu un financement d’US $ 63 millions de dollars de la Société financière internationale de la Banque mondiale et d'autres donateurs.

Les petits États insulaires sont de plus en plus confrontés à des phénomènes météorologiques extrêmes et à l'élévation du niveau de la mer, ce qui renforce l’importance d’investir dans la résilience énergétique pour s’assurer que les infrastructures et les systèmes soient solides et bien protégés lors de catastrophes naturelles.
 
La CARICOM, conjointement avec le Groupe de la Banque mondiale, les Etats-Unis et d'autres travaillent sur la création d’un guichet unique régional pour offrir un meilleur accès à l'information sur les ressources techniques, rationaliser le financement, et améliorer la coordination et la transparence.
 
Le sommet de cette année offre aux dirigeants une opportunité importante pour poursuivre sur cette lancée. Les progrès sur ce front sont très prometteurs pour la région. En se transformant en un modèle d'énergie renouvelable, les Caraïbes peuvent montrer au monde comment générer de la croissance verte qui est durable et solidaire des personnes pauvres et vulnérables.

Api