Cette page en : Français | Español | عربي | English
Juillet 2012 – Numéro 4
Le redressement de l'emploi se poursuit dans les pays en développement


  • La croissance de l'emploi dans certains pays à revenu intermédiaire a poursuivi son redressement en dépit d'une croissance modérée, alors même que ces économies peuvent avoir des difficultés à absorber ceux qui réintègrent le marché du travail après la crise,
  • Les marchés du travail en Europe et en Asie centrale ont poursuivi leur reprise progressive depuis la crise financière de 2009, et dans quatre pays d'Asie de l'Est, l'embellie sur le front de l'emploi et des salaires s'est poursuivie,
  • Le ralentissement de la croissance économique n'a pas empêché les marchés du travail de se redresser en Amérique latine, malgré un ralentissement économique, Les effets ont été plus mitigés en Afrique du Sud,

Graphique 1, Taux de croissance moyens pour un échantillon de pays à revenu intermédiaire

Source : CEIC Data Company, bureaux statistiques nationaux et Fonds monétaire international (FMI),
Note : Moyennes pour un sous-échantillon de 12 pays disposant de séries de données complètes jusqu'au 1er trimestre 2012 (à l'exception de la croiAfrique subsahariennence du PIB pour la Turquie ; de la croiAfrique subsahariennence de l'emploi pour l'Arménie, le Bélarus et la République kirghize ; et du taux de chômage pour l'Arménie et le Bélarus), Pays couverts : Arménie, Bélarus, Brésil, Chine, Colombie, Fédération de Russie, République kirghize, Mexique, Philippines, Roumanie, Thaïlande et Turquie,

Dans les pays à revenu intermédiaire de l'échantillon, l'emploi a poursuivi son redressement malgré une croissance modérée de la production,
Le graphique 1 retrace la croissance moyenne de la production, de l'emploi et des salaires, ainsi que le taux de chômage moyen de 12 pays à revenu intermédiaire, Le produit intérieur brut (PIB) a continué de progresser au premier trimestre 2012, à un rythme honorable de 4,6 %, malgré la menace d'une dégradation des équilibres économiques et budgétaires dans certains pays de l'Union européenne, Le maintien de la croissance a favorisé une augmentation de l'emploi de 2,9 % au premier trimestre 2012, parallèlement à une progression modérée des salaires, Mais la tendance récente au reflux du chômage s'est en partie inversée, le taux moyen passant de 5,8 à 6,2 %, Cette détérioration sur fond de hausse de l'emploi traduit la difficulté naissante des pays à absorber ceux qui réintègrent le marché du travail après la crise,

La solide reprise des marchés du travail observée en Europe de l'Est et en Asie centrale depuis la crise financière de 2009 s'est poursuivie, Le tableau 1 illustre l'évolution du chômage moyen pour un échantillon de 12 pays d'Europe de l'Est et d'Asie centrale : par rapport à l'an dernier, celui-ci a reculé de pratiquement un point de pourcentage au premier trimestre 2012, à 7,1 %, Ce reflux — de 1,2 % en moyenne — a été particulièrement patent en Lituanie, en Moldova, en Roumanie et dans la Fédération de Russie, tous durement éprouvés par la crise, En Turquie, où le marché du travail en avait été pratiquement épargné, la baisse du chômage s'est poursuivie, doublée d'une augmentation positive de l'emploi et d'un bond des salaires de 6,1 %, La croissance turque marque néanmoins sérieusement le pas, avec un effondrement du PIB de 9,3 à 3,2 %,

Dans les pays d'Amérique latine de l'échantillon, les marchés du travail semblent se redresser, malgré un ralentissement économique, Le Brésil, qui s'était rapidement remis de la crise de 2009, a connu une période de stagnation en 2011, pénalisé par les difficultés persistantes sur les marchés européens et le tassement plus brutal que prévu de la croissance chinoise, Le Chili a aussi subi ces mêmes effets, la croissance reculant d'un niveau proche des 10 % à 6 %, malgré une forte demande intérieure, Pour autant, le redressement des marchés du travail s'est poursuivi, avec un recul du chômage de respectivement 0,8 et 0,5 point de pourcentage au Chili et au Brésil, Mais dans ces deux pays, la croissance de l'emploi a légèrement fléchi, Dans les zones urbaines de Colombie et d'Équateur, le chômage a également fortement reculé, en partie grâce à la progression continue des industries manufacturières dans l'ensemble de l'Amérique latine en 2011, Même scénario au Mexique où, malgré une croissance du PIB à peu près constante (à 4,5 %), l'emploi a gagné pratiquement 4 % et les salaires réels ont légèrement augmenté,

Dans quatre pays d'Asie de l'Est, l'embellie sur le front de l'emploi et des salaires s'est poursuivie,
La Chine a connu un léger tassement de sa croissance, le PIB reculant de 1,6 point de pourcentage, Mais cela ne s'est pas encore répercuté sur le marché du travail urbain : en plus d'une hausse rapide des salaires, l'emploi a progressé de 6,2 points de pourcentage, à 9,9 %, L'essor de l'emploi n'a guère entraîné de baisse du chômage, qui s'est maintenu au taux — peu élevé — de 4 %, la hausse des salaires en ville ayant attiré inactifs et migrants en plus grand nombre, À l'inverse de la Chine, la forte croissance enregistrée en Indonésie et aux Philippines a eu pour conséquence de réduire le chômage, Même en Thaïlande, où les inondations de 2011 ont largement amputé la croissance, la progression des salaires et des emplois s'est accélérée,

En Afrique du Sud, seul pays africain de l'échantillon, le ralentissement de la croissance a eu des effets contrastés sur les marchés du travail, Le repli des cours des matières premières a bridé la progression du PIB, qui n'a atteint que 2 %, provoquant une légère hausse du chômage, déjà extrêmement fort, et un faible tassement des salaires, La croissance de l'emploi s'est malgré tout nettement accélérée, passant de 0,3 à 2,3 % au premier trimestre 2012,

Tableau 1, Indicateurs du marché du travail pour un échantillon de pays en développement
Région Pays Croissance du PIB Croissance de l'emploi Taux de chômage Croissance des salaires
T1/2011 T1/2012 T1/2011 T1/2012 T1/2011 T1/2012 T1/2011 T1/2012
Asie de l'Est/Pacifique Chine 9,7 8,1 3,7 9,9 4,1 4,1 11,6 14,6
Asie de l'Est/Pacifique Indonésie 6,5 6,3 3,6 1,4 6,8 6,3 5,6 0,9
Asie de l'Est/Pacifique Philippines 4,6 6,4 0,8 3,0 7,4 7,2 1,5 2,5
Asie de l'Est/Pacifique Thaïlande 3,2 0,3 0,5 1,2 0,8 0,7 4,4 9,4
Europe/Asie centrale Arménie 1,9 4,7 -0,7 -8,1 17,8 16,5 -5,5 1,6
Europe/Asie centrale Azerbaïdjan 1,6 0,5 0,4 1,2 n.d. n.d. 0,3 4,6
Europe/Asie centrale Bélarus 10,9

3,0

0,5 -1,7 0,7 0,6 25,1 -1,7
Europe/Asie centrale Kazakhstan 7,3 7,5 2,7 1,7 5,6 5,3 9,1 12,7
Europe/Asie centrale République kirghize 3,2 -6,4 -1,0 3,7 2,6 2,5 -3,3 32,4
Europe/Asie centrale Lituanie 5,9 3,9 -1,2 0,9 17,1 13,9 1,1 2,1
Europe/Asie centrale Moldova 8,4 1,0 -4,8 6,9 7,5 6,2 3,4 3,5
Europe/Asie centrale Roumanie 0,3 0,3 1,5 3,5 6,5 5,2 -7,3 0,8
Europe/Asie centrale Fédération de Russie 4,0 4,9 2,1 0,7 7,5 6,5 1,6 10,3
Europe/Asie centrale Tadjikistan 6,5 7,2 n.d. n.d. 2,3 2,6 8,5 18,7
Europe/Asie centrale Turquie 9,3 3,2 6,5 2,9 11,4 10,2 10,5 6,1
Europe/Asie centrale Ukraine 3,7 4,7 0,1 -0,3 8,7 8,4 10,9 14,4
Amérique latine/Caraïbes Brésil 4,2 0,8 2,3 1,8 6,3 5,8 6,5 4,6
Amérique latine/Caraïbes Chili 9,9 5,6 6,2 2,8 7,3 6,5 2,9 2,3
Amérique latine/Caraïbes Colombie 5,0 4,7 3,1 5,2 12,7 11,8 0,6 0,1
Amérique latine/Caraïbes Équateur 7,0 6,1 -0,1 3,7 6,1 5,1 6,4 4,7
Amérique latine/Caraïbes Mexique 4,5 4,6 1,0 3,8 5,1 5,0 -0,9 0,1
Amérique latine/Caraïbes Pérou 8,8 6,0 n.d. n.d. n.d. n.d. 5,4 9,2
Amérique latine/Caraïbes Rép, bolivarienne du Venezuela 4,8 5,6 0,3 -0,5 8,9 8,2 -7,5 11,3
Afrique subsaharienne Afrique du Sud 3,4 2,1 0,3 2,3 25,0 25,2 1,5 -0,7
Asie de l'Est/Pacifique Moyenne régionale 6,0 5,3 2,2 3,9 4,8 4,6 5,8 8,8
Europe/Asie centrale Moyenne régionalee 6,1 5,5 0,6 1,0 8,0 7,1 4,5 8,8
Amérique latine/Caraïbes Moyenne régionale 6,3 4,8 2,1 2,8 7,8 7,1 1,9 4,6
Source: base de données CEIC, bureaux statistiques nationaux et Fonds monétaire international (FMI),
Note: les moyennes régionales se rapportent aux pays figurant dans ce tableau, Pour certaines variables, la période de référence est le T4-2011 et T4-2010 : emploi (Arménie, Bélarus, Équateur, Kazakhstan, République kirghize, Lituanie, Moldova et Rép, bolivarienne du Venezuela) ; taux de chômage (Arménie, Bélarus, Équateur, Kazakhstan, Lituanie, Moldova et Rép, bolivarienne du Venezuela) ; croissance des salaires (Lituanie et Afrique du Sud) ; et croissance du PIB (Équateur, Kazakhstan et Ukraine), Pour l'Afrique du Sud, les données sur les rémunérations proviennent d'une enquête auprès des entreprises et ne concernent que le secteur formel ; pour la Chine, les données sur les rémunérations ne concernent que les zones urbaines ; pour l'Amérique latine et les Caraïbes à l'exception du Mexique, les indicateurs des marchés du travail ne concernent que les zones urbaines,

JobTrends est une série de notes périodiques consacrée au suivi de l'évolution des marchés de l'emploi dans les pays en développement Cette collection est le fruit de la collaboration entre le Réseau pour le développement humain et le Réseau pour la lutte contre la pauvreté et la gestion économique de la Banque mondiale, La présente note a été préparée par Javier Arias-Vazquez, Gladys Lopez-Acevedo et David Newhouse, Pour de plus amples renseignements concernant cette série, veuillez vous adresser à David A, Robalino, économiste principal au sein du service Protection sociale du Réseau pour le développement humain, ou à Gladys Lopez-Acevedo, économiste senior au sein du Groupe pour la lutte contre la pauvreté et l'équité du Réseau pour la lutte contre la pauvreté et la gestion économique, L'équipe remercie l'Autriche, l'Allemagne, la Norvège, la République de Corée et la Suisse pour leur contribution financière via le Fonds fiduciaire multidonateurs sur les marchés du travail, la création d'emplois et la croissance économique,