Voir cette page en : Français | English | Español | عربي

Crises

Featured {THEME} Sectors

  • Alimentation

    Plus d'un  milliard de personnes
    sont sous-alimentées

    Bien que les prix alimentaires internationaux aient diminué par rapport au pic de 2008, de nombreux pays en développement continuent d'enregistrer sur leurs marchés locaux des prix élevés. Dans ce contexte d'insécurité alimentaire, les populations pauvres sont contraintes de manger moins et pour moins cher, et de réduire leurs dépenses de santé et d'éducation. Des prix alimentaires élevés aggravent la malnutrition et la pauvreté, d'autant plus lorsqu'ils se conjuguent à des situations de conflit, d'instabilité ou de sécheresse.

    En savoir plus »

    RÉSULTATS
    Entre 2000 et 2010, les programmes de l'IDA ont amélioré l'état nutritionnel de 98 millions d'enfants.
    • La réalité

      On estime à plus de 100 millions le nombre des personnes qui ont basculé dans la pauvreté en raison de la flambée des prix alimentaires.

    • Les besoins

      13,3 millions de dollars de personnes vivant dans la Corne de l'Afrique souffrent de la faim à cause de la sécheresse la plus grave subie en 60 ans.

    • En savoir plus sur l'IDA et la Crise
      alimentaire  »

  • Finances

    50 millions
    de personnes ont plongé dans
    l'extrême pauvreté en 2009

    Comme l'actuelle crise financière mondiale l'a montré, les événements qui se produisent dans les pays à revenu élevé et intermédiaire peuvent avoir des répercussions importantes sur les plus pauvres. Les pays à faible revenu, caractérisés par un accès aux ressources et une diversification économique limités, ne disposent pas des capacités nécessaires pour faire face à la crise financière.

    En savoir plus »

    RÉSULTATS
    Entre 2000 et 2010, les filets de protection sociale ont généré des emplois et des transferts monétaires pour plus de 11 millions d'individus.
  • Catastrophes

    Moins de 10 %
    des pertes dues aux catastrophes sont compensés par l'aide humanitaire

    Les catastrophes naturelles font de très nombreuses victimes chaque année et anéantissent le fruit d'un travail de développement mené pendant des décennies. Ce sont les populations des pays les plus pauvres qui sont généralement les plus touchées, parce qu'elles vivent plus souvent sur les terres exposées, habitent dans des structures peu sûres et ont moins de ressources pour faire face.

    En savoir plus »

    RÉSULTATS
    En Haïti, après le séisme de 2010, les dommages subis par plus de 400 000 bâtiments ont été évalués et six systèmes d'approvisionnement en eau mis en place, bénéficiant à 37 000 personnes en milieu rural.

Article

Apaiser les inquiétudes en Haïti

Plus de 100 000 familles vont pouvoir rester dans leur maison ou quitter leur abri de fortune pour y retourner, selon les résultats d'une évaluation des bâtiments.

Lire la suite »

Rôle de l'IDA : Crises

Les crises mondiales qui se sont se succédé – alimentaire, financière et énergétique – ont durement touché les pays en développement, qui sont les plus vulnérables à la mondialisation de ce type de risques. L'IDA étudie comment créer des filets de protection sociale pour atténuer l'impact des crises dans les pays à faible revenu, par le biais notamment d'une approche plus systématique dans sa réponse aux crises.

SECTEURS CONNEXES

(a) indique une page en anglais.