publication
Bulletin trimestriel d’information économique de la région MENA


Image
Photo : Arne Hoel l Banque mondiale

Le Bulletin trimestriel d’information économique de la région MENA complète la publication semestrielle de la Banque mondiale intitulée « Rapport de suivi de la situation économique dans la région MENA » par un examen en temps réel de pays sélectionnés, reposant sur des données à haute fréquence.

Juillet 2016 : quid des prix du pétrole?

D’après les prévisions du rapport, la phase d’offre excédentaire s’achèvera et un rééquilibrage s’opèrera sur le marché mondial du pétrole au début de l’année 2020, à des prix d’équilibre compris entre environ 53 et 60 dollars le baril, c’est-à-dire proches du coût marginal du dernier producteur (producteurs de schistes bitumineux aux États-Unis ou autre producteur d’appoint). 

Éditions précédentes

Janvier 2016 : les effets économiques de la guerre et de la paix

La croissance dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord est révisée à la baisse à 2,6 % en 2015 et les perspectives à court terme restent « prudemment pessimistes ». Le rapport étudie les différentes façons — y compris la crise des déplacements forcés de population — dont les guerres civiles mettent à mal les économies de la région. Il cherche aussi à savoir comment la situation économique se rétablirait dans l’hypothèse du retour à la paix. 

Juillet 2015 : Incidences économiques de la levée des sanctions contre l’Iran

Suite à l'accord avec l'Iran sur son programme nucléaire qui a conduit à la levée des sanctions internationales contre ce pays, cette édition du Bulletin trimestriel d’information économique de la région du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord, tente de cerner ses effets sur le marché mondial du pétrole, sur les partenaires commerciaux de l'Iran et sur l'économie de ce pays.

Janvier 2015 : Chute des prix du pétrole

La baisse de plus de 50 % des cours mondiaux du pétrole — qui sont tombés de 115  dollars le baril en juin 2014 à moins de 50 dollars aujourd’hui — aura d’importantes conséquences pour les pays de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA). Le rapport sur la chute des prix du pétrole intitulé Plunging Oil Prices examine les répercussions de la faiblesse des cours du pétrole sur huit pays.

Juillet 2014 : Prévisions, perceptions et réalité économique

Cette édition évalue les performances macroéconomiques de sept pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord : Égypte, Tunisie, Iran, Liban, Jordanie, Yémen et Libye. Tous ont connu une croissance alerte entre 2000 et 2010 et tous ont vécu un net ralentissement dans le sillage du Printemps arabe. 

Janvier 2014 : Le ralentissement de la croissance accentue la nécessite des réformes

Les économies de la région ont été frappées de plein fouet par les tensions régionales persistantes, ainsi qu’un environnement extérieur difficile. La croissance économique ralentit, les marges de manœuvre budgétaires s’épuisent, le chômage augmente et l’inflation s’accroît dans sept des économies les plus vulnérables de la région.

Juillet 2013 : Le ralentissement de la croissance s'étend à 2013

Cinq pays de la région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord, notamment l'Égypte, la Tunisie, le Liban, la Jordanie et l'Iran, connaissent un ralentissement de la croissance, une augmentation des déficits budgétaires et une hausse du chômage et de l'inflation.