Pour mettre fin à la pauvreté, il faut éliminer les violences contre les femmes

25 novembre 2015

Une femme sur trois dans le monde est victime de violences conjugales ou d’agressions sexuelles. Ce problème social grave a aussi des conséquences économiques qui contribuent à la pauvreté. Ede Ijjasz-Vasquez, directeur principal à la Banque mondiale, met en lumière le rôle des normes sociales et comment elles perpétuent les violences faites aux femmes, et explique l’action de la Banque mondiale pour éliminer ce fléau social.