Cette page en :

DISCOURS ET TRANSCRIPTIONS

Allocution prononcée à l’Organisation des Nations unies

WBG President Jim Yong Kim

New York City, États-Unis

09 août 2012

Transcription

M. KIM : merci. 

Je voudrais tout simplement dire que pour moi qui ai grandi en tant que coréen-américain,  j’ai admiré le Secrétaire général Ban Ki-moon durant une grande partie de ma vie d’adulte.  C’est donc un grand honneur pour moi d’avoir l’occasion d’être ici et de le rencontrer, ainsi que ses principaux adjoints.      

Nous avons eu une rencontre fructueuse au cours de laquelle nous avons parlé de l’intention originelle qui animait les fondateurs du système multilatéral. Cette intention a toujours été de voir le système des Nations unies et la Banque mondiale entretenir une collaboration très étroite. Mon sentiment est qu’aujourd’hui nous nous sommes fermement engagés à renforcer notre collaboration pour obtenir des résultats sur le terrain ; c’est cela qui nous préoccupe tous.               

À plusieurs égards, la mission de la Banque mondiale est très simple. Notre rôle est d’accroître la prospérité en œuvrant pour la croissance économique et, ce faisant, éradiquer la pauvreté. La quasi- totalité de ce que nous faisons gagne toujours plus en efficacité en vertu de notre collaboration avec le système des Nations unies.          

Aujourd’hui, nous avons pris des engagements très concrets, le Secrétaire général et moi, de tenter avec toute l’énergie voulue, d’atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement au cours des trois prochaines années et demi ; et de travailler ensemble pour formuler une vision motivante de la période qui suivra celle des objectifs du Millénaire pour le développement, afin de présenter cette nouvelle ère du développement.               

Nous nous sommes certes entretenus spécifiquement sur le travail que nous accomplirons ensemble dans les secteurs de la santé et de l’éducation, mais à mon avis il est important de souligner qu’aujourd’hui nos hauts fonctionnaires respectifs ont eu une excellente réunion ; et que nous sommes déterminés à rétablir la vision initiale des institutions multilatérales en travaillant en étroite collaboration pour atteindre des résultats extraordinaires dans les pays. Et je me réjouis à la perspective des cinq prochaines années, convaincu que nous devrons poser des actes dont tous nos services et organisations, ainsi que nos États membres seront très fiers.         

Merci beaucoup.