COMMUNIQUÉS DE PRESSE 03 mai 2019

Après le passage du cyclone Idai, la Banque mondiale renforce son aide d’urgence au Mozambique, au Malawi et au Zimbabwe

700 millions de dollars seront alloués aux pays touchés

MAPUTO, 3 mai 2019 – La Banque mondiale a annoncé aujourd’hui avoir mobilisé plus de 500 millions de dollars de nouvelles ressources pour aider les populations du Mozambique, du Malawi et du Zimbabwe à surmonter l’impact estimé du cyclone Idai.

La Banque mondiale active le guichet de financement des ripostes aux crises de l’Association internationale de développement (IDA) afin de réunir un montant total de 545 millions de dollars pour ces trois pays. Ce financement vient compléter les quelque 150 millions de dollars récemment mobilisés à partir de projets existants. Le soutien de la Banque mondiale à la reprise dans ces trois pays approche ainsi les 700 millions de dollars. La Banque mondiale travaille également avec le Mozambique et les Comores à l’évaluation du bilan du récent passage du cyclone Kenneth, et aux mesures de riposte.

« Les effets dramatiques du cyclone Idai, qui a provoqué des dégâts catastrophiques plus tôt dans l’année, touchant des millions de personnes, sont encore aggravés par l’arrivée du cyclone Kenneth », souligne David Malpass, président du Groupe de la Banque mondiale, après s’être rendu dans les quartiers touchés de Beira. « Le Groupe de la Banque mondiale travaille main dans la main avec ses partenaires pour aider les habitants à se remettre de ces terribles tempêtes, à reconstruire plus solidement qu’avant et à améliorer la résilience de ces pays aux catastrophes naturelles. »

Le Mozambique, le plus durement touché par le cyclone, recevra un financement de 350 millions de dollars au titre du guichet de l’IDA, afin de rétablir l’approvisionnement en eau, rebâtir les infrastructures endommagées, restaurer les cultures dévastées, lutter contre les épidémies, assurer la sécurité alimentaire et la protection sociale et mettre en place des systèmes d’alerte précoce dans les communautés exposées.

Le guichet de l’IDA apportera par ailleurs 120 millions de dollars au Malawi, dans le but de restaurer les moyens de subsistance des agriculteurs, reconstruire les infrastructures prioritaires et soutenir la surveillance épidémiologique.

Enfin, la Banque mondiale prévoit d’allouer un financement exceptionnel de 75 millions de dollars à certains organismes des Nations Unies pour soutenir les habitants du Zimbabwe également victimes du cyclone Idai. Les fonds alimenteront une opération harmonisée et multisectorielle d’appui au rétablissement des moyens de subsistance axée sur le bien-être social et les interventions communautaires.

Le président Malpass s’est rendu au Mozambique dans le cadre de son premier voyage officiel en tant que président du Groupe de la Banque mondiale. Auparavant, il s’était arrêté en Éthiopie et à Madagascar pour observer sur le terrain plusieurs projets financés par le Groupe, rencontrer des responsables gouvernementaux, des représentants du secteur privé et d’autres parties prenantes et échanger avec des bénéficiaires et des partenaires locaux.


COMMUNIQUÉ DE PRESSE N° : 2019/074/AFR

Contacts

Washington
Aby Touré
+1 (202) 473-8302
akonate@worldbank.org


Maputo
Rafael Saute
+(258) 21482944
rsaute@worldbank.org


Harare
Cheryl Khuphe
+ (263) 4 76333211
ckhuphe@worldbank.org


Api
Api