COMMUNIQUÉS DE PRESSE 09 juillet 2018

La Banque mondiale et la Sexual Violence Research Initiative lancent l’appel à propositions 2019 pour l’innovation dans la prévention et la lutte contre les violences faites aux femmes

WASHINGTON, 9 juillet 2018 — Le Groupe de la Banque mondiale et la Sexual Violence Research Initiative (SVRI) ont lancé aujourd’hui un nouvel appel à propositions dans le cadre du concours Development Marketplace récompensant les innovations prometteuses dans la prévention et la lutte contre les violences de genre. Les candidats intéressés devront soumettre leurs propositions en ligne avant le 5 septembre 2018.

La SVRI et le Groupe de la Banque mondiale alloueront plus de 1 million de dollars pour le financement d’interventions reposant sur des données probantes et visant à prévenir et lutter contre les violences faites aux femmes dans les pays à revenu faible et intermédiaire. Un panel d’experts sélectionnera des propositions de recherche et d’intervention ou des projets d’activités connexes qui contribueront à prévenir et lutter contre les violences de genre sur la base de plusieurs critères, comme l’intérêt global de la proposition, le concept présidant à la recherche/au projet et les méthodes utilisées, la pertinence de l’offre, les capacités du responsable/de l’équipe de projet et des considérations éthiques. Cette année, l’appel à propositions s’adresse également au secteur privé. Les entreprises engagées dans la prévention et la lutte contre les violences de genre sont invitées à participer au concours.

Toutes les demandes devront être soumises et réceptionnées via la plateforme en ligne d’attribution des prix de la SVRI et le Groupe de la Banque mondiale au plus tard à minuit, South African Standard Time (soit 16h59h59 à Washington). Les dossiers reçus après cette limite ou envoyés sans passer par la plateforme en ligne ne seront pas pris en considération. La liste des lauréats sera dévoilée en avril 2019. Le Groupe de la Banque mondiale et la SVRI soutiennent le concours Development Marketplace dans le but de rendre hommage aux victimes des violences de genre partout dans le monde et en mémoire de Hannah Graham, la fille d’un collaborateur de longue date du Groupe de la Banque mondiale.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 35 % des femmes dans le monde indiquent avoir été exposées à des violences physiques ou sexuelles de la part de leur partenaire intime ou de quelqu’un d’autre au cours de leur vie, soit environ 938 millions de femmes. Ces violences ont un coût non négligeable : les femmes et les filles qui en sont victimes auront du mal à jouer pleinement leur rôle dans la société et à accéder à l’instruction et aux débouchés économiques — sans compter que, plus généralement, ces violences sapent les efforts visant à concrétiser l’égalité hommes-femmes.

En avril 2018, le Groupe de la Banque mondiale et la SVRI ont récompensé onze équipes de recherche du monde entier, pour un financement total de 1,1 million de dollars. Les propositions retenues, parmi des centaines de dossiers soumis par des instituts de recherche, des ONG, des organismes d’aide ou autres, émanaient de pays aussi divers que l’Afrique du Sud, l’Arménie, le Cambodge, la Colombie, le Honduras, la Jordanie, le Kenya, le Népal, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, le Pérou ou encore le Rwanda.


Contacts

À Washington:
Diana J. Arango
vawg@worldbank.org
À Pretoria:
Elizabeth Dartnall
svri@mrc.ac.za
Pour les demandes de renseignements du secteur privé:
Henriette Kolb
hkolb@ifc.org
Api
Api