COMMUNIQUÉS DE PRESSE 20 décembre 2017

Togo : la Banque mondiale soutient les réformes du secteur de l’électricité

Un crédit de 35 millions de dollars aidera le pays à renforcer la gouvernance du secteur afin d’élargir le réseau électrique et favoriser la participation du secteur privé

WASHINGTON, 20 décembre 2017 – La Banque mondiale a approuvé aujourd’hui un crédit de l’Association internationale de développement (IDA)* d’un montant de 35 millions de dollars (soit environ 20 milliards de francs CFA) afin d’appuyer les investissements dans le secteur de l’énergie entrepris par le Togo.

Ce financement, destiné au Projet de réforme et d’investissement dans le secteur de l’énergie (PRISET) permettra d’améliorer le fonctionnement de ce secteur et d’élargir la couverture d’électricité à Lomé. Cette opération bénéficiera à plus de 80 000 foyers et petites entreprises des zones urbaines et périurbaines de la capitale, qui obtiendront ainsi des heures supplémentaires de raccordement au réseau pour un voltage plus puissant, et pourront faire fonctionner correctement leurs appareils électriques.

« Le PRISET aidera le Togo à accroître l’accès à une électricité fiable et relativement bon marché, la réalisation de ces deux objectifs étant essentielle pour le développement des entreprises, la création d’emplois, la génération de revenus et la compétitivité internationale, explique Pierre Laporte, directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Togo. Ce projet permettra en outre à ce secteur d’améliorer sa gestion financière, ce qui encouragera les investissements privés. »

Si le Togo a progressé en matière d’accès à l’énergie, de nombreux problèmes de sécurité, fiabilité et d’approvisionnement subsistent. Aujourd’hui, le principal défi du Togo est d’être autonome sur le plan énergétique et de garantir une électricité fiable et abordable. Il devra pour cela diversifier les sources d'énergie, en particulier au profit des énergies propres et renouvelables.

Plus précisément, le PRISET financera la remise en état et le renforcement des lignes moyenne et haute tension à Lomé, ainsi que l’extension du réseau et l’installation de nouveaux raccordements. Il s’attachera à réduire les pertes commerciales et techniques de la Compagnie d’énergie électrique du Togo (CEET) ainsi qu’à améliorer sa gestion, tout en augmentant ses flux de trésorerie et ses résultats financiers grâce à un meilleur recouvrement des factures.

Le nouveau projet vient soutenir la réforme du secteur énergétique portée par le gouvernement togolais et constitue le premier investissement de la Banque mondiale dans le secteur énergétique togolais depuis les années 90.

Il s’inscrit dans la ligne du cadre de partenariat entre le Groupe de la Banque mondiale et le Togo, ainsi que dans le double objectif de réduction de la pauvreté et de partage de la prospérité. Ce nouveau projet s’aligne enfin sur la stratégie de croissance accélérée et de promotion de l'emploi (SCAPE) promue par le pays ainsi que sur son plan national de développement (PND 2018-22) actuellement en cours d’élaboration.   

 

* L’Association internationale de développement (IDA) est l’institution de la Banque mondiale qui aide les pays les plus pauvres de la planète. Fondée en 1960, elle accorde des dons et des prêts sans intérêts en faveur de projets et de programmes de nature à stimuler la croissance économique, à réduire la pauvreté et à améliorer la vie des plus démunis. L’IDA figure parmi les principaux bailleurs de fonds des 75 pays les plus pauvres de la planète, dont 39 se trouvent en Afrique. Les ressources de l’IDA permettent d’apporter des changements positifs dans la vie de 1,5 milliard de personnes résidant dans les pays éligibles à son aide. Depuis sa création, l’IDA a soutenu des activités de développement dans 113 pays. Le volume annuel de ses engagements s’est élevé en moyenne à 18 milliards de dollars au cours des trois dernières années, 54 % environ de ce montant étant destinés à l’Afrique.


COMMUNIQUÉ DE PRESSE N° : 2018/067/AFR

Contacts

Lome
Sylvie Nenonene
+228 22 53 6700
snenonene@worldbank.org
Washington
Ekaterina Svirina
(202) 458-1042
esvirina@worldbank.org
Api
Api