Du 17 au 21 avril : Suivezles webconférences internationales des Réunions de printemps.Voir le programme

COMMUNIQUÉS DE PRESSE 20 septembre 2017

République du Congo : signature de l’accord de financement du Projet d’appui au développement de l’agriculture commerciale

BRAZZAVILLE, 20 septembre 2017 – La République du Congo et le Groupe de la Banque mondiale ont signé aujourd’hui, à Brazzaville, un accord de financement pour la mise en œuvre du Projet d’appui au développement de l’agriculture commerciale (PDAC) approuvé par le Conseil des administrateurs de la Banque mondiale, le 13 juillet 2017 à Washington.

Ce financement d’un montant de 100 millions de dollars, permettra d’améliorer la productivité des agriculteurs et l’accès aux marchés des groupes de producteurs et des micro, petites et moyennes entreprises agroindustrielles en République du Congo.

« Ce projet est important car il contribuera fortement au programme de diversification économique du gouvernement congolais en développant l'agriculture commerciale. Il permettra ainsi de créer des emplois, d’améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle, de diminuer les importations, d’augmenter les exportations et de réduire la pauvreté », souligne Ahmadou Moustapha Ndiaye, directeur des opérations de la Banque mondiale en République du Congo.

Ce Projet prend le relais du Projet de développement agricole et de réhabilitation des pistes rurales (PDARP) mis en œuvre par le gouvernement congolais et le Groupe de la Banque mondiale entre 2008 et 2017, avec des résultats satisfaisants. « Ce financement intervient dans un contexte économique et financier difficile pour le Congo et devrait permettre à l’État d’augmenter les appuis en faveur du secteur agricole qui manque d’investissements publics adéquats malgré la priorité déclarée pour l’agriculture », précise Amadou Oumar Ba, spécialiste principal en agriculture et chargé du PDAC au sein du Groupe de la Banque mondiale.

Le PDAC devrait durer cinq ans (2017 à 2022) et bénéficier directement à près de 500 000 personnes. Il comprendra quatre composantes : (i) l’Appui direct aux groupes de producteurs et aux micro, petites et moyennes entreprises ; (ii) l’Amélioration des infrastructures publiques et du climat des affaires pour l'agriculture commerciale ; (iii) le Renforcement des capacités institutionnelles pour appuyer le développement de l'agriculture commerciale ; et (iv) l’Intervention en cas d’urgence ou de catastrophe. Il contribuera à améliorer la compétitivité des aliments produits localement à travers : (i) la réduction des coûts de transaction et l’amélioration de la connectivité entre les zones périurbaines/rurales et les marchés urbains en croissance ; (ii) la promotion du climat des affaires et du dialogue public-privé ; et (iii) le renforcement des capacités des institutions qui soutiennent le développement de l'agriculture commerciale.

Le PDAC est aligné sur les priorités nationales et régionales de développement de l'agriculture. Il adhère notamment à la stratégie agricole nationale de la République du Congo et au Programme détaillé pour le développement de l’agriculture africaine (PDDAA) décliné dans le Plan national d’investissement agricole et de sécurité alimentaire et nutritionnelle (PNIASAN) adopté en 2015. Il se situe également dans le prolongement du Programme régional de sécurité alimentaire de l'Afrique Centrale (PRSA-AC) et du Programme régional d'investissement agricole et de sécurité Alimentaire (PRIASAN) de la Commission économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC), ainsi que de sa politique agricole commune.

La signature de cet accord de financement renforce le partenariat et l’engagement mutuel du gouvernement congolais et du Groupe de la Banque mondiale pour éliminer l’extrême pauvreté et promouvoir une meilleure répartition des richesses en République du Congo.


COMMUNIQUÉ DE PRESSE N° : 2018/022/AFR

Contacts

Brazzaville
Franck Sidney Bitemo
+242 222-81-33 -30
fbitemo@worldbank.org
Washington
Ekaterina Svirina
+1 202 458-1042
esvirina@worldbank.org
Api
Api