COMMUNIQUÉS DE PRESSE

Bénin : 68 millions de dollars pour améliorer l’accès aux services d’eau potable et d’assainissement

19 décembre 2016


WASHINGTON, le 19 décembre 2016 – La Banque mondiale vient d’octroyer un financement de 68 millions de dollars au Bénin pour améliorer les services d’adduction d’eau et d’assainissement et renforcer les capacités des acteurs impliqués dans la fourniture de ces services publics, à travers le Projet d’accès à l’eau potable en milieu rural et d’assainissement en milieu urbain (PEPRAU).

« Ce projet a pour objectif d’aider les autorités à fournir durablement des services d’adduction d’eau dans les centres ruraux et d’améliorer la gestion de la chaîne d’évacuation et de traitement des boues de vidange dans les zones urbaines, tout en renforçant la professionnalisation de ces services », explique Pierre Laporte, directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Bénin.

Ce nouveau projet permettra de généraliser le modèle de concession subventionnée, expérimenté en 2014 dans trois municipalités du Bénin avec le concours de la Banque mondiale, dans le but de promouvoir un type de partenariat public-privé renforcé, donnant des possibilités contractuelles d’investissement aux opérateurs privés locaux de fourniture de service d’eau potable en milieu rural. Il s’inscrit aussi dans la continuité de plusieurs autres opérations financées par la Banque au Bénin telles que le Projet d’appui aux entreprises solidaires gestionnaires de systèmes d’adduction d’eau villageoise.

Par ailleurs, ce financement développera également le rôle des collectivités locales en leur permettant de gérer leur patrimoine et de planifier efficacement les investissements du sous-secteur de l’approvisionnement en eau potable en milieu rural.  

Plus d’un million de personnes, dont près de 50 % de femmes et de filles devraient bénéficier de ce projet. Près de 432 000 personnes vivant en milieu rural seront raccordées aux réseaux d’adduction d’eau et auront ainsi un meilleur accès à l’eau. En outre, 764 100 personnes vivant dans les zones urbaines et péri-urbaines des communes du Grand Nokoué,Grand Nokoué, bénéficieront de meilleurs services d’assainissement, grâce à des campagnes de marketing social, à l’amélioration de la chaîne de gestion des boues de vidange et à la construction d’infrastructures adéquates.

« Ce projet appuie l’ambition du gouvernement qui souhaite fournir un accès universel à l’eau potable, permettre aux communes de gérer la fourniture du service eau, améliorer la gestion de la ressource en eau et la participation régulée du secteur privé local dans la délivrance du service. Nous sommes convaincus qu’il aidera les autorités à répondre aux besoins de la population béninoise en assurant la durabilité des services d’eau et d’assainissement », ajoute Pierre Laporte

 

* L’Association internationale de développement (IDA), une institution de la Banque mondiale fondée en 1960, accorde des dons et des crédits sans intérêts aux pays les plus pauvres afin de les aider à mettre en œuvre des projets et des programmes qui stimulent la croissance économique, contribuent à la réduction de la pauvreté et améliorent les conditions de vie des pauvres. L’IDA est l’un des principaux bailleurs d’aide aux 77 pays les plus déshérités du monde, dont 39 se trouvent en Afrique. Les ressources de l’IDA bénéficient concrètement à 1,3 milliard de personnes. Depuis sa création, l’IDA a soutenu des activités dans 112 pays. Le volume annuel de ses engagements a représenté en moyenne 19 milliards de dollars au cours des trois dernières années, 50 % de ce montant environ étant destiné à l’Afrique.

Contacts médias
À Washington
Aby Toure
Téléphone : (202) 473-8302
Akonate@worldbank.org
À Cotonou
Sylvie Nenonene
Téléphone : snenonene@worldbank.org
kolodo@worldbank.org


COMMUNIQUÉ DE PRESSE N° :
2017/041/AFR




Bienvenue