COMMUNIQUÉS DE PRESSE

Banque mondiale solidaire avec Haïti et offre son appui suite à l'ouragan Matthew

07 octobre 2016


WASHINGTON, le 7 Octobre 2016 - Le Président du Groupe de la Banque mondiale Jim Yong Kim a fait la déclaration suivante au cours des réunions annuelles du FMI- Groupe de la Banque mondiale alors que l'ouragan Matthew venait tout juste de frapper Haïti et poursuivait sa trajectoire dévastatrice à travers la mer des Caraïbes:

"Nos pensées vont vers le peuple haïtien parmi lequel beaucoup sont toujours en train de se remettre du tremblement de terre de 2010. Nous avons contacté le gouvernement et avons offert un appui immédiat pour répondre à la catastrophe. Nos équipes sur le terrain travaillent déjà avec le Ministère des travaux publics pour commencer à rétablir l'accès aux zones les plus touchées dans le sud du pays, notamment en ce qui concerne un pont stratégique qui a été emporté.

Il est trop tôt pour connaître l’impact total de la tempête puisque certaines des communautés les plus vulnérables vivent le long de la côte et ne sont pas encore accessibles…Nous utiliserons des fonds provenant d’opérations en cours pour aider au déblayage des débris, à la réparation des ponts et des routes, à accompagner les enfants à retourner à l'école et au nettoyage des glissements de terrains qui nécessite des équipements lourds et coûteux.

Nous exprimons notre sympathie et solidarité au peuple haïtien et à tous ceux qui ont, malheureusement, été et peuvent encore être touchés par l'ouragan Matthew".

En réponse à la forte intensité du premier ouragan de catégorie quatre depuis 1964, la Banque mondiale travaille avec les autorités nationales et les partenaires de développement sur le terrain afin de mobiliser l’assistance et accélérer les activités de coopération. Une équipe d'intervention de la Banque mondiale sera sur le terrain ce week-end pour commencer une évaluation rapide des dommages et pertes en collaboration avec le gouvernement et d'autres partenaires. Outre l’activation des composantes d'intervention d'urgence des projets existants, la Banque mondiale mobilisera des financements supplémentaires pour aider les communautés touchées à se remettre de la catastrophe, restaurer les moyens de subsistance, reconstruire, replanter et lutter contre le choléra.

« La situation d'Haïti est catastrophique. Chaque catastrophe est une tragédie humaine, avec un impact terrible sur notre économie. Dans les prochains mois, nous aurons besoin de beaucoup de soutien pour aider les familles affectées à se remettre sur pied, retrouver leurs maisons et leurs moyens de subsistance, réhabiliter les routes, les ponts, les ports et les équipements collectifs qui se sont effondrés, reconstruire les infrastructures sanitaires, scolaires, agricoles et institutionnelles qui sont détruites ou endommagées et réhabiliter notre environnement", a déclaré Yves Romain Bastien, ministre de l'Economie et des Finances d'Haïti. "Nous travaillons avec la Banque mondiale pour mobiliser des financements d'urgence pour nous aider à traverser cette crise ».

Le  Mécanisme d'assurance contre les risques liés aux catastrophes aux Caraïbes, mis sur pied avec le support de la Banque mondiale, a également annoncé au cours des réunions annuelles du FMI/Groupe de la Banque mondiale qu'il était prêt à verser à Haïti plus de 20 millions de dollars suite  à l'ouragan Matthew.

À l'échelle mondiale, Haïti est le troisième pays le plus touché par les événements climatiques, selon l'index mondial sur le changement climatique publié en 2016 par Germanwatch. Suite à la série des ouragans en 2008 - Faye, Gustave, Hanna et Ike - Haïti a perdu plus de 14% du PIB.

-

En savoir plus sur le travail de la Banque mondiale en Amérique latine et dans les Caraïbes:www.worldbank.org/lac

Visitez-nous sur Facebook: http://www.facebook.com/worldbank

Restez à jour via Twitter: http://www.twitter.com/WBcaribbean

Notre chaîne YouTube: http://www.youtube.com/worldbank

Contacts médias
À Washington, DC
Christelle Chapoy
Téléphone : (202) 361 4255
cchapoy@worldbank.org
À Port-au-Prince
Berdine Edmond
Téléphone : (509) 31 064 831
bedmond@worldbank.org