COMMUNIQUÉS DE PRESSE

Le Fond Monétaire Arabe, le Fonds Monétaire International et le Groupe de la Banque Mondiale lancent le Rapport sur la réduction des relations de correspondance bancaire dans le monde Arabe

05 septembre 2016


Image
 

Le Fond Monétaire Arabe (FMA), le Fonds Monétaire International (FMI) et le Groupe de la Banque Mondiale ont le plaisir d'annoncer la publication d'un rapport sur les résultats de l'enquête sur la réduction des relations de correspondance bancaire dans le monde Arabe. Cette enquête, menée au cours de la période Février – Juin 2016, vise à évaluer dans quelle mesure les banques opérant dans les pays Arabes ont fait l’objet d’interruptions et/ou des restrictions de leurs relations avec les correspondants bancaires au cours des quatre dernières années (2012-2015), identifier les causes sous-jacentes et collecter les éléments pouvant justifier l’impact engendré par les pratiques des banques correspondantes sur les produits et services offerts par les banques de la région ainsi que sur les différents segments de leur clientèle.

Ce rapport est le résultat d'un engagement collaboratif et continu du FMA, du FMI, du Groupe de la Banque mondiale et des Banques Centrales des pays Arabes. Il synthétise les résultats de l'enquête sus-mentionée et met en évidence certains défis clés ainsi que les questions de politique économique et financière qui devraient être abordées à l'avenir pour atténuer les effets engendrés par les problèmes de réduction des relations de correspondance bancaire par les banques opérant dans les pays Arabes.

Le rapport a noté que l’interruption et/ou la restriction des relations de correspondance bancaire, dont font face les banques opérant dans le monde Arabe, affectent de manière significative leur capacité à servir certains segments de clientèle et à fournir certains produits et services, ainsi que leur capacité à mener des opérations libellées en devises aussi bien en capital qu’en compte courant. Le rapport a souligné, par ailleurs, la nécessité de poursuivre les efforts de renforcement de cadres réglementaires ainsi que l'établissement et le maintien d’un dialogue ouvert et régulier parmi les régulateurs des différentes juridictions concernées.

Le rapport n'entend pas donner un aperçu exhaustif ou fournir des données quantitatives détaillées sur les pratiques de correspondants bancaires vis- à-vis des banques opérant dans la région. En outre, une analyse quantitative des effets économiques de la réduction des relations de correspondance bancaire n’étant pas considérée dans ce rapport ; néanmoins, les résultats de cette enquête apportent une contribution significative au débat en cours sur la nécessité de concevoir des solutions appropriées aux défis engendrés par ce phénomène.

À cet égard, le FMA, le FMI et le Groupe de la Banque Mondiale sont disposés à soutenir de nouveaux efforts pour traiter les problèmes liés à la réduction des relations de correspondance bancaire dans le monde Arabe, en coopération avec les Banques Centrales de la région et suivant le mandat et les compétences de chaque institution.

Une version électronique du rapport est disponible sur www.amf.org.ae, www.IMF.org, www.worldbank.org.



Api
Api