PRESS RELEASE

Les administrateurs de la Banque mondiale approuvent son nouveau Cadre de passation des marchés

21 juillet 2015


WASHINGTON, 21 juillet 2015 – Le Conseil des administrateurs de la Banque mondiale a approuvé aujourd’hui le nouveau cadre de procédures qui régiront désormais la passation des marchés dans les projets financés par la Banque. Grâce à ce nouveau cadre, la Banque mondiale pourra mieux répondre aux besoins des pays clients, tout en continuant de garantir le respect de normes de passation des marchés rigoureuses pour l’ensemble des projets auxquels elle apporte son soutien.

Le système de passation des marchés de la Banque concerne un portefeuille d’environ 42 milliards de dollars répartis en plus de 1 800 projets et dans 172 pays. « Un portefeuille de cette taille nous oblige à nous doter, en matière de passation des marchés, d’une approche moderne et souple qui permette à nos clients de tirer le meilleur parti de chaque dollar que nous investissons », déclare Hartwig Schafer, vice- président de la Banque mondiale pour la Politique opérationnelle et les services aux pays.

Le nouveau Cadre de passation des marchés entrera en vigueur en 2016. Il repose sur une approche qui promeut l’optimisation de l’emploi des fonds, le développement durable et l’intégrité. Il confère à la Banque la marge et la capacité nécessaires pour augmenter considérablement son aide en faveur de l’amélioration des systèmes de passation des marchés dans les pays eux-mêmes, ce qui aidera ces derniers à obtenir de meilleurs résultats sur le plan de leur développement. Fait sans précédent, toutes les décisions d’attribution des marchés pourront être fondées non seulement sur le critère du moins-disant mais aussi sur la qualité et la durabilité. Dans certains cas et avec l’aval de la Banque, les clients pourront utiliser les modalités de passation des marchés d’autres partenaires de développement multilatéraux ou d’organismes nationaux. La Banque coopérera de manière stratégique avec les principaux secteurs d’activité afin d’améliorer les résultats et d’accélérer les processus de passation des marchés au profit de toutes les parties concernées. Elle intensifiera le traitement des plaintes relatives à la passation des marchés. Les délais d’attribution seront raccourcis dans la mesure où seuls les marchés présentant le risque et la valeur les plus élevés devront faire l’objet d’un examen préalable. La Banque affectera par ailleurs des ressources à une assistance pratique destinée aux pays fragiles, aux petits États et plus généralement aux pays dont les besoins sont les plus grands, afin de les accompagner dans la passation des marchés qu’elle finance.

Christopher Browne, responsable de la passation des marchés à la Banque mondiale, résume ainsi les fruits de la réforme : « Le nouveau Cadre de passation des marchés est au centre de la mission de développement de la Banque : il protège nos investissements tout en aidant nos clients à obtenir des résultats dans leurs projets de développement. »

La Banque mondiale a entamé la première refonte générale de son système de passation des marchés en 2012. Cette réforme avait pour objectif d’évoluer d’une politique de modèle unique à un principe d’adaptation aux besoins.

Media Contacts
In Washington
Anne-Katrin Arnold
tel: (202) 458-0891
aarnold@worldbankgroup.org
For Broadcast Requests
Mehreen Sheikh
tel: (202) 458-7336
msheikh1@worldbankgroup.org


Press Release no
2016/031/OPCS

Api
Api