COMMUNIQUÉS DE PRESSE

La Banque mondiale accorde un prêt supplémentaire de 100 millions de dollars à l’appui des micro, petites et moyennes entreprises en Tunisie

17 avril 2014


TUNIS, le 17 avril 2014 — La Banque mondiale a approuvé un prêt supplémentaire de 100 millions de dollars à l’appui d’un projet du Gouvernement visant à soutenir le financement des micro, petites et moyennes entreprises (MPME) en Tunisie. Cette opération permettra d’amplifier la montée en puissance d’un projet qui s’est révélé efficace pour améliorer l’accès des MPME tunisiennes au financement en temps de difficulté économique. Il permettra aussi d’ouvrir des lignes de crédit pour accorder des prêts à des micro-entrepreneurs et de proposer aux petites et moyennes entreprises (PME) des financements à long terme assortis de périodes de grâce.

Initialement, le premier projet (2012) avait pour objectif d’améliorer l’accès au financement des micro, petites et moyennes entreprises en Tunisie en permettant aux entreprises viables, y compris celles qui auraient connu une restructuration financière, de continuer à accéder à des prêts. L’objectif reste le même dans le cadre de ce financement supplémentaire, à la différence qu’il comporte deux nouvelles activités de nature à élargir le nombre de bénéficiaires et introduire de nouvelles formes de financement.

Les MPME, qui sont au nombre de 624 000 en Tunisie — soit 99,7 % de l’ensemble des entreprises du pays — et qui emploient environ 1,2 million de travailleurs — soit 44 % environ de la main-d’œuvre du secteur privé formel —, sont le moteur de la croissance économique du secteur privé en Tunisie et comptent parmi les plus gros pourvoyeurs d’emplois.

Le soutien de la Banque mondiale viendra également appuyer le gouvernement tunisien dans ses efforts pour améliorer la gouvernance dans le but d’amener le secteur financier du pays à servir davantage de catalyseur de la croissance et de la création d’emplois par le biais de l’accroissement des prêts aux MPME.

Lors de sa récente visite en Tunisie, Mme Inger Andersen, vice-présidente de la Banque mondiale pour la Région Moyen-Orient et Afrique du Nord, a annoncé qu’en 2014 les financements de la Banque comprendraient :

  • jusqu’à 750 millions de dollars à l’appui des réformes gouvernementales visant à donner des chances égales à tous sur le plan économique et à promouvoir la croissance et la création d’emplois tout en améliorant la redevabilité des services publics envers les citoyens ;
  • un projet de 300 millions de dollars destiné à renforcer les capacités des collectivités territoriales pour appuyer les dispositions sur la décentralisation contenues dans la nouvelle Constitution du pays ;
  • un investissement de 100 millions de dollars dans une facilité de crédit visant à aider les banques locales qui donnent accès au crédit aux MPME ;
  • un montant de 50 millions de dollars à l’appui d’un projet de promotion des exportations destiné à identifier les secteurs dans lesquels la Tunisie pourrait se distinguer par sa compétitivité ;
  • Et, dans le cadre de la poursuite de la collaboration avec la Société nationale d’exploitation et de distribution des eaux, un projet de 20 millions de dollars est prévu cette année pour doter la zone métropolitaine de Tunis d’une station de pompage supplémentaire.

Contacts médias
À Tunis
Sadok Ayari
Téléphone : +216 71 96 71 97
sayari@worldbank.org
À Washington
William Stebbins
Téléphone : +1 (202) 458-8783
wstebbins@worldbank.org


COMMUNIQUÉ DE PRESSE N° :
2014/447/MNA

Api
Api