COMMUNIQUÉS DE PRESSE

Le Groupe de la Banque mondiale annonce un programme d'appui de 1,2 milliard de dollars à la Tunisie en 2014

28 février 2014


TUNIS, 28 février 2014La vice-présidente de la Banque Mondiale pour la région Moyen-Orient et Afrique du Nord, Mme Inger Andersen, a annoncé aujourd'hui le lancement d'un programme d'appui d'un montant pouvant atteindre jusqu’à 1,2 milliard de dollars pour la transition démocratique en Tunisie. Cette annonce fait suite à la visite de trois jours qu'elle a effectuée en Tunisie pour s'entretenir avec les autorités gouvernementales, la société civile et le secteur privé sur la meilleure manière de tirer parti de l'élan impulsé par l'adoption de la nouvelle constitution du pays.

«Le consensus obtenu autour de la nouvelle Constitution représente une base pour les réformes économiques dont le pays a tant besoin,» a déclaré Mme Andersen au sortir d'une réunion avec le premier ministre Mehdi Jomaa. «Nous sommes déterminés à coopérer avec les nouvelles autorités pour faire en sorte que les acquis politiques accompagnent l'évolution de la Tunisie vers une économie ouverte et dynamique offrant des opportunités à tous les Tunisiens.»

Le financement prévu au titre de 2014 comprend 750 millions de dollars destinés à appuyer les réformes entreprises par le gouvernement pour donner des chances égales à tous sur le plan économique, promouvoir la croissance et créer des emplois, tout en améliorant la redevabilité du Service Public envers les citoyens. Le soutien financier de la Banque sera proportionné aux avancées du programme de réforme de la Tunisie pendant cette dernière année de transition démocratique. Un projet d'un montant de 300 millions de dollars axé sur le renforcement des capacités des collectivités territoriales appuiera les dispositions de la nouvelle Constitution relatives à la décentralisation. Le reste des fonds complètera les activités de la Banque mondiale en cours dans le pays. Dans ce contexte, une ligne de crédit visant à appuyer les banques qui donnent aux petites et moyennes entreprises l'accès au crédit qui leur fait tant défaut, bénéficiera d'un apport supplémentaire de 100 millions de dollars. Une somme de 50 millions de dollars additionnelle destinée à un projet de promotion des exportations aidera à promouvoir les secteurs dans lesquels la Tunisie peut se singulariser par sa compétitivité. Enfin, dans le cadre de la poursuite de notre collaboration avec la Société Nationale d'Exploitation et de Distribution des Eaux (SONEDE), il est prévu un projet de 20 millions de dollars, au titre de l'année en cours, pour doter la zone métropolitaine de Tunis d'une autre station de pompage.

Durant ces trois jours, Mme Andersen a rencontré le Ministre de l'Économie et des Finances, M. Hakim Ben Hammouda, et le Gouverneur de la Banque centrale de Tunisie, M. Chadli Ayari, pour poursuivre les discussions sur les priorités économiques nationales et l'assistance de la Banque mondiale. Sa visite à l'Assemblée constituante lui a permis de s'informer auprès des députés de la manière dont le consensus politique s’est forgé au cours de la rédaction du texte de la constitution et d'examiner avec eux les prochaines étapes de la transition.. Avec des maires venant de toutes les régions du pays, Mme Andersen a également discuté développement local et réforme concernant la décentralisation, réforme récemment inscrite dans la Constitution. Enfin, elle a eu un échange de vues avec un large éventail de groupes de la société civile pour discuter du nouveau rôle de cette dernière dans la promotion de la transparence et du droit de regard sur l'action publique, ainsi que sur la manière dont la jeunesse tunisienne peut accroître son rôle dans le processus de transition.

Selon Mme Andersen : « Pour de nombreux Tunisiens, notamment les jeunes qui continuent de faire face à un niveau de chômage élevé, le rythme des changements reste encore lent. » Et de conclure : «Le moment est venu pour la Tunisie d’entreprendre les réformes qui vont relancer la croissance économique et créer les emplois que les Tunisiens exigent  »

Contacts médias
À Tunis
Erik Churchill
echurchill@worldbank.org
Sadok Ayari
Téléphone : +216 71 96 71 97
sayari@worldbank.org
À Washington
William Stebbins
Téléphone : +1 (202) 458-87883
wstebbins@worldbank.org


COMMUNIQUÉ DE PRESSE N° :
2014/346/MENA

Api
Api