COMMUNIQUÉS DE PRESSE

Visite du Président du Groupe de la Banque mondiale en Chine

12 septembre 2013

BEIJING, le 12 septembre 2013Le Président du Groupe de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, se rendra en Chine du 15 au 18 septembre afin de promouvoir la collaboration face à l’un des défis les plus importants aujourd’hui pour la Chine et le reste du monde – le changement climatique.

La première étape du Président sera Shanghai, une ville de plus de 23,5 millions d’habitants qui est résolue à poursuivre une croissance à faible intensité de carbone. À Shanghai, Jim Yong Kim verra de près comment le Groupe de la Banque mondiale et la Chine collaborent pour aider à la ville à  « se mettre au vert » grâce à un dispositif de suivi en ligne de la consommation d’énergie dans les bâtiments,  à l’installation d’équipements moins gourmands en énergie et à l’expérimentation d’un bâtiment à émissions quasiment nulles. Il rencontrera également des clients du Groupe de la Banque mondiale dans le secteur bancaire pour examiner la manière dont les institutions financières peuvent aider les petites et moyennes entreprises à améliorer les rendements énergétiques à Shanghai.

«  Le Groupe de la Banque mondiale encourage un développement à faible intensité de carbone à  Shanghai, et c’est pourquoi j’attends avec intérêt de savoir comment la ville envisage son avenir », a déclaré Jim Yong Kim.  «La question de l’environnement est déterminante pour l’avenir des villes chinoises car l’urbanisation rapide va tripler la demande d’énergie en Chine au cours des 20 prochaines années. »

 « La Chine est un élément clé de la solution à bon nombre des problèmes de développement  dans le monde, à commencer par la menace que constitue le changement climatique », a ajouté  Kim. « La poursuite d’une croissance verte en Chine et les efforts déployés par le pays pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre joueront un rôle déterminant dans la lutte contre les problèmes liés au changement climatique. »

 Kim se rendra également à Beijing où il rencontrera des responsables locaux pour renforcer le partenariat entre le Groupe de la Banque mondiale et la Chine.

À Beijing, Kim examinera les nouveaux défis de l’urbanisation, qui sont directement liés à la question du changement climatique. À la demande du premier ministre Li Keqiang, le Groupe de la Banque mondiale et le Centre de recherche pour le développement du Conseil d’Ėtat chinois mènent une étude conjointe sur un nouveau modèle d’urbanisation pour la Chine.

« Il existe un lien évident entre l’urbanisation rapide de la Chine et l’environnement, du fait que les besoins en énergie et en eau augmentent avec la population », a expliqué Kim. « La Banque s’efforce d’aider la Chine  à trouver des moyens de s’attaquer à ces problèmes pour assurer une urbanisation rationnelle, durable et solidaire ».

C’est la deuxième visite de Jim Yong Kim en Chine depuis qu’il a pris ses fonctions de président du Groupe de la Banque mondiale en juillet 2012. Il sera accompagné par Jin-Yong Cai, Vice-Président exécutif et  Directeur général de l’IFC.

Contacts médias
COMMUNIQUÉ DE PRESSE N° :
2013/09/12