COMMUNIQUÉS DE PRESSE

Prochaine visite de Jim Yong Kim, Président de la Banque mondiale, dans trois pays d'Amérique latine

27 juin 2013

Jim Yong Kim s'attachera à promouvoir une prospérité partagée durant sa visite au Pérou, au Chili et en Bolivie

WASHINGTON DC, 27 juin 2013 – Jim Yong Kim, le Président du Groupe de la Banque mondiale, rencontrera   le Président péruvien Ollanta Humala et prendra part à la cérémonie de signature d’un programme  d’éducation de base,  dans le cadre de sa première visite dans la région des Andes où il se rendra dans trois pays entre le 29 juin et le 7 juillet. M. Kim se rendra également au Chili pour y rencontrer le Président Sebastian Piñera ainsi qu’en Bolivie, où il est attendu pour signer un accord sur la culture du quinoa avec le Président Evo Morales.

Durant ses réunions avec certains responsables les plus influents des milieux politiques, de la société civile et du monde des affaires en Amérique Latine,  le Président Kim réitérera une nouvelle fois l'engagement de la Banque à réduire l'extrême pauvreté et à faire profiter un plus grand nombre de Latino-américains de la prospérité de la région. En avril, les Administrateurs du Groupe de la Banque mondiale ont approuvé le double objectif d'éradication de l'extrême pauvreté d'ici 2030 et de promotion d’une prospérité partagée avec 40 pour cent des populations les plus défavorisées des pays en développement. La Banque publiera des rapports annuels sur les avancées enregistrées au regard de ces deux objectifs.

« Alors que je me prépare à me rendre en Amérique latine, je constate que la région a considérablement progressé depuis la « décennie perdue » des années 80 et qu'elle s'impose aujourd'hui comme un moteur de la croissance mondiale. Nous avons toutefois beaucoup à faire pour que les populations d'Amérique latine tirent parti de la prospérité croissante de leur région, » a déclaré le Président Kim.

Au Pérou, où sa première escale est programmée le 29 juillet, le Président Kim passera en revue les projets de la Banque dans l'ancienne capitale inca de Cuzco, aujourd'hui devenue un centre dynamique d'agriculture durable ; il s'informera aussi des progrès de la lutte antituberculeuse dans les régions vulnérables, une entreprise qu'il a contribué à mettre en place lorsqu'il dirigeait Partners in Health à Lima, au début des années 90. Le premier fonctionnaire de la Banque mondiale s'entretiendra également avec les étudiants lors d'une réunion publique organisée à l’Universidad Católica de Lima.

Environ 6 millions d’élèves répartis sur 40 000 écoles devraient tirer profit de l'accord sur l'éducation de base qui vise à améliorer la qualité de l'enseignement et la transparence du processus de sélection des directeurs d'écoles.

Au Chili, une réunion est prévue le 4 juillet entre M. Kim et le Président Sebastian Piñera et des membres de son cabinet pour passer en revue les programmes d'assistance technique de la Banque dans ce pays.

M. Kim se rendra ensuite en Bolivie le 6 juillet pour y rencontrer le Président Evo Morales et signer un protocole d'accord visant à appuyer la production durable de quinoa et d'autres produits andins dans ce pays.

« Pour honorer la promesse de croissance, les décideurs politiques d'Amérique latine ainsi que leurs partenaires dans le développement, dont la Banque mondiale, devront s'assurer que les avancées économiques profitent à tous les citoyens, » a déclaré M. Kim.

Il a ajouté que l'un des principaux messages qu'il s'emploiera à communiquer pendant ces visites est que la Banque a pour rôle d'aider les gouvernements à incluredavantage de gens dans la croissance économique de la région.

Contacts médias
COMMUNIQUÉ DE PRESSE N° :
2013/500/LAC