ARTICLE 28 février 2018

Tout commence par une route : la clé de la mobilité en Haïti

Les milliers de riverains du village de Labadie mettent aujourd’hui moins de 30 minutes pour faire le trajet de la ville du Cap dans le Nord d’Haiti au village de Labadie. Avant les travaux de réhabilitation de la route qui ont démarré en 2016, il fallait plus de 90 minutes pour faire ce même parcourt. En réduisant le temps du parcours, les conditions de vies des habitants ont aussi été améliorées. Cette route devient peu à peu une ligne de vie pour les communautés locales car elle contribue à installer une nouvelle dynamique au village. Le cout du transport est devenu plus abordable pour les familles. Certains parents qui avaient confié leurs enfants à des proches au centre-ville historique du Cap haïtien, peuvent maintenant aisément faire l’aller-retour tous les jours pour accompagner leurs enfants à l’école. De nombreux petits commerçants peuvent maintenant transporter et exposer des produits artisanaux sur le site de la Royal Caribbean qui accueille 500 milles croisiéristes tous les ans. Une fenêtre s’ouvre ainsi sur un nouveau pôle d’attraction dans le grand Nord déjà réputé entre autres pour son Parc National Historique qui regroupe La Citadelle, le Palais Sans Souci, les Ramiers.

World Bank Group


Ce lundi matin, Jean-Douby Florville, 13 ans, veut prendre tout son temps pour manger et réviser ses devoirs avant d’aller à l’école. Fils ainé d’une famille de quatre enfants, Jean-Douby traverse les huit kilomètres qui relient le village de Labadie au centre-ville du Cap Haïtien, où se trouve les bonnes écoles de la région et la quincaillerie de sa maman. Avant, le trajet lui prenait 90 minutes sur une route poussiéreuse, depuis les travaux de réhabilitation de la route, il met seulement 30 minutes pour aller de porte à porte.

« Avant, il y avait beaucoup d’accidents sur la route car le passage était trop étroit à certains endroits. En saison de pluie, c’était difficile pour nous d’aller à l’école car même les motocyclettes ne pouvaient pas circuler », rappelle Jean-Douby.

Cette route a été inaugurée en février 2018 par le Président de la République Jovenel Moise accompagné du Premier Ministre des Bahamas de passage en Haïti dans le cadre du sommet de la CARICOM et la directrice pays de la Banque mondiale, Anabela Abreu. Dans son discours, le Président de la République s’est réjoui de cette réalisation, fruit de la bonne coopération entre la Banque mondiale et le gouvernement Haïtien. « Nous voulons féliciter la Banque mondiale qui a financé ces travaux à la demande du Gouvernement haïtien. »

Une route pour maintenir la résilience

Les habitants vivant dans les communautés situées le long de cet axe sont unanimes à reconnaitre que depuis le lancement des travaux, ils ne se sentent plus menacés par les pluies, provoquant souvent des inondations.  Des travaux de canalisation et de drainage ont été entrepris et des murs de soutènement ont été également construits pour prévenir les éboulements.

« Maintenant je me sens fier de vivre dans la localité. J’ai l’impression que je vis à Pétion-ville ou les autres zones accessibles de Port-au-Prince. Malgré le fait que notre section communale génère beaucoup d’argents grâce aux touristes qui viennent à Labadie, nous étions un peu isolés et marginalisés, notamment en temps de pluie », souligne Anthony Saint Preux, un résident présent durant l’ouverture de la route.

Image

Redynamiser l’économie des pôles régionaux

La Banque mondiale soutient l’approche intégrée du gouvernement pour le développement de cette dynamique région du Grand Nord et cet investissement s’inscrit dans le cadre d’un vaste programme intégré du Groupe de la Banque mondiale pour soutenir la mobilité durable pour tous. 

« Tout commence par une route » souligne Anabela Abreu, Directrice Pays de la Banque mondiale. « Une route, c’est une fenêtre d’opportunité qui s’ouvre et facilite le mouvement des personnes, des produits et des services. La réhabilitation de cette route montre à quel point ce type d’infrastructure peut apporter des transformations dans l’économie et la vie des habitants du Cap Haïtien ».

La construction de cette route est un premier pas pour faciliter une meilleure connectivité au sein de l’agglomération plus large du Cap, promouvoir les échanges économiques et le développement du secteur touristique.

 

Dernière mise à jour: 22 août 2018


Api
Api