ARTICLE

Le Programme pour la société civile débat de questions essentielles

04 novembre 2014


Image

Le Programme pour la société civile s’est déroulé du 7 au 11 octobre, en marge des Assemblées annuelles 2014 du Groupe de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (FMI). Il a notamment comporté une séance d’orientation sur le Groupe de la Banque mondiale, une table ronde entre les organisations de la société civile (OSC) et les administrateurs du Groupe de la Banque mondiale et une discussion ouverte avec les dirigeants des deux institutions, suivie d’une réception d’accueil. Un Forum de politique générale, avec 55 sessions de concertation (voir le programme (a)) portant sur un large éventail de questions relatives au développement, a également été organisé.

Plus de 800 représentants d’OSC de plus de 80 pays ont participé au Programme pour la société civile (voir la liste des inscrits, qui n’inclut pas les quelque 200 badges délivrés ponctuellement à l’occasion des événements). Parmi ces représentants figuraient 61 responsables d’OSC, d’organisations de jeunes et d’universitaires parrainés par la Banque et le FMI pour assister aux Assemblées annuelles. Les OSC parrainées (liste) ont été choisies parmi une grande diversité d’institutions et de secteurs, en concertation avec les bureaux de la Banque et du FMI à travers le monde.

La table ronde a rassemblé quelque 150 représentants d’OSC et un nombre record d’administrateurs : 19 sur les 25 que compte le Conseil du Groupe de la Banque mondiale. Cette discussion d’une heure et demie a été co-présidée par Danny Sriskandarajah, le secrétaire général de Civicus, et par Merza Hassan, le doyen du Conseil des administrateurs de la Banque mondiale. Elle a porté sur plusieurs thèmes, dont l’examen en cours des politiques de sauvegarde du Groupe de la Banque mondiale, les efforts de lutte contre la corruption et l’inclusion sociale des minorités sexuelles (voir la note (a) de synthèse). Environ 250 représentants d’OSC ont assisté à la discussion ouverte avec Jim Yong Kim et Christine Lagarde. Cette réunion a été axée sur la contribution du FMI à la stabilité macroéconomique, sur l’examen des politiques de sauvegarde du Groupe de la Banque mondiale et sur la crise Ebola (voir la note (a) de synthèse). 


Image

Les sessions qui ont eu lieu pendant le Forum de la société civile ont elles aussi été consacrées à divers sujets, en particulier aux politiques de sauvegarde, à l’égalité hommes/femmes et au changement climatique. De plus, au cours du Forum, des services de la Banque mondiale ont organisé une dizaine de sessions, ainsi que d’importantes conférences de presse et des consultations sur l’examen des politiques de sauvegarde, sur le cadre de mobilisation des citoyens, sur la responsabilité sociale et sur le dialogue avec les organisations confessionnelles.

Outre le Forum, les représentants des OSC ont eu l’opportunité de prendre part à des événements phares tels que le Sommet de la jeunesse, le débat « Bâtir une prospérité partagée dans un monde d’inégalités » ou la conférence « TEDxWBG : Mettre fin à la pauvreté ». Des réunions bilatérales se sont également tenues avec les vice-présidents des Régions Moyen-Orient, Amérique latine et Asie de l’Est/Pacifique, ainsi qu’avec d’autres responsables de la Banque mondiale.

Api
Api