Évènements

Table ronde de haut niveau sur la transparence budgétaire au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

17 avril 2018

Webcast en direct

MULTIMÉDIA

Image
click
  • Webcast en direct mardi 17 avril 2018, de 9h00 à 11h30

    Où va l’argent public ?

    Quel est le montant des recettes collectées par les pouvoirs publics et à quoi les affectent-ils ? Ces questions fondamentales figurent au cœur des enjeux de la transparence des finances publiques, facteur clé d’un développement pérenne. Certains des griefs les plus importants exprimés lors du Printemps arabe portaient sur la culture du secret et le manque de transparence. En réponse, de nombreux pays de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA) ont mis l’accent sur la promotion de réformes en faveur d’un gouvernement ouvert. La transparence budgétaire, conjuguée à la participation citoyenne, est essentielle pour parvenir à améliorer les résultats en matière de développement et à rétablir la confiance dans l’action publique. Le moment est crucial : c’est maintenant qu’il faut agir.

    Des réformes en cours mais encore insuffisantes

    Comment entretenir la dynamique de ces réformes ? Cette question sera au centre d’une table ronde de haut niveau réunissant des ministres des Finances et des représentants de la société civile de toute la région MENA, pour des échanges ouverts sur les bienfaits et les difficultés associés à la transparence budgétaire. Suivez en direct cet événement le mardi 17 avril sur Banque mondiale Live. Et faites-nous part dès maintenant des questions que vous souhaiteriez poser à votre ministre des Finances.

  • Image
                

    S.E. Amr El Garhy

    Ministre des Finances, Égypte

    Nommé ministre égyptien des Finances en mars 2016, S.E. Amr El-Garhy commence sa carrière en 1981 à la Chase National Bank, qui change de nom en 1986 pour devenir la Commercial Bank of Egypt en 1986. Il y travaille jusqu’en 2006, avant d’être choisi pour intégrer l’équipe chargée de mettre sur pied et de gérer la Commercial International Investment Company (CIIC), spécialisée dans les activités de gestion financière et de banque d’investissement. De 1999 à 2002, il dirige les services d’investissement de la société Fleming CIIC, créée en partenariat avec la banque d’investissement Rubert Fleming and Co. En 2002, il rejoint EFG Hermes comme membre du conseil d’administration, directeur général et coresponsable des activités de banque d’investissement. En décembre 2004, il est choisi pour devenir vice-président et directeur général de la National Investment Bank, qui relève directement du ministère des Finances, et assume ces fonctions jusque mars 2013. De mai 2013 à février 2016, S.E. Amr El-Garhy devient membre du conseil d’administration et directeur général de Citadel Capital Holding.

     

    Image

    S.E. Maher Hammad Johan

    Ministre des Finances par intérim, Iraq

    S.E. Maher Hammad Johan est ministre des Finances par intérim depuis juin 2017. Ancien directeur au ministère du Plan, il est le principal interlocuteur de la Banque mondiale pour le Projet de gestion des finances publiques en Iraq. Ses principaux domaines de spécialisation sont le développement international et durable, et la planification nationale. Il est titulaire d’un doctorat en génie civil de l’université de Bagdad.

     

    Image     

    S.E. Mohammed Al-Jadaan

    Ministre des Finances, Arabie saoudite

    Ministre des Finances depuis novembre 2016, S.E. Mohammed Al-Jadaan représente l’Arabie saoudite (en qualité de gouverneur) au Fonds monétaire arabe, au Groupe de la Banque islamique de développement, au Fonds monétaire international, au Groupe de la Banque mondiale, au Fonds de l’OPEP pour le développement international et à la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures. Membre de l’équipe responsable de la mise en œuvre du programme de réformes national « Vision 2030 », il se consacre aux dossiers liés à l’investissement étranger, à la transparence et à la lutte contre la corruption, et fait partie de l’équipe chargée de piloter l’introduction en bourse du groupe pétrolier Aramco. Il a auparavant été président de l’Autorité saoudienne des marchés financiers et a supervisé l’ouverture de la Bourse de Tadawul ainsi que l’assouplissement du cadre réglementaire saoudien pour les investisseurs étrangers. Ancien avocat d’affaires, il est diplômé de droit de l’université de Riyad. Il a poursuivi des études à l’université islamique al-'Imam bin Soud, avec spécialisation en économie islamique.

     

    Image    

    S.E. Monsieur Eklil Hakimi

    Ministre des Finances, Afghanistan

    Ministre afghan des Finances depuis janvier 2015, S.E. Eklil Hakimi a précédemment occupé les postes de vice-ministre des Affaires étrangères et d’ambassadeur auprès de la Chine, du Japon et des États-Unis. Au cours de son mandat d’ambassadeur extraordinaire de la République islamique d’Afghanistan aux États-Unis, il a joué un rôle décisif dans la mobilisation de l’aide et de l’appui en faveur de son pays. Son travail a ouvert la voie à la mise en œuvre d’importants projets nationaux et régionaux pour l’avenir de l’Afghanistan. En 2002, il a été conseiller auprès du ministère afghan des Finances, jouant un rôle important dans le renforcement de ses capacités. Membre fondateur de la Commission de réforme de la fonction publique et de l’administration en 2003, S.E. Eklil Hakimi a œuvré à l’amélioration des structures des institutions administratives et financières du gouvernement afghan.

     

    Image   

    S.E. Omar Malhas

    Ministre des Finances, Jordanie

    Ministre jordanien des Finances, S.E. Omar Malhas exerçait précédemment les responsabilités de directeur général et de vice-président du conseil d’administration de l’Electricity Distribution Company, après avoir été directeur général de la Housing Bank of Jordan entre 2010 et 2015. Titulaire d’un MBA en finance bancaire de l’université de Birmingham (Royaume-Uni), il a également obtenu un BBA en économie à l’université de Louisiane (États-Unis).

     

    Image  

    Amr Lashin

    Directeur de la transformation et de l’innovation, Care International, Égypte (à confirmer)

    Amr Lashin est directeur de la transformation et de l’innovation pour CARE International en Égypte. Cette association, qui œuvre au renforcement des capacités des collectivités territoriales, suit un double objectif : donner aux citoyens la possibilité de prendre part à la définition des priorités en matière de développement et de services publics, et leur donner les moyens d’exiger des administrations locales qu’elles soient redevables de leur action. Titulaire d’une licence obtenue à la Faculté d’urbanisme et d’aménagement du territoire de l’université du Caire, Amr Lashin possède plus de 12 ans d’expérience dans les domaines du développement urbain, environnemental, social et économique. Il a acquis de solides compétences en évaluation organisationnelle et renforcement des capacités des administrations locales et de la société civile, gestion, coordination et leadership. Il a travaillé avec des organisations internationales comme l’Agence allemande de coopération internationale (GIZ), des multinationales et des sociétés égyptiennes du secteur privé.

     

    Image  


    Lamia Moubayed Bissat

    Directrice, Institut des finances, Liban

    Lamia Moubayed Bissat est directrice de l’Institut des finances Basil Fuleihan. Titulaire d’un master en économie de l’agriculture et développement de l’université américaine de Beyrouth (licence obtenue en 1987 et master en 1990), elle détient également un MBA délivré par l’École supérieure des affaires (ESA) et s’est formée à la coopération au développement. Avant d’intégrer l’Institut des finances, Lamia Moubayed Bissat a travaillé comme économiste et chef de projet dans le secteur privé. Elle a également travaillé pour des organismes des Nations Unies (PNUD et CESAO).

     

    Mohamed Field

    Iraq Institute for Economic Reform, Iraq

     

     

    Mohamad Masadeh

    Partners Jordan, Jordanie

     

    Image  

    Sayed Ikram Afzali Afzali

    Directeur exécutif, Integrity Watch, Afghanistan

    Directeur exécutif d’Integrity Watch depuis 2014, Sayed Ikram Afzali est également président de la Commission de contrôle pour l’accès à l’information (OCAI) depuis 2015. Il œuvre depuis plus de dix ans dans le domaine de la gouvernance démocratique, se consacrant notamment à la société civile et à la lutte contre la corruption. Il travaille depuis 2005 avec la société civile et les médias en Afghanistan. Sayed Ikram Afzali a géré et supervisé divers projets portant sur l’analyse des politiques publiques, la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption, en lien avec des organisations nationales et internationales. Il a occupé divers postes : coordinateur du Centre pour les politiques et le développement humain à l’université de Kaboul, spécialiste de projet auprès du PNUD et responsable pour la société civile d’un projet du PNUD sur la reddition de compte et la transparence en Afghanistan. Sayed Ikram Afzali a effectué un troisième cycle d’études supérieures en administration publique à la London School of Economics and Political Science, après avoir obtenu un premier diplôme universitaire en sciences politiques et administration publique à l’Université américaine d’Afghanistan.

    Image  

    Ahmed El Bernoussi

    Secrétaire général, Transparency Maroc (par vidéoconférence)

    Ahmed El Bernoussi est secrétaire général de Transparency Maroc, la section marocaine de l’association Transparency International, qui se consacre à la lutte contre la corruption, la bonne gouvernance et la primauté du droit. Ingénieur civil de formation, il est titulaire d’un diplôme de troisième cycle en commerce et en administration des affaires.

    Image

    Warren Krafchik

    Directeur, International Budget Partnership

    Directeur de l’International Budget Partnership (IBP), Warren Krafchik oriente les activités destinées à aider les organisations de la société civile en Afrique, en Amérique latine et en Asie à faire en sorte que les États soient tenus responsables de leur gestion des finances publiques. IBP appuie le travail d’organisations indépendantes dans une centaine de pays, en leur fournissant une aide financière, des formations et un soutien technique et en élaborant des programmes de recherche collaborative et en réseau. Outre ses fonctions à IBP, Warren Krafchik est membre fondateur et membre du comité directeur de la Global Initiative for Fiscal Transparency. Il a par ailleurs été coprésident fondateur de l’Open Government Partnership.

     

    Image   

    Mario Mansour

    Chef de division adjoint, Division de la politique fiscale, FMI

     

    Image

    Juan Pablo Guerrero

    Directeur-réseau, Global Initiative for Fiscal Transparency

    Juan Pablo Guerrero occupe le poste de directeur-réseau de la Global Initiative for Fiscal Transparency, un réseau d’action multipartite composé de 37 membres à ce jour, qui promeut la transparence des finances publiques, la participation des citoyens et la reddition de compte à travers le monde. Il a été commissaire fondateur de l’Institut fédéral pour l’accès à l’information et la protection des données au Mexique (2002-2009), dont il a été par la suite secrétaire général (2013-2014). Il a été de directeur du programme de mentorat des gouvernements pour la transparence à l’International Budget Partnership (2009-2013). Professeur d’université au Centre de recherche et d’enseignement en économie (CIDE) du Mexique entre 1994 et 2003, il s’est spécialisé dans la réforme de l’administration publique (reddition de compte, lutte contre la corruption et transparence budgétaire). Il a débuté sa carrière comme reporter et correspondant à Washington et à Paris, où il a suivi un cursus de master et de doctorat en politique publique (université Johns Hopkins SAIS et Sciences-Po).

     

    Image  

    Debbie Wetzel, modératrice 
    Directrice principale, Pratique mondiale de la Banque mondiale pour la Gouvernance

    Debbie Wetzel, ressortissante américaine avec plus de 25 ans d'expérience dans le domaine du développement dans le monde, est la directrice principale de la Banque mondiale pour la gouvernance depuis le 4 avril 2016. Mme Wetzel était auparavant directrice de la stratégie et des opérations pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord. De mars 2012 à juillet 2015, Mme Wetzel a occupé les fonctions de Directeur des Operations au Brésil. De 2010 à 2012, elle a été chef de cabinet auprès du président du Groupe de la Banque mondiale. Mme Wetzel a également été directrice de la gouvernance et du secteur public, orientant les travaux de la Banque sur la fiscalité, les dépenses publiques, la décentralisation, la réforme et le renforcement du secteur public, la gouvernance et la lutte contre la corruption. De 2006 à 2009, basée à Brasilia, elle a dirigé les programmes de l'économie et du secteur public de la Banque mondiale au Brésil. Mme Wetzel est titulaire d'un doctorat en économie de l'Université d'Oxford, d'une maîtrise en études internationales de l'École des hautes études internationales de l'Université Johns Hopkins et d’un BA de Smith College. Elle est l'auteure de publications sur la décentralisation fiscale, les finances publiques, la gouvernance et les affaires infranationales.